Les musées : avril-mai 2016

0
La Scena Musicale's Discovery Box
Ragnar Kjartansson: The Visitors (2012). © Ragnar Kjartansson; Avec l'aimable permission de l'artiste, Luhring Augustine, New York, et i8 Gallery, Reykjavik. Photo Elísabet Davids

Ragnar Kjartansson: The Visitors (2012). © Ragnar Kjartansson; Avec l’aimable permission de l’artiste, Luhring Augustine, New York, et i8 Gallery, Reykjavik. Photo Elísabet Davids

Ce printemps, le Musée de la civilisation de Québec propose trois expositions à ne pas manquer. La magie vous intrigue ? L’exposition Égypte magique, présentée jusqu’au 10 avril, vous invite à découvrir la terre des pharaons, berceau de la magie, grâce à des pièces provenant des plus importantes collections égyptiennes au monde. Envie de couleur, de culture et d’exotisme ? Jusqu’au 5 septembre, l’exposition Lignes de vie. Art contemporain des Autochtones d’Australie regroupe près d’une centaine d’œuvres qui attestent de la vitalité de la culture et de l’histoire des populations aborigènes qui ont occupé l’Australie depuis des millénaires. Les trois zones thématiques dévoilent des œuvres diversifiées et profondes dans lesquelles les aborigènes et les insulaires du détroit de Torrès affirment leurs identités et leurs aspirations politiques et expriment leurs relations à la terre, à leurs ancêtres et au monde. Pour les amateurs de « boustifaille », l’exposition Manger ensemble vous propose dès le 30 mars une incursion dans le patrimoine alimentaire québécois. Pour vous mettre en appétit, outre la tournée des terroirs, vous êtes convié à découvrir les influences culinaires autochtones et de la Nouvelle-France, les apports des immigrants ainsi que les manières de transmettre les recettes, les goûts et les coutumes de génération en génération.

L’exposition Montréal dans l’œil de Vittorio. 50 ans de vie urbaine et de création graphiquetire à sa fin au musée McCord. Jusqu’au 10 avril, vous pouvez voir les quelque 300 œuvres de Vittorio Fiorucci, au style unique très coloré, très graphique, qui consacre Montréal comme métropole culturelle.

Du 10 mars au 17 avril, le Centre de design de l’Université du Québec accueille l’exposition Bruno Munari : pionnier de la modernité (1928-1945), un pionnier de l’art graphique dans la première moitié du XXe siècle. Le Milanais Munari a été graphiste, peintre, designer, éducateur, théoricien de l’art, auteur et illustrateur de livres pour enfants. Par l’entremise de son œuvre, cette exposition aborde la culture du design qui naît à Milan et dans laquelle on retrouve les fondements du design italien qui deviendra célèbre après 1945. L’Italie rivalisera alors avec la mode française pour s’imposer sur la scène internationale. Pour comprendre l’essor et le rayonnement de la mode italienne, le musée McCord propose l’exposition Eleganza : la mode italienne de 1945 à aujourd’hui. Dès le 26 mai, admirez les œuvres des plus célèbres créateurs italiens, dont des robes et des créations signées Valentino, Armani, Fendi, Prada, Dolce & Gabbana et Emilio Pucci.

L’Italie est également en vedette au Musée des beaux-arts. Voyagez dans le temps avec l’exposition Pompeii, la plus importante jamais présentée au Québec sur cette ville emblématique de l’Empire romain, où près de 200 artéfacts archéologiques relatent la vie quotidienne à l’apogée de l’Empire jusqu’à l’ensevelissement de la ville lors de la spectaculaire éruption du Vésuve en l’an 79.

Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) accueille l’artiste islandais multimédia Ragnar Kjartansson pour sa première exposition canadienne d’envergure articulée autour d’un corpus de trois œuvres majeures explorant le statut de l’artiste et ses diverses représentations. Ses œuvres, dans lesquelles la musique est très présente, tentent de démêler les mythes de la culture contemporaine avec une touche de mysticisme et d’humour.

À compter du 19 mai, le MAC présentera la première rétrospective de l’artiste québécois Edmund Alleyn depuis son décès en 2004. L’exposition comprendra une cinquantaine d’œuvres, dont certaines sont inédites.

Jusqu’au 17 avril, les visiteurs peuvent se rendre au Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal pour voir l’exposition Sur les traces d’Agatha Christie. Soulignant le 125e anniversaire de naissance de la célèbre romancière, l’exposition retrace sa vie à travers ses œuvres et son imaginaire au moyen de photos, d’anecdotes, d’objets provenant de trois musées, de récits, de bouquins, de cahiers de notes, de vidéos. Mais plus encore, on découvre la passion qu’Agatha Christie partageait avec son époux : l’archéologie. L’exposition présente quelques artéfacts découverts par son mari archéologue et d’autres objets provenant de divers endroits qu’elle a visités en Égypte et au Moyen-Orient.

À Ottawa, au Musée canadien de l’histoire, l’exposition Vikings, regroupant 500 magnifiques artéfacts provenant de Suède, vous fera découvrir le vrai visage de ce peuple ainsi que les réalisations de cette culture scandinave capable d’un grand raffinement.

Jusqu’au 1er mai, au Musée canadien de l’histoire, les enfants peuvent découvrir tout en s’amusant d’importantes notions de science, de technologie, d’ingénierie et de mathématiques grâce à l’exposition Avec Thomas et ses amisMD – Explorez les rails.

À compter du 13 mai, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada propose Star Trek – L’Expérience Académie de Starfleet, une exposition immersive et interactive pour découvrir la science derrière la science-fiction. Devenez l’instant d’un jour cadet de Starfleet. Au terme de votre visite, les tricordeurs, la théorie supraluminique, les dispositifs de mise en phase et les téléporteurs n’auront plus de secret pour vous !

Dès le 11 juin, l’exposition Dinosaures ultimes du Musée canadien de la nature vous présentera les dinosaures que vous n’avez jamais vus auparavant : ceux, exotiques, de l’hémisphère sud (Amérique du Sud, Afrique et Madagascar) grandeur nature !

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Je suis une traductrice, réviseure et rédactrice trilingue. Les langues, la santé, le mieux-être, les voyages et les arts et l’éducation me passionnent. Ma mission : aider les gens à mieux communiquer entre eux et à utiliser au mieux la langue pour atteindre leurs objectifs.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.