Critique de disque : Sibelius – Symphonie No. 3 (ATMA Classique)

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Sibelius : Symphonie no 3

Orchestre Métropolitain/Yannick Nézet-Séguin

ATMA Classique ACD24033

★★★★

La moins aimée des sept symphonies de Sibelius, la troisième est connue (admettons qu’elle soit connue) comme un modeste interrègne classique entre la deuxième, héroïque, et la quatrième, tragique. Ce dernier volet du cycle de l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin affine son profil avec des cordes nettes et des bois acidulés tenant dans un bel équilibre. Il y a des ombres et des rayons de soleil sous la direction exigeante de Nézet-Séguin, et des merveilles d’interaction contrapuntique et coloriste. Le deuxième mouvement Andantino con moto est aussi proche de la musique de chambre que la musique orchestrale puisse l’être. Même les doux pizzicatos de soutien dans les violoncelles sont thématiquement convaincants. C’est une véritable illustration de la façon dont on peut faire plus avec moins, bien que j’avoue souhaiter un traitement plus fort de la chorale majestueuse (et répétitive) dans laquelle tout le final se dénoue. Néanmoins, cet enregistrement réalisé à la Maison symphonique en juin dernier est de bon augure pour le cycle, qui a débuté en 2019 avec la Symphonie no 1 et se poursuit en février avec la quatrième

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Arthur Kaptainis has been a classical music critic since 1986. His articles have appeared in Classical Voice North America and La Scena Musicale as well as Musical Toronto. Arthur holds an MA in musicology from the University of Toronto. Since 2019, Arthur is co-editor of La Scena Musicale.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.