Navigation sur: Contemporaine

Dans un communiqué de presse, Kent Nagano a rendu hommage à feu Krzysztof Penderecki, avec qui lui et l’OSM ont eu une relation spéciale. « Une génération entière a grandi avec sa musique, et ses œuvres ont fourni des impulsions musicales et sociales d’une importance vitale, en particulier au milieu des années 1960-70. En tant que compositeur, interprète, professeur et humaniste, sa vision créative est restée un élément essentiel du paysage musical jusqu’à son décès. » Le MSO partage également une interview réalisée avec Krzysztof Penderecki et Kent Nagano en 2018 à Salzbourg. https://business.facebook.com/OSMconcerts/videos/10155970518144091/ Montréal, le 29 mars 2020 – C’est…

Partager:

Le compositeur polonais Krzysztof Penderecki est mort dimanche 29 mars à l’âge de 86 ans, dans sa ville natale de Cracovie. Selon les médias du pays, qui citent l’association Ludwig van Beethoven fondée par son épouse Elzbieta, le compositeur et chef d’orchestre est décédé des suites d’une longue maladie. Dans un tweet, le ministre polonais de la Culture a dit de lui qu’il était l’un « des plus grands musiciens polonais, une autorité mondiale de la musique classique ». Ci-joint une entrevue que La Scena réalisée avec le maestro Penderecki en 1998. Penderecki sur le Requiem polonais Par Philip Anson / 1…

Partager:

La recherche scientifique et la création musicale seront à l’honneur au prochain forum Ircam Hors les murs qui se tiendra pour la première fois de son histoire au Canada,en avril prochain. Chercheurs, compositeurs, interprètes et mélomanes sont conviés à une série d’ateliers et de concerts qui se dérouleront cette année à Montréal autour des thèmes de la spatialisation, de l’orchestration et de la perception. Le forum est organisé par l’Ircam et l’université McGill, en partenariat avec Le Vivier, le CIRMMT, la Société des arts technologiques (SAT), et l’Université de Montréal et se déroulera dans diverses salles de la métropole. Véritable…

Partager:

Plus d’une centaine de musiciens et de choristes feront résonner les murs de l’église du Gesù le 26 avril prochain pour donner corps à la dernière œuvre symphonique du compositeur et guitariste Tim Brady. Sobrement intitulé Silence, symphonie no 10, ce nouvel opus s’ajoute à l’imposant corpus du compositeur montréalais dont la carrière s’étend sur plus de quatre décennies. Cultivant un goût évident pour la musique à grand déploiement, le maestro sera pour l’occasion accompagné des musiciens du Nouvel Ensemble Moderne et de leur cheffe Lorraine Vaillancourt, en plus des membres de son ensemble de guitares électriques Instruments of Happiness.…

Partager:

Fidèle à sa tradition de création thématique et multidisciplinaire, l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) présentera les 6 et 7 mai prochain au Théâtre Centaur le spectacle L’Outre-rêve. Fruit d’un long travail collaboratif mobilisant des créateurs provenant de divers horizons, le dernier-né de l’ECM+ promet d’offrir une expérience de concert « totale » qui transcende les barrières disciplinaires séparant musique, arts visuels et poésie. Conçu à partir d’un conte poétique du compositeur, poète et artiste visuel Symon Henry, L’Outre-rêve invite le public à prendre part à un grandiose périple initiatique raconté au fil de quatre créations originales signées des compositeurs Annesley…

Partager:

Festival classique hivernal 31 janvier au 2 février Tout juste lancé par l’Orchestre symphonique de Laval, le Festival classique hivernal vise à faire vivre les grands classiques dans un cadre festif, ludique et hivernal avec goûters et activités pour tous. Pour le 250e anniversaire de Beethoven, les grands classiques du compositeur comme les symphonies no 5 et no 7 seront à l’honneur en quatre concerts répartis sur trois jours. Le chef Alain Trudel dirigera les musiciens de l’Orchestre symphonique de Laval avec Charles Richard-Hamelin au piano et une centaine de choristes. Les activités entourant les concerts sont diverses : yoga avec musique, conférence…

Partager:

NEW YORK – Il est possible de perdre le sens de la perspective après une soirée consacrée à Bruckner. Le critique en moi invite à la prudence. Meilleure quatrième symphonie en concert que j’ai entendue depuis des mois ! Mon cœur est un peu moins réservé. Le meilleur depuis… eh bien, un bon moment. Certes, le spectacle figure parmi les grands moments de l’histoire de l’Orchestre Métropolitain qui, le 22 novembre dernier, a entamé la troisième étape de sa tournée dans quatre villes américaines en commençant par ses débuts au Carnegie Hall. On peut imaginer une nouvelle blague au sujet…

Partager:

Grosse saison de l’infatigable et très inspirée cheffe d’orchestre et d’opéra Nicole Paiement. Après avoir terminé, le 24 novembre, la série de représentations de l’opéra Dead Man Walking de Jake Heggie à l’Opéra lyrique de Chicago, elle présentera à l’Opéra de Montréal, du 6 janvier au 1er février, Written on Skin de George Benjamin. Au programme de la saison également, Pulcinella de Stravinski et La Voix humaine de Poulenc, du 17 mars au 8 avril à l’Opéra de Dallas et Harvey Milk de Stewart Wallace, du 15 au 17 mai, à Opera Parallèle de San Francisco. Par la suite, Nicole…

Partager:

Le quatuor de saxophones Quasar fête cette année ses vingt-cinq ans. Acclamé internationalement depuis 1994, il a concocté une saison tournée vers l’avenir et le renouveau. La création est au cœur de la démarche de la formation, dont les quatre membres évoluent ensemble depuis le début. « Dès notre premier concert, nous avons présenté quatre créations, rappelle Marie-Chantal Leclair, saxophone soprano et directrice artistique de Quasar. Cela s’est imposé comme un désir, une nécessité. C’est extrêmement stimulant pour un interprète de créer de nouvelles œuvres. C’est un défi : on ne s’ennuie jamais et on est toujours appelé à se…

Partager:

Les 23 et 24 août dernier, à Montréal, était organisé le « Weekend Ether », sous l’impulsion du compositeur et multi-instrumentiste Aleks Schürmer. Cet évènement exceptionnel se voulait un hommage au thérémine; instrument électronique qui se joue sans contact, grâce au champ électro-magnétique qu’il émet, et dont le timbre si particulier rappelle parfois la voix humaine. À travers une série d’ateliers, un cours de maître et un concert, le public montréalais pouvait ainsi découvrir ou redécouvrir le son du thérémine, que beaucoup ont pu déjà entendre dans les films de science fiction des anéées 1950-1960. Il s’agissait aussi de célébrer le 100e…

Partager:
1 2 3 17