Navigation sur: Musiques du monde

De grands moments pour célébrer les 30 ans d’histoire du festival ! Lisez la critique du festival par Hassan Laghcha ici. Montréal, le 26 juillet 2016 – Dimanche s’achevait la 30ème édition du Festival International Nuits d’Afrique. Pendant 13 jours de festivités, du 12 au 24 juillet, plus de 700 artistes venus de 35 pays se sont produits dans six salles du centre-ville et sur deux scènes de concerts gratuits au Parterre du Quartier des spectacles. Plus de 110 concerts et activités ont mis en avant toutes les tendances des musiques du monde. La programmation, encore plus diversifiée, audacieuse et novatrice, a fait la part belle aux légendes des musiques du monde et aux nouvelles générations d’artistes. Pour…

Partager:

Les concerts Série prestige au Gesù de la 30e édition du Festival Nuits d’Afrique (12–24 juillet 2016) ont célébré la nickelharpa, instrument médiéval suédois à cordes frottées et la kora, instrument ouest-africain, l’un des ancêtres de la harpe. Deux concerts ont été consacrés à ces deux instruments antiques lors des deux soirées du 23 et du 24 juillet. Deux voyages fascinants dans l’univers envoûtant des musiques du monde. Le premier concert a été donné par l’Espagnole Ana Alcaide (voix, nickelharpa) accompagnée par l’Allemand Rainer Seiferth (guitare) et l’Américain Bill Cooley (oud, psalterium, percussion). Avec ses envolées lyriques naturelles, Ana Alcaide…

Partager:

Montréal, le samedi 9 juillet 2016 – Que de plaisir pour cette 37e édition duFestival International de Jazz de Montréal, présentée par TD en collaboration avec Rio Tinto ! Onze jours durant, du 29 juin au 9 juillet 2016, le jazz s’est présenté sous toutes ses formes et sous toutes ses coutures… suscitant autant d’effervescence que de calme, se montrant tantôt troublant, sauvage, déstabilisant, déchaîné, inspirant, impressionnant ! Autour d’une programmation aussi riche qu’éclectique, les plus jeunes comme les plus âgés, les Montréalais comme les touristes, les amateurs de jazz comme d’électro, de blues ou de hip-hop, ont pu passer du rire aux larmes à travers…

Partager:

Montréal, 7 juillet 2016 –  Réalisé par Morgan Neville, gagnant d’un Oscar® en 2014 pour le documentaire 20 Feet from Stardom, The Music of Strangers témoigne du parcours extraordinaire d’un prestigieux collectif musical dirigé par le violoncelliste légendaire Yo-Yo Ma, soit le Silk Road Ensemble. Le Cinéma du Parc est fier de présenter ce film en exclusivité dès le 29 juillet en version originale anglaise avec sous-titres français. SYNOPSIS Le film nous présente les membres de ce regroupement d’artistes constitué d’interprètes aux multiples talents qui s’exercent en chant, en composition, en termes d’arrangements musicaux ou en arts graphiques. Ensemble, ils nous dévoilent les…

Partager:

En mars, Kiya Tabassian, directeur artistique de l’ensemble Constantinople et virtuose du sétar, assistera à la création d’une de ses œuvres par l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano, dans le cadre du concert L’Orient Imaginaire. Portrait d’un esprit libre et voyageur. Kiya Tabassian avec l’Ensemble Constantinople et dansers dans une répresentation de Sunya. Photo Michael Slobodian Difficile d’accoler une étiquette à Kiya Tabassian : il joue d’un instrument traditionnel de la culture persane (le sétar), mais compose, par exemple, pour le Nouvel Ensemble Moderne; il s’inspire de musiques anciennes qu’il interprète selon un angle résolument actuel, et…

Partager:

SWR Vokalensemble Stuttgart/Marcus CreedHänssler CD 93.268 (62 min 4 s)*****La musique chorale de Villa-Lobos, avouons-le, est une denrée rare autant sur disque qu’au concert. Raison de plus de se réjouir immensément de cette parution soignée de la maison Hänssler. Deux pièces au programme sont des premiers enregistrements, soit José et Préces sem palavras, pour chœur d’hommes. L’écriture vocale de Villa-Lobos est consonante et recherche la fluidité de la ligne mélodique plutôt que l’effet sonore ou la complexité harmonique. Le résultat est un corpus éminemment agréable à écouter et probablement très plaisant à interpréter. Curieusement, on est parfois tenté de faire…

Partager:

FTA : clôture Voici la clôture du Festival Trans-Amériques… Deux évènements  méritent toute fois encore votre attention ! Il s’agit, côté danse, du spectacle  Miroku, du Japonais Saburo Teshigawara,  présenté au Théâtre-Maisonneuve les 11 et 12 juin, à 20 h. Côté théâtre, les courtes trois lectures d’Amour, colère et folie, vous inciteront à participer à Une journée pour Haïti. Miroku Le joli  titre du spectacle, Miroku, est le nom du futur Bouddha, celui qui viendra lorsque le monde sera harmonie. Pour Teshigawara, le mouvement jaillit comme le trait pur d’une calligraphie, il exige  un abandon et une présence de tous les instants. Miroku…

Partager:
1 5 6 7