Navigation sur: Piano

Le troisième et dernier concert de l’intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven, qui avait lieu à la salle Bourgie, était aussi le premier devant public depuis les récentes annonces du gouvernement. Cela faisait 6 mois, presque jour pour jour, qu’il n’y avait plus eu de concerts dans cette salle. 130 personnes étaient présentes, nous dit-on du côté des communications. De nos jours, c’est la définition d’une salle comble. En préambule, la directrice générale et artistique Isolde Lagacé a pris la parole pour souligner l’événement. Elle a rappelé notamment que les deux artistes de la soirée avaient fait,…

Partager:

John Burge – œuvre canadienne imposée  Tous les concurrents qui participent à l’édition Piano 2021 se préparent à interpréter en finale Trois des Vingt-quatre préludes du compositeur canadien.   Ces trois pièces ont été tirées de l’œuvre de John Burge intitulée « Vingt-quatre préudes », inspirée  de l’opus 28 de Chopin, mais également des deux livres des Préludes de Debussy. La première pièce  « Allegro energico » provoque un effet de mouvement continu grâce aux incessants traits de croches.  Le deuxième prélude de cet extrait (« Spring Thaw », ou Dégel printanier), hommage à la poète  canadienne Margaret Avison, fait émerger des…

Partager:

Élève de Sergey Taneyev et d’Alexander Grechaninov, Stanchinsky a été présenté à Tolstoï comme le prochain génie russe, mais sa santé mentale s’est effondrée au milieu d’une double crise familiale. Après la mort de son père en 1910, alors que Stanchinsky n’avait que 21 ans, sa mère a refusé qu’il épouse sa maîtresse enceinte. Souffrant de dépression et d’hallucinations, Stanchinsky a été emmené chez tous les meilleurs neurologues de Russie et a pris l’habitude de brûler toutes les nouvelles œuvres qu’il mettait sur papier. En mars 1914, il donna un récital mémorable dans la petite salle du Conservatoire de Moscou.…

Partager:

Le Concours musical international de Montréal (CMIM) est fier d’annoncer l’ajout de deux nouveaux membres au sein du jury de sa 19e édition. Les pianistes Charles Richard-Hamelin (Canada) et Till Fellner (Autriche), plusieurs fois lauréats de concours internationaux, se joindront aux membres du jury déjà annoncés. Forts de leurs expériences internationales, ils apporteront un regard à la fois jeune et expérimenté sur la compétition de cette année. Pour la première fois au CMIM, un concurrent fera le grand saut de la scène à la tribune des juges. Après avoir franchi avec succès les étapes du concours de 2014 jusqu’au podium des lauréats…

Partager:

Montréal, le 25 février 2021 – La série Cartes blanches de la Société Pro Musica se poursuit avec un concert exceptionnel du pianiste Serhiy Salov qui interprète ses propres transcriptions (hormis Tableaux d’une exposition partition originale écrite pour le piano) des œuvres de Moussorgski. Le concert sera disponible à compter du dimanche 14 mars 8 h sur la plateforme Livetoune.com jusqu’au dimanche 28 mars minuit. Programme : Modest Moussorgski : « Prélude », tiré de l’opéra La Khovanchtchina Une nuit sur le mont Chauve Tableaux d’une exposition Serhiy Salov est un pianiste d’exception mainte fois salué pour son jeu à la…

Partager:

Géométries Nathan Giroux, compositeur et pianiste  Studio Fronterac, 2020 Durée : 40 min 30 Le pianiste, compositeur et artiste sonore montréalais Nathan Giroux a fait paraître, en décembre 2020, son premier album intitulé Géométries, des compositions originales de son cru, influencées notamment par l’impressionnisme de Claude Debussy, de Maurice Ravel ou encore d’Erik Satie. Les premières pièces au programme, appelées Préludes, en sont fortement marquées. Le troisième de ces préludes rappelle davantage la musique de Yann Tiersen dans le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. À chaque nouveau morceau, Nathan Giroux nous mène un peu plus loin par des voies aériennes, en apesanteur,…

Partager:

Le concours Prix d’Europe célébrera son 110e anniversaire cette année. Depuis ses débuts, la bourse offerte par le Prix d’Europe permet à ses lauréats de partir étudier à l’étranger. Le concours offre une année sabbatique, en quelque sorte, afin d’aller se perfectionner en dehors du Canada au terme des études ­musicales et avant d’aborder une carrière ­professionnelle. « On est toujours transformé par les études à l’étranger », commente Vincent Boucher, vice-président de l’Académie de musique du Québec et organiste à l’oratoire Saint-Joseph. « Je pense que le Prix d’Europe a été un moteur culturel important pour le Québec en ce sens où…

Partager:

L’histoire nous démontre que la musique classique occidentale est le pur produit d’une vision eurocentrique du monde. Il lui aura fallu plusieurs siècles pour établir ses règles, lesquelles ont été adoptées à l’échelle planétaire. De nos jours, ce classicisme est si bien imprégné dans les esprits qu’il n’est plus vraiment requis de naître ou de vivre dans une de ses cultures pour pouvoir la jouer ou l’apprécier d’une manière authentique. Bien qu’ancrée dans une riche histoire, cette tradition classique a phagocyté d’autres musiques sur son parcours, des modalités exotiques de l’Asie jusqu’aux rythmes syncopés des Amériques. Nombre de compositeurs nés…

Partager:

Montréal, 21 janvier 2021 – Le Concours musical international de Montréal (CMIM) est heureux d’annoncer la tenue d’une édition Piano en 2021.  Quand les meilleurs talents viennent à nous Du 26 avril au 14 mai 2021,  27 des meilleurs jeunes pianistes du monde participeront à la 19e édition du CMIM (www.concoursmontreal.ca/fr/piano-2021). Les technologies modernes et la générosité de partenaires fidèles nous permettent de réaliser une édition entièrement virtuelle où l’émotion transcendera l’écran.  Le CMIM n’aura jamais été aussi international Issus de onze pays distincts et aujourd’hui confinés dans treize grands centres urbains, les concurrents déjà sélectionnés depuis plus d’un an…

Partager:

Les berceuses peuvent rapidement durer plus longtemps qu’on ne l’aurait souhaité. Tous ont entendu chanter le Wiegenlied Brahms lors de leur enfance ou encore le fameux duo de Hansel et Gretel. Une seule écoute est généralement tout ce que je peux supporter de ces bonbons du répertoire. Cependant, la beauté de cette compilation du pianiste français Bertrand Chamayou est qu’elle conduit l’oreille sur des chemins inattendus, négligés ou tout à fait inconnus. Les deux études de Sergei Liapunov sont des gouttes de camomille parfaite. Une cuillerée de Villa-Lobos nous emmène dans une jungle brésilienne beaucoup plus épaisse et plus freudienne que la…

Partager: