L’OM dévoile les lauréats de son concours de composition

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, 29 octobre 2020 – L’Orchestre Métropolitain est heureux de dévoiler l’identité des quatre lauréats de son premier Concours de composition, inspiré par l’héritage de Beethoven. Cet appel à la création, lancé en mars dernier, visait à célébrer en grand le 250e anniversaire du compositeur par la voix unique des créateurs et créatrices d’ici. Les quatre lauréats du Concours de composition 2020 de l’Orchestre Métropolitain sont : Francis Battah, Marie-Pierre Brasset, Cristina Garcias Islas et Nicholas Ryan.

Les quatre lauréats pourront entendre leur œuvre d’une durée de 5 à 6 minutes créée par l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin en 2021. Une bourse de 5 000 $ pour la composition de l’œuvre est remise à chacun d’eux. De plus, le prix spécial des musiciens de l’OM, accompagné d’une bourse de 5 000 $, sera attribué à l’un des quatre lauréats à la suite des prestations. Le prix du public, dévoilé dans les trois semaines suivant les prestations, déterminera quant à lui l’œuvre qui sera interprétée à nouveau par l’OM à l’occasion de son prochain concert estival « L’OM au pied du mont Royal ».

Cinq mentions honorables

Parmi les 84 candidatures de compositeurs et compositrices âgé·e·s de moins de 40 ans reçues par l’OM dans le cadre de ce concours, le jury a également tenu à attribuer des mentions honorables à cinq compositeurs et compositrices qui se sont démarqué·e·s par la qualité de leur proposition. Maggie Ayotte, Alexander Blank, Patrick Giguère, Dominique Lafortune et Denis Nassar-Baptista se voient ainsi attribuer une mention honorable à l’issue du processus de sélection.

« Nous sommes fort impressionnés par la grande qualité artistique des 84 candidatures reçues à l’occasion de ce premier Concours de composition de l’Orchestre Métropolitain, L’héritage de Beethoven. La variété des approches et des perspectives sur Beethoven, de même que la créativité des propositions reçues nous ont tout simplement éblouis. Nous avons sélectionné des compositeurs et des compositrices émergent.e.s qui bénéficieront de cette expérience et du rayonnement dans leur parcours créatif actuel. Il a été ardu pour le jury de ne retenir que quatre lauréats, et de n’accorder que cinq mentions spéciales alors que nous aurions souhaité récompenser un plus grand nombre de candidat·e·s. Ce concours nous a permis de brosser un superbe portrait de l’épanouissement des différentes voix artistiques au pays, et nous sommes d’autant plus inspirés pour la suite des choses ! »

Yannick Nézet-Séguin, Directeur artistique et chef principal Orchestre Métropolitain

Un jury inspiré

Le jury spécialement réuni pour ce Concours de composition présidé par Yannick Nézet-Séguin était formé de personnalités aux perspectives riches et bien ancrées dans la communauté artistique et culturelle nationale et internationale. L’OM est fier et honoré d’avoir pu compter sur le bagage de ce jury d’exception, composé de :

Madame Lyne Allard, pédagogue, chambriste et violoniste émérite, membre de l’Orchestre Métropolitain depuis 2011 et d’autres orchestres et ensembles au Québec ; elle est également co-fondatrice de la Coopérative des professeurs de musique de Montréal ;

Madame Valerie Coleman, flûtiste et compositrice américaine de renom, parmi les compositrices vivantes les plus jouées dans le monde ; nommée Classical Woman of the Year 2020 par le Performance Today, elle est également reconnue dans le milieu de l’enseignement musical pour sa forte défense des intérêts et son mentorat dévoué envers les artistes émergent·e·s, à travers les États-Unis ;

Madame Barbara Croall, compositrice de la Première nation Odawa (Giniw dodem, Manidoo Mnissing), elle interprète, compose et enseigne la musique et s’investit grandement dans l’éducation musicale de la tradition Anishinaabe, tout en œuvrant entre autres auprès des jeunes aborigènes ;

