Once : De l’écran à la scène

0

Le spectacle d’ouverture de la saison d’automne du Centre Segal est la comédie musicale Once, qui a remporté huit prix Tony en 2012, dont ceux de la meilleure chanson (Falling Slowly) et de la meilleure comédie musicale. Once est basé sur le film irlandais à petit budget de 2007 du même nom, réalisé par John Carney, au sujet de la relation entre un musicien ambulant et réparateur d’aspirateur de Dublin et une immigrante tchèque pianiste et mère célibataire. Leur amitié se transforme rapidement en une histoire d’amour complexe et passionnée basée sur leur amour de la musique. La bande originale du film a également remporté un Oscar et un Grammy.

La production montréalaise se déroule à Dublin. Au lieu d’un pub, elle se déroule dans « un genre de studio d’enregistrement », explique le réalisateur Andrew Shaver. Shaver n’est pas étranger au public du Centre Segal, ayant dirigé The Graduate et Sherlock Holmes et remporté un prix META (Montreal English Theatre Awards) pour ce dernier spectacle. D’autres Montréalais ont peut-être vu sa version de Grease qui remporta un vif succès au festival Juste pour rire. Shaver est également le directeur artistique de SideMart Theatrical Grocery, une entreprise locale qui combine souvent le théâtre et la musique. Le livre a été écrit par l’écrivain irlandais et lauréat d’un Tony Enda Walsh, tandis que la musique et les paroles ont été créées par Glen Hansard et Markéta Irglovà, comme pour la version cinématographique, dans laquelle ils ont également joué.

La musique est tellement centrale dans ce spectacle que tous les acteurs sont aussi des musiciens qui se produisent sur scène. En commençant par Eva Foote (Girl) et Greg Halpin (Guy), qui interprètent les rôles principaux. Foote, récemment diplômée de l’École nationale de théâtre, a deux albums à son actif et un troisième sortira en 2019. Halpin est un musicien et compositeur reconnu qui a joué dans les groupes Honheehonhee et Lakes of Canada et a enregistré son propre album, Notes from a Bedroom. Il joue aussi dans les stations de métro de Montréal. Il y a même une scène dans Once où l’ensemble joue en chantant et en dansant.

Shaver a déclaré qu’il y avait beaucoup de « passion brute » sur scène, ajoutant : « Ce qu’il y a de si merveilleux dans cette pièce, c’est l’alternance entre le chagrin et le mal de ventre [d’avoir trop ri]. » Même si la pièce est considérée comme une comédie musicale,  le metteur en scène pense qu’elle se rapproche de la dramédie – car elle contient suffisamment de contenu dramatique. Certaines critiques de Once ont également noté qu’il s’agissait d’une comédie musicale à petite échelle, mais chaleureusement touchante, comparée à d’autres superproductions gonflées à bloc. Il n’est pas difficile d’imaginer des exemples de ce type de spectacle parmi les récents spectacles à prendre l’affiche sur Broadway. La chorégraphie de la production du Segal est signée Annie St-Pierre et la direction musicale, David Terriault.

Once est présenté au Centre Segal du 7 au 28 octobre. Pour acheter vos billets, composez le 514-739-7944 ou visitez le www.segalcentre.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.