Navigation sur: Autochtone

C’était un soir de grande première pour Rafael Payare. Le nouveau chef de l’Orchestre symphonique de Montréal inaugurait, le 10 août, l’édition 2022 de la Virée classique par l’habituel concert d’ouverture en plein-air sur l’Esplanade du Parc Olympique. Et pour sa toute première fois au festival de l’OSM, le Vénézuélien avait choisi de mettre en valeur la musique des Amériques, en particulier celle de son pays. C’était certainement un programme comme l’OSM nous en a jamais proposé pour une inauguration de Virée classique. C’était aussi, dans notre souvenir, la première fois que l’on entendait autant de trompettes à un concert.…

Partager:

Plus que jamais, cette année, la priorité du Festival international Présence autochtone, l’événement qui réaffirme la pertinence et l’importance des artistes, cinéastes, conteurs et danseurs des Premières Nations, est de créer des rencontres, décloisonner les imaginaires et libérer des talents capables de faire naître l’inédit. Après une brève pause, le directeur du Festival Présence autochtone est de retour à son poste. André Dudemaine dirige le festival depuis plus de trente ans et, avec son équipe, il met la dernière touche à la prochaine édition. Pour le volet arts visuels, qui comme chaque année se tiendra à la Guilde, Présence autochtone…

Partager:

Tim Brady est un homme de défis. Son dernier : mettre en musique des poèmes en langue autochtone. Pour ce faire, le compositeur et guitariste a choisi un recueil de poèmes intitulé Uiesh (en français, Quelque part) écrit par la célèbre poétesse innue Joséphine Bacon. « J’ai beaucoup aimé les textes de Joséphine Bacon. Je me disais que ce serait tout un défi de composer une musique dans laquelle une interprète chante dans une langue autochtone. La structure linguistique, grammaticale et les syllabes sont très éloignées des langues européennes. Joséphine m’a beaucoup aidé et j’en ai conclu, pour ma musique,…

Partager:

L’Ensemble Oktoecho présente aujourd’hui et demain son spectacle Transcestral à la Côte-Nord (au Musée Shaputuan à Sept-Iles, à La 8e Ile à Moisie et au Festival Innu Nikamu). Cette création originale de l’ensemble célèbre la rencontre entre les deux univers artistiques : la musique soufie et la musique autochtone. L’événement regroupe 15 artistes, chanteurs, danseurs, poètes issus de milieux différents : cinq communautés autochtones et soufies sont représentées ainsi que des musiciens issus du jazz, de la musique classique et de la musique contemporaine. En entrevue avec La Scena Musicale, la directrice artistique Katia Makdissi-Warren exprime son grand bonheur de…

Partager:

Elle Angèle Dubeau, violon solo; Valérie Milot et Antoine Mallette-Chénier, harpe; Lydia Etok et Nina Segalowitz, chant de gorge; La Pietà Analekta, 2022 Violon solo et cheffe de l’ensemble à cordes La Pietà, Angèle Dubeau a décidé de présenter dans Elle, l’album du 25e anniversaire de son ensemble, une variété de compositrices contemporaines. Le résultat est une expérience emballante pendant laquelle l’auditeur n’a jamais le temps de s’habituer à un seul style, passant de l’atmosphère froide et sombre de Winter de Rebecca Dale à la fougue du chant de gorge inuit dans Mémoire de Katia Makdissi-Warren. Ce sont ces magnifiques…

Partager:

Toronto, le 7 juillet, 2022 – La SOCAN Foundation est fière d’annoncer que Laura Niquay remporte cette année le Prix de l’auteur-compositeur autochtone TD. Cette artiste attikamek bien connue de Trois-Rivières, Québec, est honorée pour ses chansons « Moteskano » et « Nicto Kicko », deux œuvres qui nous font découvrir son univers folk-grunge énergisant. Créé en 2018, le Prix de l’auteur-compositeur autochtone TD de la Fondation SOCAN souligne le talent exceptionnel d’une ou un artiste d’origine autochtone, tous genres confondus. Niquay recevra un prix en argent de 10 000 $ ainsi que des opportunités de développement pour la suite de sa carrière. Des mentions honorables…

Partager:

Montréal, le 14 juin 2022 – Le 21 juin, Journée nationale des peuples autochtones, est une fête solaire. En ces  jours lumineux, ouvrant la généreuse saison de l’été, Terres en vues convie le public à célébrer le solstice dans une immémoriale continuité : cérémonies, concerts, poésie, perpétuent aujourd’hui les ancestrales traditions. Au lever du soleil, une cérémonie se tiendra au Jardin des Premières Nations, et sera webdiffusée via Facebook en direct dès 5 h. Au soleil à son zénith, sur le Quai de l’Horloge, s’adresseront grandes salutations avec les aînés mohawks, le tambour de Buffalo Hat Singers et les chansons…

Partager:
Author : (Nathalie Han)
This post is originally from the source

Après deux longues années d’attente, Martine Dennewald et Jessie Mill, les deux nouvelles codirectrices artistiques du FTA, annoncent un festival international riche d’une énergie renouvelée. Martine Dennewald et Jessie Mill assurent dorénavant la direction artistique du Festival TransAmériques (FTA) en binôme. Les deux femmes, qui se croisaient dans différents festivals depuis plusieurs années, ont souhaité construire sur le dialogue. Connue des festivaliers montréalais, Jessie Mill travaillait comme conseillère artistique et ­dramaturgique sous la tutelle de Martin Faucher. Luxembourgeoise d’origine, Martine Dennewald a notamment dirigé pendant six ans le Festival Theaterformen à Brunswick, en Basse-Saxe (Allemagne). « Faire une programmation à deux…

Partager:

Katia Makdissi-Warren, arrangements musicaux et électroniques; Joséphine Bacon, poétesse innue, Anouar Barrada, chanteur soufi, Moe Clark, chanteuse Métis, hand drum; Nina Segalowitz, chanteuse de gorge inuite, Buffalo Hat Singers, chanteurs et joueurs de tambour pow wow, Hélène Martel, chant, Didem Basar, kanun, Khalil Moqadem, oud Le métissage des styles et des cultures est un sujet qui revient beaucoup lorsqu’on parle des musiques du monde. L’approche de Katia Makdissi-Warren et de l’équipe d’Oktoecho, suivies par une kyrielle de musiciens, est quelque peu différente. Avec leur projet Transcestral, c’est plutôt la rencontre entre deux cultures du monde, le soufisme, d’une part, et…

Partager:

Flute in the WildJaye Marsh, flûtes; Heidi Elise Bearcroft, harpe; Darren Hicks, basson; Andrew Morris, percussions; John Rice, conteur; Christina Marie Faye et Richard Herriott, pianoÉtiquette: Centredisques, 2021 L’album porte bien son nom. Flute in the Wild, la flûte en pleine nature. Initiée par la flûtiste Jaye Marsh, cette nouvelle parution de Centredisques nous immerge en effet dans un univers champêtre, tantôt paisible, tantôt intriguant, voire angoissant. Pas besoin de connaître les musiques de Diane Berry, Elizabeth Raum, Richard Mascall et Richard Herriot pour pouvoir les apprécier tant elles éveillent en nous un imaginaire de sonorités. Tout commence sereinement par…

Partager:
1 2 3 4