Cette semaine à Montréal (7-13 novembre)

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Le 60e anniversaire d’Opéra McGill

L’école de musique Schulich de McGill propose une saison vibrante d’émotion pour commémorer le 375e anniversaire de Montréal. Sans compter qu’Opéra McGill célèbre cette année son 60e anniversaire. Pour satisfaire les mordus d’opéra baroque, la saison s’ouvre avec Alcina, un magnifique opéra de Haendel racontant l’histoire d’une fascinante magicienne. Sous la direction de Patrick Hansen, l’Orchestre Baroque de McGill est dirigé par Hank Knox (salle Pollack, 7 novembre à 19 h 30). www.mcgill.ca/music

 

Trois Générations de Lagacé

Une soirée-bénéfice exceptionnelle rassemblera sur scène, à la salle Pierre-Mercure, douze membres de la famille de la fondatrice avec trois générations de femmes clavecinistes. Mireille Lagacé, ses filles, les jumelles Isolde Lagacé et Geneviève Soly, et la fille d’Isolde, Mélisande McNabney, seront entendues dans des concertos de J. S. Bach pour plusieurs clavecins, œuvres que le maître jouait avec ses fils à Leipzig. Salle Pierre-Mercure, mardi 8, 18 h 30 www.sallebourgie.ca

Advertisement / Publicité

 

L’enlèvement au sérail de ­Mozart

La Compagnie baroque Mont-Royal présente Die Entführung aus dem Serail (L’enlèvement au sérail), un singspiel en trois actes de Mozart. Ce chef-d’œuvre lyrique est chanté en allemand par une distribution composée de Carol Léger (Konstanze), Barbara Heath Lopez (Blondchen), David Menzies (Belmonte), Jan van der Hooft (Pedrillo) et Philippe Bolduc (Osmin). Sous la direction musicale de la pianiste Geneviève Jalbert (cathédrale Christ Church, 9 et 12 novembre à 19 h 30). www.cbmroyal.com

 

ARION – Opéras sans paroles

Grâce à l’incroyable pouvoir expressif de la musique, le clarinettiste italien Lorenzo Coppola fera chanter son instrument en duo avec la soprano Andréanne Brisson-Paquin. Chef et soliste invité, Lorenzo Coppola a fait avec Arion le pari de proposer une histoire où les mots s’imposent sans être toujours en scène. Au programme : des œuvres de Haydn et Mozart. Salle Bourgie, 9 au 13 novembre. www.arionbaroque.com

 

Chapelle historique du Bon-Pasteur

Invitation au recueillement autant qu’à la fête, Tiré à quatre épingles, concert du compositeur et multi-instrumentiste Jean-François Bélanger, fait la part belle aux influences baroques et scandinaves. Avec Jean-François Bélanger, nyckelharpa, tenorharpa et violon d’Hardanger, Yann Falquet, guitare, Élisabeth Giroux, violoncelle et Jean-Willy Kunz, clavecin. Jeudi 10, 19 h 30. www.ville.montreal.qc.ca/chapellebonpasteur 

 

 Orchestre de chambre McGill

L’Orchestre de chambre McGill se joint à la congrégation Shaar Hashomyim pour le concert Souvenir. Au programme, le ballet Apalachian Spring d’Aaron Copland, deux mouvements de la suite Baal Shem d’Ernest Bloch et Chassidic Dance d’Alexander Brott. Aussi, une cantate pour orchestre, soprano, ténor et chœur d’enfants, inspirée du célèbre poème In Flanders Fields, du lieutenant-colonel canadien John McCrae, et composée pour l’occasion par James M. Stephenson. Solistes : Sharon Azrieli Perez, soprano, Gideon Zelermyer, ténor et Lara St. John, violoniste. Synagogue montréalaise Shaar, jeudi 10, 19 h 30. www.shaarhashomayim.org

 

Hommage aux Hornstein

L’enregistrement des dix Sonates pour violon et piano de Beethoven par Isabelle Faust et Alexander Melnikov, chez Harmonia Mundi, a été salué par la critique. Ils interprètent ici les trois premières ainsi que la plus célèbre de toutes, la sonate « À Kreutzer ». Jeudi 10, 19 h 30. www.sallebourgie.ca

 

SMCQ : Garant et Stockhausen

Les paroles des chants d’amour de Serge Garant, fondateur de l’ensemble, proviennent de textes anciens (Pétrarque, Shakespeare, Ronsard). La SMCQ fait revivre cette grande œuvre et l’accompagne de la pièce Kontakte de Stockhausen qui a marqué une étape majeure de la musique contemporaine en utilisant pour la première fois des percussions couplées à l’électronique. Salle Pierre-Mercure, jeudi 10, 20 h. www.smcq.qc.ca    

