Navigation sur: Autochtone

Katia Makdissi-Warren, arrangements musicaux et électroniques; Joséphine Bacon, poétesse innue, Anouar Barrada, chanteur soufi, Moe Clark, chanteuse Métis, hand drum; Nina Segalowitz, chanteuse de gorge inuite, Buffalo Hat Singers, chanteurs et joueurs de tambour pow wow, Hélène Martel, chant, Didem Basar, kanun, Khalil Moqadem, oud Le métissage des styles et des cultures est un sujet qui revient beaucoup lorsqu’on parle des musiques du monde. L’approche de Katia Makdissi-Warren et de l’équipe d’Oktoecho, suivies par une kyrielle de musiciens, est quelque peu différente. Avec leur projet Transcestral, c’est plutôt la rencontre entre deux cultures du monde, le soufisme, d’une part, et…

Partager:

Flute in the WildJaye Marsh, flûtes; Heidi Elise Bearcroft, harpe; Darren Hicks, basson; Andrew Morris, percussions; John Rice, conteur; Christina Marie Faye et Richard Herriott, pianoÉtiquette: Centredisques, 2021 L’album porte bien son nom. Flute in the Wild, la flûte en pleine nature. Initiée par la flûtiste Jaye Marsh, cette nouvelle parution de Centredisques nous immerge en effet dans un univers champêtre, tantôt paisible, tantôt intriguant, voire angoissant. Pas besoin de connaître les musiques de Diane Berry, Elizabeth Raum, Richard Mascall et Richard Herriot pour pouvoir les apprécier tant elles éveillent en nous un imaginaire de sonorités. Tout commence sereinement par…

Partager:

Avez-vous déjà entendu l’enveloppant Adieu aux guerriers de Régent Levasseur ? L’Orchestre classique de Montréal le présente dans le cadre de sa 82e saison intitulée Femmes d’exception avec le remarquable concerto de 18 minutes pour orchestre à cordes, harpe et tambour, dans une orchestration du polyvalent mélodiste. Tara-Louise Montour a enregistré l’œuvre avec l’Orchestre symphonique de Thunder Bay et l’album avait valu à l’ensemble une nomination aux prix Juno (2005). « Je suis heureuse, dit Tara-Louise Montour, que l’OCM m’invite à compléter le programme de Contes et mélodies, le premier concert de sa saison, et je pense que L’Adieu aux…

Partager:

27e gala des JAL  Après l’édition 2020 annulée pour cause de pandémie, le 27e gala des Jeunes ambassadeurs lyriques est de retour en force cette année avec pas moins de 30 chanteuses et chanteurs. Pour l’occasion, deux danseurs les accompagneront dans l’exécution d’airs et de numéros d’ensemble du grand répertoire lyrique. Parmi les œuvres au programme, le public retrouvera, entre autres, des extraits du Don Giovanni de Mozart, de La Bohème de Puccini, de La Cenerentola de Rossini et de Rigoletto ainsi que La Traviata de Verdi.  Afin de rejoindre un plus grand nombre d’auditeurs, le prix des billets a…

Partager:

À l’occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation (30 septembre 2021), La Scena revisite notre spécial sur les arts autochtones de juin 2018. Vous trouverez ci-dessous des articles sur les artistes autochtones. SPÉCIAL: ARTS AUTOCHTONES Portraits d’artistes Nadia Myre, Rebecca Belmore et Sylvain Rivard Alanis Obomsawin: Le chemin de la guérison Manon Barbeau & le Wapikoni mobile: Œuvres utiles Présence autochtone: Faciliter l’avènement d’un nouveau nous Ondinnok: Théâtre en quête de guérison Lara Kramer: Questionnement générationnel Émilie Monnet: Bâtir des ponts Joséphine Bacon: La langue en héritage Musique nomade: Le Wapikoni…

Partager:

Hier, lundi 26 juillet, Mary Simon est devenue officiellement la nouvelle gouverneure générale du Canada. Première femme autochtone à occuper une telle fonction, cette ancienne diplomate canadienne, engagée dans le domaine de l’éducation, est une figure importante de la communauté inuite. Au cours de son allocation, elle a d’ailleurs prononcé quelques mots en inuktitut, sa langue maternelle. Le choix musical de cette cérémonie d’assermentation était placé justement sous le signe des communautés. Aux abords de l’édifice du Sénat du Canada, les chanteurs et percussionnistes autochtones du groupe Ottawa River Singers ont été les premiers à jouer devant Mary Simon, son…

Partager:

L’édition 2021 du festival Présence autochtone aura lieu du 3 au 11 août en présentiel. Les organisateurs espèrent que le déconfinement graduel annoncé permettra la tenue de ce rendez-vous incontournable de la saison estivale à Montréal. D’ici là, on attendra les détails de la programmation de ce festival qui vient d’être reconnu par la Ville de Montréal comme l’un des grands festivals de la métropole. Selon le directeur artistique et cofondateur du festival, André Dudemaine, c’est la grande nouvelle de cette saison qui se traduit par une augmentation substantielle de la contribution de la Ville, de l’ordre d’environ 30 %.  Il…

Partager:

Le 5 mai dernier, l’Orchestre symphonique de Laval et la narratrice Émilie Monnet ont offert au Québec la création francophone du conte Makizin Waawaaskonenh de la compositrice odawa Barbara Croall. Ce fut un moment de magie partagé par les privilégié.e.s qui étaient à la salle André-Mathieu le 5 mai dernier. Cette magie sera accessible à tous et toutes dès le 26 mai à 19 h 30, et jusqu’au 8 juin, sur le web. Barbara Croall est d’origine odawa et connaît bien ce conte transmis depuis des générations dans sa communauté et sa famille immédiate. Elle a adapté et mis en…

Partager:

Montréal, le 20 avril 2021. –  Après avoir fait circuler un appel d’offres auprès d’artistes autochtones au mois de janvier 2021, le Théâtre Centaur est extrêmement fier d’annoncer qu’Ange Loft, avec le Talking Treaties Tio’tia:ke Collective, sera sa première artiste autochtone en résidence, laquelle résidence est soutenue, en partie, par le Conseil des arts de Montréal (CAM). La danseuse et chorégraphe Kanien’keha:ka, Barbara Kaneratonni Diabo, se joindra également à Loft en tant que membre du collectif. Avec plus de 25 ans d’expérience à son actif, Diabo s’est produite partout en Amérique du Nord. Elle se spécialise dans le métissage de la…

Partager:

En raison des restrictions gouvernementales pour lutter contre la pandémie Covid-19, le Conseil québécois de la musique (CQM) s’est vu dans l’obligation d’organiser son 24e Gala des Prix Opus en ligne, et ce, pour la première fois de son histoire. Celui-ci il a été rendu accessible au grand public, dimanche 7 février, sur la page Facebook de la Fabrique culturelle de Télé-Québec. Le décor, lui, n’a pas changé. Le CQM continue de produire l’événement depuis la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Au total, 26 lauréats et lauréates ont été récompensés pour leurs réalisations au cours de la…

Partager:
1 2 3