La Fondation Azrieli annonce les lauréats des Prix Azrieli de musique 2022

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, QC, Canada, le 4 novembre 2021  La Fondation Azrieli est fière d’annoncer les trois lauréats des Prix Azrieli de musique 2022 (PAM) – la Commande Azrieli de musique juive, décernée à Iman Habibi, le Prix Azrieli pour la musique juive, remis à Aharon Harlap, et la deuxième édition de la Commande Azrieli de musique canadienne, accordée à Rita Ueda. Créés en 2014 et remis tous les deux ans, les Prix Azrieli de musique concrétisent l’engagement de la Fondation Azrieli à découvrir, élever et amplifier les voix des artistes qui font preuve d’excellence et incarnent sa conviction que la musique constitue une activité vitale qui permet à l’être humain d’exprimer sa créativité, d’élargir ses horizons sur le monde et de favoriser des échanges culturels positifs.

Chaque lauréat recevra une récompense d’une valeur totale de plus de 200 000 $ CAD, ce qui comprend une bourse de 50 000 $ CAD; la performance de leur œuvre en première par l’Orchestre Métropolitain à l’occasion du Concert Gala des PAM, qui aura lieu à Montréal le 20 octobre 2022, où les lauréats seront publiquement célébrés; deux performances internationales subséquentes, ainsi qu’un enregistrement commercial de l’œuvre primée sous étiquette Analekta.

Le Jury des PAM pour la musique juive a choisi les propositions gagnantes pour le Prix Azrieli pour la musique juive et la Commande Azrieli de musique juive, tandis que le Jury des PAM pour la musique canadienne a choisi la gagnante de la Commande Azrieli de musique canadienne. Ces deux jurys sont composés d’experts provenant des domaines de la création musicale, de la culture, de la présentation et de la performance.

Deux des trois prix – le Prix Azriel pour la musique juive et la Commande Azrieli de musique juive – visent à reconnaître l’excellence en nouvelle musique juive. Le premier de ces prix est décerné à un compositeur qui a créé la meilleure nouvelle œuvre non découverte de musique juive. Aharon Harlap, compositeur israélien né au Canada, est le lauréat du Prix en 2022 pour le remarquable Out of the Depths have I cried unto Thee O’ Lord (Des profondeurs, je crie vers toi, Seigneur), mise en musique de cinq psaumes pour soprano et orchestre. Cette œuvre revêt la forme d’un cheminement émotionnel, qui va du désespoir à l’espoir, puis à la célébration et à l’affirmation de la confiance en la force et le pouvoir de Dieu.

En choisissant Aharon pour le prix 2022, le jury a décrit Out of the Depths have I cried unto Thee O’ Lord comme « une œuvre d’une grande beauté, sophistiquée, émouvante et sincère, composée par un musicien exceptionnel. Il s’agit d’une œuvre majeure qui est à l’honneur de la musique juive actuelle. »

Kelly Rice, Rita Ueda, Boris Brott, Sharon Azrieli, Iman Habibi, photo: Danylo Bobyk Photography

La Commande Azrieli de musique juive vise à susciter une réflexion créatrice et critique autour de la question « Qu’est-ce que la musique juive? » Il est décerné à un compositeur qui propose une réponse à cette question en faisant preuve de finesse artistique, de maîtrise technique et d’expertise professionnelle. Le lauréat de la Commande en 2022, Iman Habibi, composera un cycle de mélodies de 20 minutes, basé sur des textes du poète judéo-persan Shahin Shirazi, qui sera chanté en farsi par une soliste perse qui chantera dans le style persan. L’œuvre témoignera des liens historiques étroits entre les Persans et les Juifs, qui remontent au sixième siècle avant Jésus-Christ, et qui sont actuellement occultés par les relations entre l’Iran et Israël.

La musique de Habibi a captivé le jury, qui l’a décrit comme « un compositeur réellement authentique. Sa musique est unique, originale et fascinante. Sa proposition de créer un cycle de mélodies explorant la poésie judéo-persane constitue une contribution tout à fait unique au répertoire. »

Proposée pour la seconde fois, la Commande Azrieli de musique canadienne est décernée à un compositeur canadien en vue de créer une nouvelle œuvre musicale qui est le résultat d’une réflexion aussi bien créatrice que critique sur les complexités de composer de la musique de concert canadienne aujourd’hui. La lauréate de 2022, Rita Ueda, composera un double concerto pour suona (un instrument à vent chinois à anche double), shō (un orgue à bouche japonais) et orchestre. D’une durée de 25 minutes, cette œuvre incorporera des chants d’oiseaux provenant des quelque 450 espèces que l’on trouve au Canada. Cette nouvelle composition de Rita s’inscrit dans sa quête d’une nouvelle identité musicale transculturelle qui ne se manifeste pas au détriment de son individualité. L’œuvre incorporera des traditions musicales japonaises, chinoises et occidentales au sein d’un espace sonore spécifiquement canadien.