 

Lewis Furey chante Brahms

L’auteur-compositeur-interprète canadien Lewis Furey revisite les lieder de Brahms, un des plus grands compositeurs de poèmes lyriques. Adaptant en anglais certains lieder intemporels, Furey se les approprie et les interprète au piano. Le spectacle s’articule autour d’une quinzaine de lieder dont la poésie accessible et indémodable offre des réflexions philosophiques sur l’amour, la sexualité et la mort. En les interprétant, Furey révèle les liens entre la musique populaire d’hier et d’aujourd’hui (théâtre Outremont,  10 et 11 novembre à 20 h). www.theatreoutremont.ca

Lewis Furey quelque part dans Paris. © Luc Castel

Lewis Furey quelque part dans Paris.
© Luc Castel

 

La musique est l’aliment de l’amour…

Il y aura de quoi festoyer avec Patrick Wedd et les chanteurs de la cathédrale Christ Church dans une soirée de chant, de danse et d’art dramatique. On pourra y entendre des œuvres des compositeurs suivants : Britten, Henry Rowley Bishop, Hans Werner Henze, Vaughn Williams, William Walton et John Rutter (cathédrale Christ Church, 11 novembre à 19 h 30). www.montrealcathedral.ca              

 

Marie-Josée Lord au bénéfice de la Fondation canadienne du rein

C’est le 11 novembre prochain à la Maison ­symphonique que se tiendra le concert ‘Pour redonner vie’ au bénéfice de la Fondation canadienne du rein. Ce concert unique se veut une 2e édition de l’événement. L’événement se déroulera au profit de la lutte aux maladies rénales qui touchent actuellement plus de 550 000 personnes au Québec. Le thème artistique du concert permettra d’entendre des oeuvres symphoniques allant de Carmen à West Side Story accompagnées de l’émouvante voix de la soprano, Marie-Josée Lord. C’est sous la direction de Dina Gilbert que l’orchestre saura ravir les invités durant cette soirée qui se veut inoubliable.(Maison Symphonique, 11 novembre à 20 h 00). www.rein.ca

Marie-Josée Lord, Photo Laurence Labat

Marie-Josée Lord, Photo Laurence Labat

 

Don Giovanni à l’Opéra de Montréal

En novembre, l’Opéra de Montréal présente Don Giovanni de Mozart qui marque le retour sur scène du baryton-basse canadien Gordon Bintner dans le rôle-titre de l’antihéros libertin. Sous la baguette du maestro en pleine ascension Jordan de Souza, la distribution, entièrement canadienne, est composée des artistes suivants : Daniel Okulitch (Leporello), Emily Dorn (Donna Anna), Jean-Michel Richer (Don Ottavio), Layla Claire (Donna Elvira), Alain Coulombe (Commendatore). Le metteur en scène accompli David Lefkowich fait ses débuts avec l’Opéra de Montréal (salle Wilfrid-Pelletier, 12, 15, 17 et 19 Novembre à 19 h 30). www.operademontreal.com                 

don-giovanni

 

Musica Camerata: La Russie Romantique

Le célèbre Trio élégiaque no 2 de Rachmaninov est la première œuvre choisie par Musica Camerata pour illustrer la Russie romantique. Pendant six semaines en 1893, Rachmaninov se concentra sans relâche sur cette partition et, après son achèvement, il avoua à une amie : « J’ai tremblé pour chaque phrase et souvent j’ai tout effacé et recommencé du début. » Rarement entendue, la deuxième œuvre au programme est une première canadienne. Il s’agit du Trio en do mineur de Rimski-Korsakov, qui regorge de motifs mélodiques séduisants. Musiciens : Berta Rosenohl, piano, Luis Grinhauz, violon et Sylvain Murray, violoncelle. Chapelle historique du Bon-Pasteur, samedi 12, 18 h. www.cameratamontreal.com 

 

LMMC – Wispelwey et Gauvin

Reconnu actuellement comme l’un des grands violoncellistes, son répertoire allant du baroque au contemporain, Pieter Wispelwey revient pour la 9e fois au Ladies’ Morning Musical Club. Ses présences remarquées sur les plus grandes scènes musicales, son sens du style, son extrêmement raffiné, sa maîtrise instrumentale exceptionnelle et ses interprétations dynamiques, dans un répertoire allant de J. S. Bach à E. Carter, en ont fait un favori, tant du public que de la critique internationale. Il sera accompagné par le pianiste Paolo Giacometti. Œuvres au programme : Beethoven, Schubert, Reger et Franck. Salle Pollack, dimanche 13, 15 h 30. www.lmmc.ca

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.