Navigation sur: Musique Classique

On jouait ce mardi à l’Opéra de Montréal la deuxième représentation de L’or du Rhin, prologue de la Tétralogie de Wagner, dans une production actualisée pour un public du XXIe siècle, amateur de technologies, de jeux vidéo et de sagas fantastiques. Deux écrans à l’avant et à l’arrière de la scène, un orchestre sur scène et des personnages évoluant à différentes hauteurs, voilà les ingrédients de cette production du Minnesota Opera signée Brian Staufenbiel. Les premiers accords nous plongent dans l’ambiance féerique du Rhin, la scène entière est baignée par les flots dans une représentation très réaliste. Cette évocation des…

Partager:

À l’aube du XXe siècle, faute d’avoir des institutions de qualité, New York ne fournissait pas un terreau favorable à la musique classique. Or, dans les années 1920, la grande école Juilliard voit le jour. En peu de temps, la ville devient l’un des pôles majeurs de l’industrie musicale. Cette ébullition suscite la curiosité. Entre autres, on se demande : à quoi ressemblait un concert à New York durant cette période ? C’est la question qu’Autour de la flûte a voulu élucider en présentant « New York, 1920 ». Avec des instruments anciens, un programme étudié et les techniques pertinentes, Aleks Schürmer…

Partager:

LANEF présente Carpe Diem chants profanes pour l’instant présent Direction artistique, Dorothéa Ventura Direction musicale, Jean-François Daignault Montréal, le 12 novembre 2018 (rappel) – La Nef, compagnie de création et de production musicale, présentera Carpe Diem, le 20 novembre prochain à 20 h, à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Cette œuvre grand public de musique vocale aborde des thèmes philosophiques tels que la fragilité de la vie, le temps qui fuit, l’importance du moment présent, et ce, en explorant deux mille ans de musique et de poésie. Ce concert marque aussi la participation exceptionnelle du comédien-chanteur…

Partager:

C’est grâce à ma grand-mère maternelle que le clavecin est entré dans la maison familiale. Elle nous avait donné des disques et son tourne-disque alors que j’étais enfant. J’ai découvert les Concertos brandebourgeois nos 4 et 5 ainsi que la fameuse Toccata en ré mineur pour orgue de Bach et la Cinquième Symphonie de Beethoven. C’est lors d’un séjour au camp musical fondé par le père Lindsay que je vis pour la première fois un clavecin. Un professeur donnait des cours d’histoire de la musique aux jeunes campeurs dans un modeste chalet appelé la Sorbonne (cela m’amuse toujours de dire…

Partager:

Avec presque un demi-siècle d’existence, la scène de la musique baroque à Montréal est bien mature, goûtant la recherche et suivant l’exemple de beaux modèles, penseurs ou interprètes; elle est foisonnante par le nombre d’initiatives et par la créativité de ses acteurs, ce qui en fait l’une des plus riches en Amérique du Nord. Je l’ai observé au fil de mes voyages sur le continent en tant que violon solo de l’orchestre baroque Apollo’s Fire de Cleveland. Quoiqu’éloignée du bassin culturel européen, générateur historique, la scène montréalaise n’en est pas moins une observatrice et une actrice à la voix essentielle…

Partager:

Pour moi, la musique baroque… c’est un langage qui me parle de son époque, où l’art se veut raffiné, élégant, exubérant et profondément humain, puisque dédié aux passions humaines. L’interprète y est un artisan qui exerce un degré fascinant d’influence sur son médium, qu’il modèle selon ses talents, son inspiration. C’est un langage codé, basé sur des conventions, qui dicte peu et sous-entend beaucoup. Il forme un cadre à l’intérieur duquel l’interprète peut s’exprimer avec une grande liberté, dialoguer avec créativité et spontanéité. Ornementation, nuances, agogique, tempi, parfois même choix d’instrumentation, sont à la discrétion de l’interprète, les limites décrites…

Partager:

On pourrait croire qu’un grand spécialiste de la musique ancienne est inaccessible. Hank Knox se montre tout le contraire. Knox désigne tout un pan de mur de son bureau à l’Université McGill comme son « mur de la modestie » : des affiches de ses productions et celles de ses étudiants qu’il a punaisées au fil des ans. Knox dirige le programme de musique ancienne à l’École de musique Schulich de l’Université McGill depuis plus de vingt ans. Il est le parrain de la Cappella Antica de l’école (désormais dirigée par la soprano Suzie LeBlanc, lauréate d’un prix Grammy) et de vingt-quatre petits…

Partager:

Comme chaque année, l’édition de novembre de La Scena Musicale est consacrée à l’enseignement supérieur et inclut notre 19e édition annuelle du Guide de l’enseignement supérieur. Nous profitons de l’occasion pour souligner le 100e anniversaire de la faculté de musique de l’Université de Toronto, la plus grande école de musique du Canada, ainsi que le 25e anniversaire de l’école de musique de l’Université de Sherbrooke, qui souligne cet événement avec de nouvelles installations et de nouveaux programmes. La scène baroque est en pleine effervescence à Montréal et dans le reste du Canada. Si des groupes de musique baroque éclosent un…

Partager:

L’Opéra de Montréal présentera le 10, 13,15 et 17 Novembre l’un des spectacles les plus attendus de l’automne dans la métropole, mis en scène pour la première fois à la compagnie! Das Rheingold, œuvre magistrale signée Wagner. Notre journaliste Adrian Rodriguez a assisté aux repetitions pour vous un aperçu. Roger Honeywell performing Loge La Distribution Ryan McKinny dans le role Wotan, Soloman Howard dans le role Fafner, Nathan Berg dans le role de Alberich Julian Close dans le rôle de Fasolt David Cangelosi dans le rôle de Mime. Gregory Dahl (Donner), Roger Honeywell (Loge), Steeve Michaud (Froh) Carolyn Sproule (Flosshilde), Aidan Ferguson…

Partager:

En trente ans de carrière, la soprano Anne Azéma a été l’un des visages les plus significatifs de la musique médiévale. Directrice artistique du Boston Camerata, la chanteuse et musicologue poursuit avec passion et rigueur sa mission de promotion de la musique médiévale. Samedi 13 octobre. Dans l’intimité de l’église Westmount Park United, Anne Azéma partage avec le public un moment privilégié. Seule, elle chante les histoires d’un temps passé qui vibre en nous comme l’écho d’une émotion universelle renouvelée. La dolce chose nous plonge dans les chansons médiévales entre 1200 et 1400, mettant l’accent sur des figures féminines : « On…

Partager:
1 2 3 80