En évoquant cette proposition, le jury a affirmé : « Rita Ueda aborde sa musique avec soin et rigueur. Sa proposition a fait l’objet de recherches rigoureuses, et aborde de manière fascinante les tensions à l’intérieur et entre les cultures en considérant les chants d’oiseaux dans une perspective interculturelle. Il s’agit d’une idée bien réfléchie et généreuse, qui choisit une approche intégrée pour exprimer la diversité de la société canadienne, où chacun est apprécié pour ce qu’il ou elle contribue à l’ensemble.”

Restez à l’écoute pour obtenir plus de précision sur les manières de visionner le concert gala des PAM 2022, présenté à Montréal, où l’Orchestre Métropolitain proposera les trois œuvres primées en première mondiale.

Au sujet des lauréats

Iman Habibi, lauréat de la Commande Azrieli de musique juive 2022, est un compositeur et pianiste canado-iranien, et un membre fondateur du duo de pianistes Piano Pinnacle. Il a fait l’objet de commandes de la part de l’Orchestre symphonique de Boston, de l’Orchestre de Philadelphie et de l’Orchestre de St. Luke, en plus d’avoir collaboré avec les orchestres symphoniques de Vancouver et de Winnipeg, ainsi que les quatuors à cordes JACK, Chiara, Del Sol et Calidore. Il a remporté de nombreux prix de la Fondation SOCAN, le Prix du compositeur international lors du Concours de composition chorale Estoterics ‘Polyphonos’ (2012), le Prix des arts du maire de Vancouver décerné au meilleur artiste musical émergent (2011), le Prix de Brehm de composition chorale (2016), ainsi que de nombreuses bourses du Conseil des arts du Canada et des Conseils des arts de l’Ontario et de la Colombie-Britannique. Pour plus de renseignements : imanhabibi.com.

Aharon Harlap, lauréat du Prix Azrieli pour la musique juive 2022, compte parmi les compositeurs et chefs d’orchestre les plus importants et les plus primés d’Israël. Il a commencé sa carrière musicale en tant que pianiste, et en 1964 a immigré en Israël. Il a été nommé professeur agrégé à l’Académie de danse et de musique de Jérusalem, où il enseigne la direction d’orchestre et de chœur ainsi que la composition. En 2020, Harlap s’est mérité le Prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre à titre de compositeur de musique juive, un prix parrainé par Zippora Jochsberger et l’Académie de Jérusalem. Il est étroitement associé à la musique basée sur des textes bibliques, comprenant de la musique de chambre et orchestrale, ainsi que des opéras et des oratorios. Ses compositions ont été jouées au Canada, en Israël, aux États-Unis, en Europe, en Afrique du Sud, en Russie et en Thaïlande. Pour plus de renseignements : aharonharlap.com.

Rita Ueda, lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne 2022, est une compositrice canadienne à qui l’on doit des œuvres orchestrales et chorales ainsi que des opéras qui reflètent les interactions transculturelles en constante évolution. Les récentes premières de ses œuvres comprennent des collaborations avec l’Orchestre symphonique de la radio viennoise, l’Orchestre symphonique de Budapest, l’Orchestre de chambre de Vienne, le Prague Modern, les Locrian Chamber Players de New York, le chœur Amadeus de Toronto et les SYC Ensemble Singers de Singapour. Parmi les nombreux prix qu’elle a remportés, mentionnons le Premier prix de composition au Concours international Krzysztof Penderecki (2014), le Deuxième prix de composition orchestrale au Concours international Mahler (2010), le Premier prix au Concours de composition chorale Estoterics ‘Polyphonos’ (2011) et le Deuxième prix de composition orchestrale au Concours de composition Val Tidone (2013). Elle est actuellement compositrice en résidence avec l’Orchestre symphonique de Sanremo (Italie), et son plus récent enregistrement est l’album I Solisti Della Scala – Octets, sous étiquette Warner Classics.

Au sujet des Prix Azrieli de musique

Créés en 2014 et remis tous les deux ans, les Prix Azrieli de musique (PAM) ont pour vocation de favoriser la découverte, la création, l’interprétation et la célébration de la nouvelle musique de concert. Les PAM concrétisent l’engagement de la Fondation Azrieli à découvrir, élever et amplifier les voix des artistes qui font preuve d’excellence et incarnent sa conviction que la musique constitue une activité vitale qui permet à l’être humain d’exprimer sa créativité, d’élargir ses horizons sur le monde et de favoriser des échanges culturels positifs.

Ouverts à l’ensemble de la communauté musicale internationale, les PAM accueillent des candidatures provenant d’individus et d’organismes de toutes âges, nationalités, origines, genres, croyances religieuses et affiliations, qui sont évaluées par deux jurys composés d’experts au terme d’un appel biennal à propositions et à partitions.

En vertu de la valeur totale des prix – 200 000 $ CAD par lauréat – les PAM représentent le plus substantiel concours de composition musicale du Canada, et l’un des plus importants du monde. Parmi les lauréats des éditions précédentes, mentionnons la Canadienne Keiko Devaux (2020), l’Américain d’origine néerlandaise Yotam Haber (2020), l’Australien d’origine israélienne Yitzhak Yedid (2020), l’Israélo-Américain Avner Dorman (2018), la Canadienne Kelly-Marie Murphy (2018), le Canadien Brian Current (2016) et le compositeur polonais établi aux États-Unis, Wlad Marhulets (2016).

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.