Navigation sur: Cette Semaine à Montréal

Derniers jours pour profiter de l’événement gratuit Je suis une femme d’octobre, qui réunit murale, activité participative, récits et exposition de photos en mode déambulatoire. À voir dans les vitrines des commerces de la Rue Saint-Laurent, sur la façade de l’Espace Go et sur le site du théâtre, jusqu’au 31 octobre. https://espacego.com/ Ginette Noiseux, la Directrice générale et artistique de l’Espace Go avait promis il y a quelques mois un projet rassembleur et pour ce faire, elle a réuni autour d’elle des femmes de tous les milieux.  » Il est des histoires qui ont besoin d’être réactivées afin d’être relayées…

Partager:

Le TNM a eu le flair de miser à fond sur les nouvelles options virtuelles et le pari se révèle gagnant, car les amateurs peuvent ainsi suivre les retransmissions des spectacles et ce, sans rompre le lien qui les lie à la célèbre institution, quelque soit leur éloignement. Or, depuis septembre, le style des web diffusions est en pleine transformation… C’est avec la mise en scène du texte de Glen Berger, Zebrina. Une pièce à conviction, que François Girard a lancé la saison du TNM. Une petite centaine de personnes a assisté à la seule représentation « présentielle », dont la captation…

Partager:

UNE OEUVRE D’ANA SOKOLOVIC REPRÉSENTÉE À l’UDEM Dawn Always Begins in the Bones (2017) est un cycle de mélodies de la compositrice Ana Sokolović, professeur titulaire en composition de la Faculté de musique de l’UdeM. Basé sur un florilège de textes poétiques écrits par des auteurs provenant de l’ensemble du Canada, ce cycle est constitué de solos et d’ensembles pour soprano, mezzo-soprano, ténor et piano, chantés en français, en anglais et en exploréen (langage inventé par l’auteur québécois Claude Gauvreau). Deux réprésentations auront lieu les 16 et 17 avril, à 19h30. www.calendrier.umontreal.ca LA NEF: UN CONCERT DE MÉLODIES AMÉRICAINES La…

Partager:

Dernière semaine de Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais, un texte de l’auteur-acteur Maxime Brillon, présenté dans une mise en scène de Justin Laramée. Sortez vos crampons, bravez les trottoirs glacés de la métropole pour attraper ce spectacle réjouissant. Au Théâtre des Écuries, jusqu’au 16 mars. La première mouture de Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais, le texte de l’auteur-acteur Maxime Brillon, était une mise en lecture de Justin Laramée, présentée au festival Jamais Lu en 2017. L’été passé, c’est Emanuel Robichaud qui s’attelait à la mise en scène de ce texte intelligent,…

Partager:

Dernier appel pour L’exhibition, un spectacle jouissif qu’Emmanuel Schwartz a présenté dans une première mouture au  FTA (2017) et qu’il montrait il y a de cela quelques semaines à Charleroi/Danses, le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec les épatants Benoît Gob et Francis La Haye. À voir jusqu’au samedi 9 mars à 16 :00, au Théâtre La Chapelle. L’histoire? L’auteur comédien et metteur en scène Emmanuel Schwartz bidouille une invention qui permet d’explorer l’inconscient de celui qui la touche: une machine à extraire la pensée, la substantifique moelle. Schwartz décide d’expérimenter son invention avec deux de ses bons amis – son complice danseur…

Partager:

Au moment où les conséquences des actions de certains populistes ramènent l’Ontario francophone à l’avant-plan de l’actualité; La Queens’, le dernier texte de Jean Marc Dalpé, le plus franco-ontarien de nos auteurs, prend l’affiche du Théâtre de la Licorne jusqu’au 23 février. Entrevue. Mise en scène par Fernand Rainville et sous la direction artistique de Jean-Denis Leduc, la pièce La Queens’ marque les retrouvailles attendues du tandem Dalpé- Rainville, qui avait produit, pour Le Théâtre de La Manufacture les puissants Trick or Treat (1999) et Août, un repas à la campagne (2006). Réflexion sur la transmission du patrimoine, la production nous transporte dans le Nord de…

Partager:

CÉLÉBRONS NOËL À LA SALLE BOURGIE Avec Jean-Marie Zeitouni, chef, et les solistes Andréanne Brisson Paquin et Dominique Labelle, sopranos, Julie Boulianne, mezzo-soprano, Josh Lovell, ténor et Stephen Hegedus, baryton. Le 22 décembre, 15 h et le 23 décembre, 14 h. www.sallebourgie.ca LE MESSIE À L’OSM – RETOUR AUX TRADITIONS Le chef anglais Paul McCreesh sera à la direction de l’OSM pour renouer avec la traditionnelle œuvre de la période des fêtes, Le Messie de Haendel. Solistes : Sarah Wegener, soprano, Robin Blaze, contreténor, Rupert Charlesworth, ténor et Russell Braun, baryton. Maison symphonique, 18 décembre, 19 h 30. www.osm.ca OM – TOUS EN CHOEUR Le…

Partager:

CÉLÉBRONS NOËL À LA SALLE BOURGIE De retour à la salle Bourgie en prélude aux célébrations des fêtes, le quatuor vocal New York Polyphony propose Sérénade d’hiver, regroupant des noëls anciens et récents, français et américains (12 décembre, 19 h 30). Le lendemain, la soprano Andréanne Brisson Paquin se joint au quatuor instrumental Pallade Musica pour une matinée de Noël aux aspects flamboyants. Le 13 décembre, 11 h. www.sallebourgie.ca CHAPELLE HISTORIQUE – LE CAROL ANGLAIS DE LA PRÉ-RÉFORME Les carols anglais n’étaient pas que de simples chansons de Noël. L’Angleterre devenait progressivement une nation qui allait fonder sa propre Église. Le carol originel…

Partager:

OUM et SMCQ – UN PROJET COMMUN Fruit de la collaboration entre l’Orchestre de l’Université de Montréal (OUM) et la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ), Cendrillon à Berlin marie judicieusement création et grande tradition symphonique. Sous la direction de Walter Boudreau, directeur de la SMCQ, on entendra d’abord une œuvre de Keiko Devaux, lauréate du Concours de composition 2018 de l’OUM, suivie de Berliner Momente, correspondant à deux aspects de l’histoire du peuple allemand, œuvre de Walter Boudreau dont l’aventure a commencé en 1988. La deuxième partie, sous la direction de Jean-François Rivest, directeur de l’OUM, présente une…

Partager:

NOVEMBRE À LA CHAPELLE HISTORIQUE DU BON-PASTEUR Le 29 novembre, 19 h 30. L’après-midi du 2 décembre est entièrement consacrée à l’intégrale des cinq sonates pour violoncelle et piano de Beethoven par le violoncelliste Paul Marleyn et le pianiste Stéphane Lemelin. À partir de 13 h. www.accesculture.com FESTIVAL BACH Parmi les prestigieux solistes mentionnons : l’exceptionnel pianiste américain Jeremy Denk qui fera ses débuts montréalais (28), le contre-ténor polonais Jakub Jósef Orliński, véritable sensation lyrique en Europe, en compagnie de la soprano Hélène Brunet et de l’Harmonie des saisons de Granby (29), Masaaki Suzuki et son ensemble Bach Collegium Japan (1er décembre), l’altiste étoile…

Partager:
1 2 3 10