Mundial Montréal bat son plein !

0
Advertisement / Publicité

Après la première journée de son retour en présentiel, Mundial Montréal, l’un des plus grands rendez-vous nord-américains des musiques du monde,  poursuit sa 11e édition (16-19 novembre) en formule hybride. Au programme de ce festival international, réunissant des délégués et des artistes de nombreux pays, des conférences, des activités de réseautage, des vitrines d’artistes, etc.

La soirée d’ouverture, présentée au Gesù, en collaboration avec KAMS – Korea Arts Management Service / PAMS – Performing Arts Market Seoul, a été marquée par les prestations du groupe coréen Sinnoi, de l’artiste suédoise Sara Ajnnak et des Nohe & Sus Santos (États-Unis) ainsi que le spectacle des Kora Flamenca

La série Accents Autochtones, partie intégrante de la programmation depuis plus de 10 ans, permet  d’offrir une place de choix aux artistes issus des communautés autochtones.

Cette série se déroule avec la participation de Sara Ajnnak, originaire de Sápmi en Suède, Beatrice Deer, originaire de Quaqtaq, au Nunavik et Laura Niquay, d’origine Attikamek et récemment nommée sur la liste du Prix Polaris. Ainsi que les artistes Aysanabee et Kanen, présentés en collaboration avec Indigenous Music Alliance. Pour cette année une première : Indigenous Music Alliance co-présentera la conférence  « Partage d’histoires et souveraineté autochtone » à l’Espace Orange de l’Agora de la Danse (Édifice Wilder), avec l’autrice-compositrice-interprète et co-fondatrice de Ishkode Records, Amanda Rheaume, et les artistes-conférenciers Aysanabee et Kanen. À noter la participation de dix-sept artistes canadiens dont notamment Joyce N’Sana, nommée Révélation Radio-Canada 21-22 et Kora Flamenca, récipiendaire du Félix meilleur album musique du monde à l’ADISQ 2020. À découvrir également : les Montréalais Mateo, Noé Lira, Marthe Halvorsen, Bantü Salsa, Winston Band et Kizaba, ainsi que les Torontois Polky et Balaklava Blues.

La soirée de clôture, à L’Astral, sera  co-présentée par Pasa Musik qui célèbre ses 10 ans et Mélisande [électrotrad], qui lancera son nouvel album Flash de mémoire, le 4e opus du duo. Parmi les artistes en vitrine de la soirée de clôture, Diogo Ramos et Monsieur Ralph. Lors de cette soirée, le prix Étoile Stingray sera remis à l’un des artistes de cette édition.
Au menu de la programmation professionnelle (en présentiel) :
– Conférences : Tactiques 101 pour survivre à l’écosystème de l’industrie musicale, Écoresponsabilité et tournée: Comment les faire co-exister, Conversation avec Ashley Tucker : Initiative pour la liberté artistique et Partage d’histoires et souveraineté autochtone (en collaboration avec Indigenous Music Alliance),
– Rencontres d’affinités : Entre agents, subventionneurs, gérants (en collaboration avec Music Manager Forum) et artistes (en collaboration avec le Centre des musiciens du monde),
– Rencontres Réseau Route du Monde, regroupant les diffuseurs à travers le Canada,
– Trois soupers de réseautage afin de permettre aux délégués de discuter avec des professionnels de partout, autour d’un bon repas.

Advertisement / Publicité

Avec ses kiosques, ses rencontres de délégations et ses conférences, la programmation professionnelle ( en virtuel du 8 au 26 novembre), est marquée notamment par l’activité Speed Schmooze  qui est l’occasion incontournable pour les délégués de présenter leurs artistes (en moins de 5 minutes) à plus d’une vingtaine de collègues. Et ce via la plateforme de jumelage d’affaires PairConnex qui facilite le réseautage libre pour des échanges entres délégués de différents pays. Nous reviendrons avec plus de détails sur les différentes activités de cette édition. Pour les détails de la programmation, visitez le www.mundialmontreal.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.