Navigation sur: Piano

CANADA KEVIN AHFAT NÉ EN / BORN IN 1994 PROFESSEURS / TEACHERS Joseph Kalichstein Stephen Hough PRIX / PRIZES 2018 Concours OSM-Manuvie 2e prix, prix de la meilleure interprétation de l’œuvre canadienne imposée, prix Orford Musique 2017 Juilliard Concerto Competition – 1er prix RÉPERTOIRE • Berg Sonate op. 1 • Schumann Kinderszenen • Beethoven Sonate op. 110 
• Szymanowski Variations sur un thème populaire polonais op. 10 ALICE BURLA NÉE EN / BORN IN 1996 PROFESSEURS / TEACHERS Oxana Yablonskaya Dmitri Bashkirov PRIX / PRIZES 2020 Kiefer Hablitzel | Göhner Music – prix Collard 2020 Prix Schenk Foundation
2019 Concours…

Partager:

C’est le plus grand défi logistique de ma carrière », déclare Christiane LeBlanc, directrice générale et artistique du Concours musical international de Montréal, à propos de la ­perspective d’organiser un concours de la fin avril à la mi-mai. 
 Cette déclaration peut sembler curieuse, puisqu’après tout aucun des candidats ou des jurés ne doit être transporté par avion à Montréal et convenablement logé. Il n’est pas non plus nécessaire de réserver la Maison symphonique ou l’Orchestre symphonique de Montréal. Le concours de cette année, consacré au piano, est entièrement solo et entièrement en ligne. Il est aussi accessible gratuitement pour…

Partager:

Après un album consacré aux concertos pour piano de Jacques Hétu, qui lui a d’ailleurs valu une nomination aux prix Juno 2021, Jean-Philippe Sylvestre nous revient avec un nouvel enregistrement paru chez ATMA classique. Ce virtuose du piano, que l’on connaissait déjà sur disque grâce notamment à ses interprétations d’André Mathieu et de Rachmaninov, fait ici sa première incursion dans l’univers musical de Ravel. La genèse du projet « Étant donné qu’on avait à notre disposition un piano Érard, que j’aime vraiment beaucoup, je me suis dit qu’il fallait que je l’utilise. J’ai appelé Johanne Goyette d’ATMA, j’en ai parlé à…

Partager:

Initialement prévue au printemps 2020, mais reportée d’une année en raison de la pandémie, la 6e édition du Festival Stella Musica sera présentée pour la première fois de manière hybride, devant public en direct de l’amphithéâtre du Gesù, si les mesures ­sanitaires le permettent, et en webdiffusion. La traditionnelle soirée de réseautage ne peut avoir lieu, mais le Festival Stella Musica poursuit néanmoins la mission qui l’anime depuis ses débuts : soutenir les femmes ­compositrices, les femmes interprètes et, plus largement, souligner la contribution des femmes dans le monde de la musique et des arts, y ­compris dans des rôles de…

Partager:

Le troisième et dernier concert de l’intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven, qui avait lieu à la salle Bourgie, était aussi le premier devant public depuis les récentes annonces du gouvernement. Cela faisait 6 mois, presque jour pour jour, qu’il n’y avait plus eu de concerts dans cette salle. 130 personnes étaient présentes, nous dit-on du côté des communications. De nos jours, c’est la définition d’une salle comble. En préambule, la directrice générale et artistique Isolde Lagacé a pris la parole pour souligner l’événement. Elle a rappelé notamment que les deux artistes de la soirée avaient fait,…

Partager:

John Burge – œuvre canadienne imposée  Tous les concurrents qui participent à l’édition Piano 2021 se préparent à interpréter en finale Trois des Vingt-quatre préludes du compositeur canadien.   Ces trois pièces ont été tirées de l’œuvre de John Burge intitulée « Vingt-quatre préudes », inspirée  de l’opus 28 de Chopin, mais également des deux livres des Préludes de Debussy. La première pièce  « Allegro energico » provoque un effet de mouvement continu grâce aux incessants traits de croches.  Le deuxième prélude de cet extrait (« Spring Thaw », ou Dégel printanier), hommage à la poète  canadienne Margaret Avison, fait émerger des…

Partager:

Élève de Sergey Taneyev et d’Alexander Grechaninov, Stanchinsky a été présenté à Tolstoï comme le prochain génie russe, mais sa santé mentale s’est effondrée au milieu d’une double crise familiale. Après la mort de son père en 1910, alors que Stanchinsky n’avait que 21 ans, sa mère a refusé qu’il épouse sa maîtresse enceinte. Souffrant de dépression et d’hallucinations, Stanchinsky a été emmené chez tous les meilleurs neurologues de Russie et a pris l’habitude de brûler toutes les nouvelles œuvres qu’il mettait sur papier. En mars 1914, il donna un récital mémorable dans la petite salle du Conservatoire de Moscou.…

Partager:

Le Concours musical international de Montréal (CMIM) est fier d’annoncer l’ajout de deux nouveaux membres au sein du jury de sa 19e édition. Les pianistes Charles Richard-Hamelin (Canada) et Till Fellner (Autriche), plusieurs fois lauréats de concours internationaux, se joindront aux membres du jury déjà annoncés. Forts de leurs expériences internationales, ils apporteront un regard à la fois jeune et expérimenté sur la compétition de cette année. Pour la première fois au CMIM, un concurrent fera le grand saut de la scène à la tribune des juges. Après avoir franchi avec succès les étapes du concours de 2014 jusqu’au podium des lauréats…

Partager:

Montréal, le 25 février 2021 – La série Cartes blanches de la Société Pro Musica se poursuit avec un concert exceptionnel du pianiste Serhiy Salov qui interprète ses propres transcriptions (hormis Tableaux d’une exposition partition originale écrite pour le piano) des œuvres de Moussorgski. Le concert sera disponible à compter du dimanche 14 mars 8 h sur la plateforme Livetoune.com jusqu’au dimanche 28 mars minuit. Programme : Modest Moussorgski : « Prélude », tiré de l’opéra La Khovanchtchina Une nuit sur le mont Chauve Tableaux d’une exposition Serhiy Salov est un pianiste d’exception mainte fois salué pour son jeu à la…

Partager:

Géométries Nathan Giroux, compositeur et pianiste  Studio Fronterac, 2020 Durée : 40 min 30 Le pianiste, compositeur et artiste sonore montréalais Nathan Giroux a fait paraître, en décembre 2020, son premier album intitulé Géométries, des compositions originales de son cru, influencées notamment par l’impressionnisme de Claude Debussy, de Maurice Ravel ou encore d’Erik Satie. Les premières pièces au programme, appelées Préludes, en sont fortement marquées. Le troisième de ces préludes rappelle davantage la musique de Yann Tiersen dans le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. À chaque nouveau morceau, Nathan Giroux nous mène un peu plus loin par des voies aériennes, en apesanteur,…

Partager:
1 2 3 15