Les Nuits d’Afrique enchantent agréablement le Quartier des spectacles !

0

La 35e édition du Festival International Nuits d’Afrique se poursuit, en sa deuxième semaine, avec notamment les activités extérieures au Parterre du Quartier des spectacles. Et ce jusqu’au 18 juillet.
Au grand bonheur des amoureux des musiques du monde, chaque jour, jusqu’à 23 h, le site se transforme en un oasis de réjouissances et de découvertes musicales, aux cultures de l’Afrique, des Antilles et de l’Amérique latine.

Les organisateurs affirment que l’aménagement du site a été repensé afin de respecter les normes sanitaires tout en privilégiant une ambiance festive et familiale. L’achalandage étant limité, aucune place ne pourra être réservée.  Ils indiquent que pour cette édition anniversaire, le Festival ajoute un deuxième cabaret. Aux Cabarets Nuits d’Afrique et Tombouctou sont offerts, pendant six jours, soixante-deux concerts acoustiques, des animations et des démonstrations réunissant 37 artistes. Les animations et démonstrations mettent en valeur les sonorités entraînantes, telles que des percussions afro-colombiennes, de la flûte peule, ou la derbouka…
En vedette, les DJ’s de WorldWild SoundSystem et Poirier proposent aux festivaliers un exaltant tour du monde en musique. À noter aussi le spectacle son et lumière, de l’artiste Jérôme Delapierre et du Studio Eden Creative.Parmi les nouveautés de cette année, les spectacles de la grande scène extérieure se transforment en projections monumentales. Chaque soir, de 21 h à 23 h, sont projetés sur la façade de la Maison symphonique un spectacle son et lumière, un Grand Concert Nuits d’Afrique et un feu roulant des moments forts des 35 années du Festival. Parmi les artistes invités à ces Grands Concerts Nuits d’Afrique, entre autres, mentionnons les noms de Angélique Kidjo (Bénin), Admiral T (Guadeloupe), Meiway (Côte d’Ivoire), Tabou Combo (Haïti), Black Bazar (Congo) et Orquesta Aragôn (Cuba).

35 ans en images : hommages aux illustres invités !

Il faut dire que les initiateurs de ce grand rendez-vous interculturel en Amérique du Nord font preuve de beaucoup d’inspiration pour nous offrir une édition haute en couleur en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle. Au Parterre du Quartier des spectacles, ils invitent les festivaliers à une promenade où les cultures se rencontrent, se partagent et se célèbrent à travers une trentaine de photos grand format prises sur le vif par les photographes du Festival. Il s’agit d’un voyage dans le temps avec une exposition photographique à ciel ouvert, présentée jusqu’au 8 août.
Pour la petite histoire de cette grande fête des musiques du monde, rappelons qu’en juillet 1987, Lamine Touré, président-fondateur du Festival International Nuits d’Afrique, lançait la première édition, au Club Balattou du boulevard Saint-Laurent. Objectif : amener à Montréal les richesses  musicales venues d’Afrique, des Antilles et d’Amérique latine. En 35 ans, le Festival a révélé au public nord-américain des centaines d’artistes des musique du monde, dont bon nombre d’entre eux sont aujourd’hui devenus des légendes telles que Papa Wemba, Youssou N’Dour, Tiken Jah Fakoly, pour n’en citer que quelques-uns. Et justement, la dite exposition rend un vibrant hommage à ces artistes qui ont fait battre le cœur de milliers de festivaliers depuis plus de trois décennies et qui demeurent, encore aujourd’hui, des coups de cœur irrésistibles. Il s’agit d’une invitation à un voyage rempli d’éclats, de lumières et de souvenirs inoubliables, dans ces lieux où le Festival a évolué dans diverses salles du centre-ville et en plein air, depuis le boul. Saint-Laurent (1990-1995), en passant par la place Émilie-Gamelin (1995-2010), et depuis 2011, au Parterre du Quartier des spectacles. À suivre…

Pour les détails de la programmation, visitez le www.festivalnuitsdafrique.com

Advertisement / Publicité
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.