Navigation sur: La Scena en ligne

Réservez votre billet pour cet événement sans précédent où les plus grands noms du piano jazz au Québec se rencontreront dans des duos improbables formés spécialement pour l’occasion. Une chance unique d’entendre ces artistes déployer leur virtuosité en tandem sur les pianos d’une qualité incomparable de Piano Vertu! Parmi les pianistes en vedette : Jean-Michel Pilc, Lorraine Desmarais, Marianne Trudel, Andrés Vial, Gentiane MG, John Roney, Josh Rager, et + ! Une soirée qui sera un véritable happening pour tous les amateurs de piano et du jazz d’ici! Les billets sont disponibles au prix de 50$ en cliquant ici. Nous…

Partager:

22 janvier 2020, Grand Théâtre de Québec Pour la première fois étaient réunis l’Orchestre symphonique de Québec et les Violons du Roy. On entend souvent Le Sacre joué par une quarantaine de musicien-ne-s; il y en avait plus du double hier soir au Grand Théâtre. « La totale », comme les a présentés la PDG de l’Orchestre à une salle pleine. Bonne idée de réunir dans le même programme Les Élémens [sic] du méconnu Jean-Féry Rebel et Le Sacre du printemps de Stravinski. À deux siècles d’intervalle, les deux célèbrent la nature et la danse, d’autant plus que le premier…

Partager:

Tandis que l’Australie brûle, que les villes italiennes sont étouffées par le smog et que certaines régions du Canada jouissent d’un dégel inhabituel pour la saison, j’écoute la Symphonie pastorale de Ralph Vaughan Williams, une complainte nostalgique du rythme de vie des années précédant la Grande Guerre. Le compositeur, qui dans sa quarantaine avait été conducteur d’ambulance sur les lignes de front en France, en avait vu trop là-bas pour envisager un retour à l’ancien mode de vie. Ce constat n’a fait qu’alourdir ses regrets. La Symphonie no 3 est une élégie pour les anciens paysages de collines et de broussailles,…

Partager:

Et les lauréats sont (Montréal, dimanche 19 janvier 2020) – La 23e édition du gala des prix Opus du Conseil québécois de la musique (CQM) a eu lieu ce dimanche 19 janvier 2020 à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. C’est au tandem Alexis Raynault et Hubert Tanguay-Labrosse, codirecteurs de BOP | Ballet-Opéra-Pantomime, qu’a été confié la direction artistique du gala pendant lequel 30 prix Opus ont été remis aux remarquables réalisations de la scène musicale québécoise de la saison 2018-2019. Sur scène, Florence Blain Mbaye, actrice, musicienne et danseuse, a animé et assuré le bon déroulement…

Partager:

Il y a 50 ans, en janvier 1970, le jeune Riccardo Muti dirigeait la première en Europe de l’Ouest de cette symphonie avec l’Orchestre de la RAI à Rome et la merveilleuse basse Ruggiero Raim. Le concert était semi « samizdat ». Une des partitions avait transité clandestinement hors de Russie, où l’œuvre avait été bannie pour sa dénonciation de l’antisémitisme soviétique, et les paroles d’Evgueni Evtouchenko avaient été officieusement traduites en italien. Muti, qui n’a jamais oublié, a revisité l’œuvre il y a seize mois avec l’Orchestre symphonique de Chicago. Même s’il est peu versé en matière d’ironies russes, son interprétation…

Partager:

Québec, le 16 janvier 2020 – Le pianiste Jean-Michel Dubé s’associe aux chambristes des Violons du Roy, Noëlla Bouchard et Pascale Gagnon, violonistes, Isaac Chalk, altiste, et Raphaël Dubé, violoncelliste, pour offrir la musique de chambre d’André Mathieu dont le Trio et le Quintette, sous étiquette Espace 21. Avec cet album, Jean-Michel Dubé poursuit son incursion dans l’Univers d’André Mathieu et projette le compositeur dans la lumière, facette moins connue de celui-ci. Les deux premiers albums portaient sur des œuvres pour piano seul, pour deux pianos et pour piano et chants. L’album, enregistré dans la Salle de concert du Domaine…

Partager:

(Sorel-Tracy, le 13 janvier 2020) – La Maison de la musique de Sorel-Tracy en collaboration avec la Maison musicale Warwick est fière de vous présenter dans le cadre de son activité annuelle « Le Conservatoire hors les murs » le trio des finissants en Musique de chambre du Conservatoire de musique de Montréal, la violoniste Éva Lesage-Sokolovic, la violoncelliste Marion Portelance et le pianiste Philippe Bortsov-Soushko. Ce concert aura lieu le samedi, 25 janvier 2020 dès 19 h 30 au Salon de musique Desjardins de la Maison de la musique, 124, rue George, centre-ville de Sorel-Tracy. Voici le répertoire qui vous est…

Partager:

Moyenne sur 10 : Chant : 7.5 Orchestre : 8.5 Mise en scène : 8 Note générale : 8 Ce que vous avez manqué Les deux rôles principaux étaient merveilleusement chantés par les interprètes. Hugo Laporte s’est particulièrement illustré, faisant vibrer la salle entière chaque fois qu’il entrait en scène. Ses hautes notes du tonnerre portent à croire qu’il ferait peut-être un bon candidat pour jouer Otello de Verdi dans le futur. Anne-Marine Suire brillait également, rendant avec habileté la vulnérabilité et l’intensité de Christine. Bien qu’efficace, la caricaturale Carlotta détonnait quant à elle un peu trop. L’orchestre a joué…

Partager:

****/** L’année ne pourrait pas commencer sur une note plus joyeuse qu’avec Francis Poulenc, et sur une note plus triste qu’avec Charles Koechlin. L’album s’ouvre avec la Sinfonietta peu connue de Poulenc, à l’origine composée comme un quatuor à cordes et jetée, paraîtrait-il, dans un caniveau de Paris après avoir connu l’échec. D’abord jouée à Londres en 1948, la partition est à mi-chemin entre Mozart et Stravinski, ce qui ne lui enlève rien. Même à son plus néoclassique, Igor n’a jamais atteint ce degré de brio. Le passionnant concerto pour piano de Poulenc a été joué pour la première fois…

Partager:

Du 26 au 30 décembre, dans le cadre d’une tournée internationale de célébration de leur 90e anniversaire, les Choeurs de l’Armée rouge, sous la direction de leur directeur artistique Gennadiy Sachenyuk, ont offert sept représentations à la Maison  symphonique de Montréal. Pendant un peu plus de deux heures, les 75 choristes et musiciens, auxquels s’est jointe la chanteuse québécoise Isabelle Boulay pour l’interprétation de quatre chansons, ont offert un programme fait principalement de chansons traditionnelles russes et d’airs de Noël. Dans un  beau geste de haute signification, Isabelle Boulay a interprété en fin de spectacle l’Hymne à la beauté du…

Partager:
1 2 3 109