Robert Conquer, tromboniste, laureat 2022 du prix Michael-Measures

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Le jeune tromboniste Robert Conquer s’est taillé une place parmi les musiciens canadiens les plus en vue en remportant en 2022 le premier prix Michael-Measures. Cet honneur est décerné chaque année à de jeunes musiciens canadiens prometteurs, de 16 à 34 ans, inscrits au programme de formation estivale de l’Orchestre national des jeunes du Canada (ONJ Canada).

L’ONJ Canada aura été un tremplin pour cet Ontarien qui admet que les quatre années qu’il y a passées auront joué un rôle des plus influents dans sa carrière musicale. « Le programme de l’ONJ Canada est indubitablement l’une des meilleures formations orchestrales que l’on puisse recevoir au Canada, sinon la meilleure, dit-il. Chaque fois que j’y ai participé s’est avérée une expérience musicale transformatrice. »

Advertisement / Publicité

Conquer attribue sa victoire à une qualité : la persévérance. « Chaque année, pendant trois ans, j’ai soumis ma candidature pour le prix (Michael-Measures) sans jamais renoncer à l’espoir de le ­remporter un jour. J’ai fait preuve de ténacité lors de ma préparation de l’audition finale. Sans cette persévérance à reprendre encore et encore l’enregistrement vidéo pour atteindre la qualité recherchée, je ne crois pas que j’aurais gagné. »

Même lorsqu’il a attrapé la COVID-19 quelques semaines avant la première date d’enregistrement, le tromboniste a malgré tout envoyé le matériel d’audition au jury de l’ONJ Canada, soit les lettres de recommandation et les enregistrements solos.

« Interpréter le Concerto pour trombone et orchestre en do majeur de Nino Rota avec l’Orchestre de New York sous la baguette du ­maestro Sascha Goetzel s’est révélé une merveilleuse expérience. Je me suis senti à l’aise et confiant en leur présence lors de cette première », se remémore le jeune tromboniste.

La musique fait partie de son univers depuis la tendre enfance comme de celui de ses trois frères aînés qui ont tous étudié différents instruments. Robert a commencé l’apprentissage de la musique dès l’âge de quatre ans, mais ce n’est qu’à onze ans qu’il se met au trombone.

« Vers l’âge de 16 ans, j’ai décidé d’arrêter le piano pour me consacrer entièrement au trombone. Je n’ai jamais regretté mon choix ! »

La détermination dont il a fait preuve jusqu’à présent a porté ses fruits : outre la bourse de 25 000 $ du prix, il rejoindra bientôt l’orchestre de la Canadian Opera Company en tant que premier tromboniste par intérim.

Robert Conquer se réjouit à la perspective de livrer des prestations non orchestrales. En 2023, il donnera une série de concerts en solo au Canada et aux États-Unis ainsi que plusieurs concerts à Toronto avec des ensembles locaux. Il espère un jour participer à des concerts d’œuvres de son compositeur préféré, Igor Stravinski.

« Jusqu’à présent, je n’ai pu qu’interpréter Petrushka avec un orchestre, mais j’espère que cela va changer avec le temps. »

Traduction par Lina Scarpellini

www.robertconquer.ca

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.