Navigation sur: Piano

Timeless, Réa Beaumont, piano / Shrinking Planet Productions, 2018, SPP 0093 Avec Timeless, la pianiste Réa Beaumont invite des compositeurs américains et canadiens récents qui cherchent à fixer leurs œuvres dans une temporalité différente, changeante et éphémère, des réflexions sur le temps symbolisées par le pendule de Foucault à Paris qui orne la pochette. Cet album a l’avantage de juxtaposer des pièces et des créateurs appartenant à un flot commun, ce qui permet d’en distinguer les langages propres. Ainsi, le minimalisme de John Adams évolue lentement, par ajouts, retraits et décalages, tandis que le célèbre Mad Rush (aurait-on pu entendre…

Partager:

L’idée de produire un album a germé après un récital de Noël avec la pianiste Lisandre Sévigny Di Quinzio. J’ai un réel plaisir à chanter Noël et notre public appréciait ce que nous avions à offrir. J’ai parlé à Lisandre et nous sommes devenues partenaires, toutes nos décisions ont été prises ensemble. Campagne de sociofinancement La production d’un album nécessite des sous. Les coûts dépassaient largement nos moyens. Nous avons opté pour une campagne de sociofinancement : les gens sont invités à investir dans notre projet, à la hauteur de leurs moyens, en choisissant une contrepartie à recevoir en retour. Nous…

Partager:

Que diriez-vous si Lang Lang, Yuja Wang, Vladimir Horowitz ou même Sergueï Rachmaninov se proposaient de venir jouer un morceau dans votre salon ? Au mois d’octobre, l’entreprise Pianos Bolduc présentait à Montréal le Spirio, une récente invention de Steinway & Sons. Ce piano à queue comprend une technologie de pointe capable de restituer avec une extrême précision la musique qu’on y a jouée. Il ne s’agit plus simplement de rendre les notes à la manière d’un piano mécanique. Ici, le clavier, les marteaux, les cordes et les pédales reproduisent fidèlement les moindres subtilités (toutes les nuances, tous les accents et toutes les…

Partager:

Après le grand succès de Come dance with me, Katarzyna Musial lance son nouvel album My Spanish Heart où la pianiste canadienne d’origine polonaise exprime tout l’amour qu’elle porte aux arts et à la culture espagnols. « Il n’est pas nécessaire d’être né dans une culture pour en apprécier les splendeurs », dit celle qui a eu le coup de foudre pour l’ambiance artistique festive qui règne en Espagne lors d’un voyage avec ses parents, à l’âge de cinq ans. « Cet album est un voyage musical à travers l’Espagne avec des pièces qui permettent d’apprécier l’immense richesse des couleurs musicales espagnoles…

Partager:

Jan Ladislav Dussek aurait pu être un bon candidat si seulement Mozart était né ailleurs et à une autre époque. Dussek (1760-1812) n’a ni les bonnes dates, ni les bonnes compétences. Toutes les deux mesures, il choisit une note que Mozart aurait rejetée pour un meilleur choix et, même si Dussek peut se relever et nous offrir ce qui passerait pour du très bon Clementi, votre oreille appréhende déjà le prochain faux pas. Parmi les trois concertos proposés ici, deux sont contemporains de la fin de Mozart en 1787 et 1791, mais ont seulement les numéros d’opus 3 et 14.…

Partager:

Un dilemme de critique. Le violoncelliste Steven Isserlis est un copain. Il vit au coin de la rue et nous nous saluons lorsque nous nous croisons dans le quartier. Il sait que j’ai reçu sa dernière version pour examen. Il sera déçu si je l’ignore et grincheux si j’y trouve des fautes. Critique ou pas critique ? Si je ne voulais pas faire de critique sur mes amis, je devrais éliminer la moitié des enregistrements. De même, si je mentionnais une amitié chaque fois que j’écrivais une critique, les lecteurs passeraient à un autre appel. Alors que faire? Il y a…

Partager:

En mai dernier, la jeune pianiste de 22 ans Élisabeth Pion, originaire d’Otterburn Park, remportait la Shean Piano Competition à Edmonton, après avoir joué le Troisième Concerto de Rachmaninov. Une aubaine pour l’artiste qui commence actuellement sa maîtrise à la Guildhall School of Music & Drama de Londres auprès de Ronan O’Hora. À quelques jours de son départ pour Londres, Élisabeth parle de son univers : liberté, multidisciplinarité, solitude, des ingrédients qui s’agencent plutôt bien pour l’artiste au regard rêveur et à la nonchalance d’une jeune Martha Argerich. Le prélude pianistique tourne court et nous voilà rapidement plongés dans les Carnets…

Partager:

À 26 ans, Nicolas Namoradze connaît un parcours remarquable. Il a donné des récitals à travers le monde et joué avec des orchestres réputés en Europe et aux États-Unis. À la demande de plusieurs festivals, il a écrit des œuvres qui par la suite ont été jouées par d’éminents artistes. Enfin, il vient de remporter le premier prix du Concours Honens 2018 tenu à Calgary. Pour Nicolas, devenir lauréat de ce concours tenait du rêve. Il estime qu’il a eu de la chance : « Mon professeur, Emanuel Ax, est d’avis que les concours sont semblables aux loteries : il faut être chanceux.…

Partager:

Le Lady’s Morning Musical Club a invité hier le pianiste Marc-André Hamelin à la salle Pollack de la Schulich School of Music pour un récital de près de deux heures autour d’un répertoire majoritairement romantique. Dès les premières notes, le ton est donné : les accords graves, dramatiques de la Chaconne en ré mineur de Busoni d’après la Partita pour violon seul no 2 de Bach, contrastent avec les conduites mélodiques délicates. La pièce, véritable tour de force dramatique, se termine par une série d’accords profonds et caverneux laissant place à la Fantaisie op. 10 de Schumann. Cette lamentation passionnée pour Clara, dont…

Partager:

Rachmaninoff, Concertos pour piano no 2 et 4 – Deutsche Grammophon Daniil Trifonov – Philadelphia Orchestra, Yannick Nézet-Séguin Au milieu de l’excitation suscitée par la redécouverte d’un enregistrement des Danses symphoniques par Rachmaninoff, voici une nouvelle lecture de deux concertos avec l’orchestre préféré de Rachmaninoff, interprétés par le pianiste vivant qui lui ressemble le plus. Deutsche Grammophon a intitulé l’album Destination Rachmaninoff. Départ, où figure en couverture un portrait du soliste Daniil Trifonov, assis dans le genre de compartiment de chemin de fer contemporain des disques de gomme-laque. Ne vous laissez pas distraire par ces coups de marketing. Trifonov ouvre avec…

Partager:
1 2 3 10