L’Orchestre symphonique de Laval présente Makizin Waaswaaskonenh en première québécoise sur le web

0

Le 5 mai dernier, l’Orchestre symphonique de Laval et la narratrice Émilie Monnet ont offert au Québec la création francophone du conte Makizin Waawaaskonenh de la compositrice odawa Barbara Croall. Ce fut un moment de magie partagé par les privilégié.e.s qui étaient à la salle André-Mathieu le 5 mai dernier. Cette magie sera accessible à tous et toutes dès le 26 mai à 19 h 30, et jusqu’au 8 juin, sur le web.

Barbara Croall est d’origine odawa et connaît bien ce conte transmis depuis des générations dans sa communauté et sa famille immédiate. Elle a adapté et mis en musique l’histoire de la petite Nangoonse qui traverse la forêt pour aller voir sa grand-mère. Elle risque de s’y perdre mais est ramenée sur le bon chemin par la Fleur de mocassin, qu’on appelle aussi le Sabot de la vierge. Son arrivée chez sa mamie signe également la guérison de tout un village! Une fable avec une résonance très contemporaine dont vous pourrez découvrir toutes les subtilités (si vous n’étiez pas présent en salle le 5 mai dernier) lors de la première web de mercredi!

Le concert comprendra également la superbe Suite Pulcinella de Stravinsky qui s’inspire de la musique baroque de Pergolèse, entre autres, et de la Commedia dell’arte italienne avec ses personnages truculents, dont le célèbre Polichinelle. Un véritable bouquet de couleurs et de mélodies attachantes. Pour clore cette symphonie sensorielle, maestro Alain Trudel propose de découvrir une œuvre savoureuse mais pas assez connue de Benjamin Britten, la Suite on English Folktunes  »A Time There Was’‘, irrésistible virée dans la campagne anglaise, ses airs accrocheurs et ses panoramas souriants.

En Première web le mercredi 26 mai à 19 h 30 et en rediffusion jusqu’au au 8 juin 2021

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.