En souvenir de Joseph Rouleau Remembered

0

Il doit être une heure, on vient de faire un spectacle à Dunham chez l’ami André et après, on fait de la musique dans le salon et ça, c’est le visage du bonheur, de la douceur, de la bonté… Cœur flamboyant qui s’est éteint, cœur aimant qu’on aimait bien. Pensées pour Renée, les enfants, les petits-enfants… Et pour tout ceux qui sont en deuil aujourd’hui. Salut, Jos !

– Étienne Dupuis

 

It is with great sadness that we mark the passing of a great singer, visionary and philanthropist. Joseph was an inspiration to me, as he was to so many singers. But more importantly, he played a central role as chairman of the advisory council of the Azrieli Music Prize. He was with me from the beginning when we created AMP in 2015 – ever more cooperative, charming, intelligent and thoughtful. He was also kind enough to help other musicians, including the Orchestre Classique de Montréal, then the McGill Chamber Orchestra. Joseph was really a force of nature. I can’t imagine the world without him. I extend my deepest and most sincere condolences to Renée and her family.

– Sharon Azrieli CQ

on behalf of the Azrieli Foundation

 

C’est avec une immense tristesse que nous marquons le décès d’un grand chanteur, visionnaire et philanthrope. Joseph a été une source d’inspiration pour moi, comme il l’a été pour tant de chanteurs. Mais plus encore, il a joué un rôle central en tant que président du conseil consultatif des Prix Azrieli de la musique. Il était avec moi dès le début lorsque nous avons créé les PAM en 2015 – toujours plus coopératif, charmant, intelligent et réfléchi. Il a aussi eu la gentillesse d’aider d’autres musiciens, dont l’Orchestre classique de Montréal, à l’époque l’Orchestre de chambre McGill. Joseph était vraiment une force de la nature. Je ne peux pas imaginer le monde sans lui. J’adresse mes plus sincères et profondes condoléances à Renée et à sa famille.

– Sharon Azrieli CQ

au nom de la Fondation Azrieli

 

Joseph Rouleau a siégé au conseil d’administration de l’Orchestre classique de Montréal pendant près de 10 ans et en était le président depuis septembre 2018. En tant que directeur général, j’ai énormément apprécié travailler avec lui. Il était toujours positif et encourageant. Nous sommes tous, à l’OCM, dévastés par la perte de ce grand homme qui a énormément fait pour l’orchestre. C’était le genre d’homme qui pouvait prendre le téléphone et obtenir immédiatement la contribution des ressources de financement. Il était tout à fait unique. Joseph laisse un héritage éclatant à l’OCM et au monde des arts. Il restera à jamais dans nos cœurs. Merci pour tout, monsieur Rouleau !

– Taras Kulish

Directeur Général, Orchestre classique de Montréal

 

Joseph Rouleau was on the board of directors of the Orchestre classique de Montréal for close to 10 years and, since September 2018, was president. In my role as executive director, I tremendously enjoyed working with him. He was always positive and supportive. Everyone at the OCM is devastated by the passing of this great man who helped the orchestra tremendously. He was the type of man who was able to pick up the phone and immediately get results with fundraising resources. He was truly one of kind. Joseph leaves a shining legacy for the OCM and for the entire arts industry. He will always be in our hearts. Thank you for everything, Mr. Rouleau!

– Taras Kulish

Executive Director, Orchestre classique de Montréal

 

Il est difficile de faire face à la mort de Joseph alors que j’entends à l’oreille de mon esprit sa voix magnifique, pleine et robuste, comme elle l’était si récemment. Le leadership de Joseph à titre de président du conseil d’administration de l’Orchestre de chambre McGill et sa transition à l’Orchestre classique de Montréal sont les plus récentes réalisations d’une carrière bien remplie dont je lui serai toujours reconnaissant. J’ai également eu l’honneur de diriger Joseph comme soliste en concert; un de mes souvenirs les plus chers est La Damnation de Faust à Hamilton dans les années 1970. Je me considère comme très privilégié d’avoir eu la chance de connaître Joseph davantage ces dernières années et j’ai le grand honneur de célébrer sa vie, maintenant et pour de nombreuses années à venir. 

– Boris Brott

Directeur artistique, Orchestre classique de Montréal

 

It is hard to come to grips with Joseph’s passing as I hear in my mind’s ear his magnificent voice, full and robust, as it was so recently. Joseph’s leadership as Chair of the McGill Chamber Orchestra, and its transition to the Orchestre classique de Montreal, is the most recent in a lifetime of accomplishments for which I am eternally grateful. I have had the honour to conduct Joseph as a concert soloist as well; one of my most cherished memories is La Damnation de Faust in Hamilton in the 1970s. I consider myself very fortunate to have had the chance to get to know Joseph even better in recent years and it is my great honour to celebrate his life now, and for many years to come.

– Boris Brott

artistic director, Orchestre classique de Montréal

 

Tout le monde lyrique du Québec, on perd notre père, on perd un modèle, on perd un collègue, c’est un grand ami aussi.

– Grégoire Legendre

Directeur général et artistique Opéra de Québec

 

In 2005 I had the opportunity to conduct a concert version of Act 1 of Wagner’s Die Walküre with the McGill Symphony Orchestra at Place des Arts in Salle Pelletier. Stefano Algieri and Jane Eaglen sang the parts of Siegmund and Sieglinde. For the part of Hunding, the then 76-year-old Joseph Rouleau accepted our invitation, and although he had never sung that part before, he memorized it, sang it with immense expression and authenticity, with diction that suggested a singer of German rather than French tongue, and added some semi-staging to this otherwise concert-like performance with the kind of artistry which nobody could ever forget, on or off stage.

Joseph Rouleau’s dedication as president of Jeunesses Musicales and his involvement with numerous musical institutions, particularly in Montreal, is legendary, and he set an immense example not only for young singers and musicians, but in fact for all of us in the music community. He was one of our most celebrated soloists and he will be in our thoughts throughout the coming season, particularly in several MGSO concerts which include singers. Joseph Rouleau’s passing is a moment of great sadness, but also of saying a deep and heartfelt “thank you” to a great artist and human being! Sharing my deepest sympathy with all who knew and loved him.

– Alexis Hauser

Artistic Director, McGill Symphony Orchestra and Pronto Musica

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.