Monsieur Éric Champagne, compositeur montréalais. Sa musique est régulièrement interprétée au Québec et à travers le Canada, ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et en Inde par des ensembles et solistes de renom. Il collabore aussi avec des poètes et des artistes en arts visuels pour la réalisation de projets multidisciplinaires ;

Madame Keiko Devaux, compositrice de musique contemporaine basée à Montréal et originaire de la Colombie-Britannique. Ses œuvres sont interprétées au Canada, en France, en Allemagne et en Italie par divers ensembles. Lauréate de nombreux prix et distinctions, elle est présentement doctorante à l’Université de Montréal en composition et création sonore, sous la direction de Ana Sokolovic et Pierre Michaud.

Quelques mots au sujet des lauréats (en ordre alphabétique) :

Francis Battah

Lauréat du Concours de composition 2020 de l’Orchestre Métropolitain

Francis Battah est un compositeur montréalais. Après des études collégiales en piano classique et en piano jazz, il obtient un baccalauréat de composition instrumentale en 2017 à l’Université de Montréal, sous la tutelle d’Alan Belkin, d’Ana Sokolović et de Denis Gougeon. Ses œuvres pour instruments solos, ensembles de chambre et orchestre ont été jouées à de multiples occasions, notamment lors du Bozzini Vancouver Lab, des résidences de composition de l’Orchestre de la Francophonie, du Festival Soir, des soirées création de la Société de Concerts de Montréal et du Laboratoire de musique contemporaine de Montréal. En 2019, il remporte un troisième prix au Concours international Antonín Dvořák à Prague, ainsi qu’un prix spécial pour la meilleure fugue. Il étudie présentement à McGill, à la maîtrise, auprès de Denys Bouliane.

Marie-Pierre Brasset

Lauréate du Concours de composition 2020 de l’Orchestre Métropolitain

Née au Québec en 1981, Marie-Pierre Brasset est une compositrice qui œuvre dans le milieu de la musique classique contemporaine depuis une quinzaine d’années. Ses œuvres ont été interprétées un peu partout au Québec et au Canada par des ensembles tels que le Nouvel Ensemble Moderne, l’ECM+, le Trio Fibonacci et le Quatuor Bozzini. L’écoute contemplative de la nature marque profondément son travail de création. Elle détient un doctorat en recherche-création portant sur l’opéra contemporain et enseigne également comme chargée de cours à l’Université de Montréal.

Cristina García Islas

Lauréate du Concours de composition 2020 de l’Orchestre Métropolitain

Compositrice et conférencière mexicaine et canadienne, Cristina García Islas a participé à de nombreux festivals et symposiums internationaux dont le Contemporary Encounters Meitar Ensemble International New Music Festival, en Israël, le séminaire d’été international Synthetis pour les compositeurs, en Pologne, et le Festival Nuit Blanche, au Canada. À titre de conférencière, elle a été l’invitée de l’IRCAM, à Paris, de l’Université Laval et du Consulat Général du Mexique à Montréal. García Islas a obtenu un doctorat en composition de l’Université de Montréal après avoir terminé des études de 1er et 2e cycles au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, à Montréal. Garcia Islas enseigne actuellement à l’Université nationale autonome duMexique et à l’Université Anáhuac México.

Nicholas Ryan

Lauréat du Concours de composition 2020 de l’Orchestre Métropolitain

N.M. Ryan est un artiste du son, compositeur et conférencier établi à Montréal. On a pu entendre ses œuvres aux festivals Art Matters, Tenor Notation et Suoni per il Popolo de même qu’à la Galerie Espace, au Vivier Interuniveristaire et à La Sotterenea. Ses compositions ont été jouées par des ensembles tels que le Quatuor Bozzini et le collectif de guitares électriques Instruments of Happiness. Il détient un baccalauréat de l’Université Concordia où il a étudié la composition avec Sandeep Bhagwati et Georges Dimitrov.

Pour plus d’informations au sujet de l’Orchestre Métropolitain, visitez www.orchestremetropolitain.com

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.