Navigation sur: Contemporaine

Concert d’ouverture très attendu à la SMCQ En ces temps de pandémie, la Société de musique contemporaine du Québec a longtemps été maintenue dans l’incertitude quant au lancement de sa saison. Celui-ci aura bien lieu à la salle Pierre-Mercure, le 27 septembre prochain. Conformément aux mesures sanitaires, l’effectif maximal de l’orchestre sur scène et en répétitions a dû être réduit à 12 musiciens. Le programme a été révisé en conséquence. Les auditeurs pourront entendre deux œuvres de Galina Oustvolskaïa, Dona Nobis Pacem (1971) et Dies Irae (1973), ainsi que Pohjiatuuli (1983) de Michel Longtin. Ce compositeur québécois rend ici hommage…

Partager:

Si le chiffre 4 ne figure pas dans la suite mathématique de Fibonacci, le trio l’a pourtant bien apprivoisé en proposant chaque année à la salle Bourgie une saison riche et variée composée de quatre concerts, deux à l’automne et deux au printemps. La nouvelle saison du trio poursuit dans la voie de l’éclectisme et de la découverte, entre musique française, russe et minimaliste, en concluant sur une note multidisciplinaire. Le violoncelliste Gabriel Prynn nous guide à la découverte de cette nouvelle saison et revient sur son expérience du confinement. Un répertoire vaste et des programmes audacieux Le Trio Fibonacci…

Partager:

La Société de musique contemporaine du Québec a dû, elle aussi, s’ajuster à la nouvelle réalité des concerts. En plus de devoir respecter la distanciation physique sur la scène et dans la salle, la SMCQ a longtemps été dans l’incertitude quant au lancement de sa saison qui aura bien lieu à la salle Pierre-Mercure, le 27 septembre prochain. Conformément aux mesures sanitaires, l’effectif maximal de l’orchestre sur scène et en répétitions a été réduit à douze musiciens. Le programme débutera par deux œuvres de Galina Oustvolskaïa, Dona Nobis Pacem (1971) et Dies Irae (1973). Alors qu’elle œuvrait en faveur de…

Partager:

Malgré la crise sanitaire actuelle, Le Vivier ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après une programmation estivale marquée par plusieurs activités extérieures, ce diffuseur spécialisé en musiques de création propose une saison automnale ambitieuse, rythmée par des anniversaires et des célébrations. Le 12 septembre, ce n’est pas un seul concert d’ouverture, mais un après-midi complet qui est proposé, avec un programme double et une table ronde. De plus, au cours des prochains mois, Le Vivier présentera de nombreux concerts-hommage afin de souligner les 40 ans des Productions SuperMusique (PSM), les 20 ans du Quatuor Bozzini et les 10…

Partager:

Le 22 octobre prochain, le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) fera sa rentrée à l’occasion du concert gala des prix Azrieli – une rentrée chamboulée par la pandémie, par le report de plusieurs concerts jusqu’en 2021 et la mise en place de nouvelles initiatives en ligne, en attendant un retour à la normale. Lorraine Vaillancourt, directrice musicale du NEM, retrouvera enfin la scène qui a tant manqué aux artistes et aux musiciens. Elle renouera avec la création musicale, d’une part, et, d’autre part, avec une culture qui a inspiré de nombreux compositeurs de musique contemporaine. Pour le NEM, ce sera à…

Partager:

Keiko Devaux était déjà compositrice à l’âge de cinq ans. Insatisfaite du caractère méthodique de ses leçons de piano, elle trouve sa liberté en jouant la première ligne de la partition telle qu’elle est écrite et en inventant le reste. Trente-trois ans plus tard, Devaux est la première lauréate de la Commande Azrieli pour la musique canadienne, d’une valeur de 50 000 $. Sa préférence dans sa jeunesse pour l’improvisation plutôt que les exercices était prophétique. Animé par le désir de créer plutôt que de se perfectionner, Devaux décroche un baccalauréat et une maîtrise en composition à l’Université de Montréal.…

Partager:

Andrew Gray n’aurait pu choisir meilleure ville que Montréal lorsqu’il décida en 2010 de quitter le vieux continent pour entamer le nouveau chapitre d’une carrière déjà florissante. En effet, la ville aux cent clochers affiche une tradition chorale bien établie avec ses deux orchestres symphoniques, sa compagnie de ballet et sa centaine d’ensembles vocaux de tous les niveaux. C’est dans ce terreau musical fertile que Gray décroche son premier poste officiel de chef au sein du Chœur des enfants de Montréal qu’il quitte ensuite pour accéder en 2015 à la direction artistique et musicale de l’Institut choral de Montréal (ICM)…

Partager:

Vous aurez peut-être remarqué l’omission des majuscules dans son nom. Cette licence orthographique lui fut inspirée, dit-il, par la découverte quand il était très jeune, de la poésie d’e. e. cummings, connu pour faire fi des conventions d’écriture formelle. Certains imprimés du Bauhaus l’ont encouragé de la même façon. À ces influences s’est ajoutée une motivation d’ordre plus pragmatique : « Je me suis dit un jour, à l’époque où tout le monde écrivait sur des machines à écrire, que si on n’employait plus que des minuscules, les machines à écrire seraient plus petites, plus légères, et qu’il en résulterait…

Partager:

Dans un communiqué de presse, Kent Nagano a rendu hommage à feu Krzysztof Penderecki, avec qui lui et l’OSM ont eu une relation spéciale. « Une génération entière a grandi avec sa musique, et ses œuvres ont fourni des impulsions musicales et sociales d’une importance vitale, en particulier au milieu des années 1960-70. En tant que compositeur, interprète, professeur et humaniste, sa vision créative est restée un élément essentiel du paysage musical jusqu’à son décès. » Le MSO partage également une interview réalisée avec Krzysztof Penderecki et Kent Nagano en 2018 à Salzbourg. https://business.facebook.com/OSMconcerts/videos/10155970518144091/ Montréal, le 29 mars 2020 – C’est…

Partager:

Le compositeur polonais Krzysztof Penderecki est mort dimanche 29 mars à l’âge de 86 ans, dans sa ville natale de Cracovie. Selon les médias du pays, qui citent l’association Ludwig van Beethoven fondée par son épouse Elzbieta, le compositeur et chef d’orchestre est décédé des suites d’une longue maladie. Dans un tweet, le ministre polonais de la Culture a dit de lui qu’il était l’un « des plus grands musiciens polonais, une autorité mondiale de la musique classique ». Ci-joint une entrevue que La Scena réalisée avec le maestro Penderecki en 1998. Penderecki sur le Requiem polonais Par Philip Anson / 1…

Partager:
1 2 3 18