Nouvelles de l’Industrie : février 2017

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Changement de postes

À la mi-décembre, neuf membres du CA du Toronto Symphony Orchestra ont remis leur démission de façon soudaine, ce qui semble indiquer de sérieux problèmes au sein de l’organisation. Ces démissions, qui se sont déroulées en deux temps, impliquent le président Richard Phillips, la vice-présidente Blake Goldring ainsi que Renette Berman, Diane Francis, Peter Levitt, William Morris, John Novak, William Thomas et Sonia Baxendale. Même si l’état des finances de l’orchestre a connu un redressement spectaculaire en affichant, dans son rapport annuel 2015-2016, un surplus de plus de 800 000 $, après un déficit estimé de 4 à 6 millions, l’orchestre a connu une série de bouleversements imprévus depuis la démission controversée du président et directeur général Jeff Melanson. Catherine Beck, qui s’est jointe au CA l’année dernière, en est la nouvelle présidente. Beck vient du monde de l’industrie et est la fille de H. Thomas Beck, qui a occupé lui-même la fonction de président de l’orchestre entre 1981 et 1983.

Diane Weir est la nouvelle directrice générale du Hamilton Orchestra (HPO), nommée en remplacement de Carol Kehoe, qui occupait ce poste depuis 2012. Weir était auparavant directrice des communications et du développement du HPO depuis 2013.

Advertisement / Publicité

Honneurs et distinctions

Le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a dévoilé le nom des cent nouveaux récipiendaires de l’Ordre du Canada. C’est le 50e anniversaire de l’Ordre qui coïncide avec le 150e anniversaire du Canada. Dans le monde de la musique, les heureux élus sont : Russell Braun (baryton), Michael Spade (ténor), Howard Shore (compositeur de musique de film), Donna June Benett et Brian Leslie Finley (cofondateurs du Western Arts Festival Theatre), André Bourbeau (homme d’affaires, politicien et défenseur des arts), Tanya Tagaq (compositrice-interprète) et Katherine Carleton (clarinettiste, pédagogue et défenseure des arts).

Ils nous ont quittés

Stuart Hamilton

Stuart Hamilton

Le grand défenseur de l’opéra Stuart Hamilton est décédé ce 1er janvier 2017 à l’âge de 87 ans. Le pianiste, né à Regina, était un incontournable de la scène opératique de Toronto, et sa contribution à ce milieu a été inestimable. Comme pianiste et professeur, il a collaboré régulièrement avec Maureen Forrester et Lois Marshall et a été le premier directeur musical de L’Ensemble des jeunes chanteurs de la Canadian Opera Company. Il a aussi longtemps été l’invité de l’émission Saturday Afternoon at the Opera sur CBC.

L’Estonien Veljo Tormis, compositeur majeur de musique chorale, est décédé ce 21 janvier à l’âge de 86 ans. La grande majorité de son œuvre a été créée sous le régime soviétique et beaucoup de ses compositions s’inspiraient des chants folkloriques traditionnels estoniens.

Roberta Peters nous a quittés à l’âge de 86 ans après une carrière qui s’est étendue sur cinq décennies. La soprano colorature a interprété 24 rôles dans 512 représentations pendant 34 saisons au Met.

La violoniste et pédagogue d’origine canadienne Betty-Jean Hagen est décédée à New York le 29 décembre, elle aussi à l’âge de 86 ans. Après avoir étudié au Conservatoire royal de musique avec Géza de Kresz et à la Juilliard School avec Ivan Galamian, elle a enseigné à la Western University à London, en Ontario, ainsi qu’au Vassar College dans l’État de New York.

Le violoniste américain Bernard Zaslav est décédé le 28 décembre à l’âge de 90 ans. Membre fondateur du Composers Quartet, il a également joué avec le Fine Arts Quartet, le Vermeer Quartet et le Stanford String Quartet. Il a enseigné dans de nombreuses institutions, notamment à Stanford, Columbia et l’University of Wisconsin-Milwaukee.

La chanteuse et actrice Debbie Reynolds est morte à l’âge de 84 ans, deux jours après la décès de sa fille, Carrie Fisher. Son premier rôle marquant a été celui de Kathy Selden dans le film Singin’in the Rain, qui a été suivi d’une longue et fructueuse carrière dans le monde de la musique et des films.

Le chanteur et compositeur britannique George Michael est décédé le jour de Noël à l’âge de 53 ans. Membre du duo pop Wham!, George Michael est très connu pour ses succès Careless Whisper et Praying for Time. Membre de la communauté LGBT, George Michael était un militant des droits des LGBT et de la lutte contre le VIH/SIDA.

Karel Husa, chef et compositeur tchèque qui est arrivé aux États-Unis dans les années 1950, est décédé le 14 décembre dernier, à l’âge de 95 ans. Pionnier de la microtonalité, il avait étudié avec Arthur Honegger et Nadia Boulanger et avait enseigné la composition à l’université Cornell de 1954 à 1992.

Musique et Politique

Une pétition circule actuellement sur internet au sujet du concours lancé par la Chambre des communes aux compositeurs : il s’agit d’écrire un morceau de cinq minutes pour carillon, pour célébrer le 150e anniversaire du Canada et le 90e anniversaire de la Tour de la Paix à Ottawa. Les compositions peuvent être soumises en catégorie libre ou catégorie jeunesse. La pièce sélectionnée sera jouée le jour du Canada. Le prix offert par le gouvernement est de 400 $ et de 800 $ pour les deux catégories respectivement. Comme le rapportait le Musical Toronto en janvier dernier, selon la Ligue canadienne des compositeurs, une pièce de cette longueur devrait recevoir un prix d’au moins 2125 $. Au moment d’aller sous presse, une pétition à cet effet créée par le compositeur québécois Simon Bertrand a recueilli plus de 900 signatures. Les gagnants du concours seront annoncés le 1er mars. Il est à noter que ce concours n’est que l’un des nombreux projets proposés aux compositeurs pour le 150e du Canada. Le Toronto Symphony Orchestra, en collaboration avec des orchestres et ensembles canadiens, a commandé plus de 40 nouvelles œuvres orchestrales – incluant des fanfares (ou « sesquies »), pour souligner l’événement.

L’organe de presse américain The Hill a révélé, à la mi-janvier, que l’administration Trump envisage de privatiser la Corporation for Public Broadcasting (CBP) et de supprimer le National Endowment for the Arts (NEA) ainsi que le National Endowment for Humanities (NEH), pour des raisons budgétaires, alors que le déficit budgétaire s’élève à 400 milliards de dollars et la dette nationale à 18 billions de dollars. Les coupes proposées représentent moins de 0,02 % du budget total des États-Unis. À titre de comparaison, le président Trump prévoit une augmentation de 100 milliards des dépenses militaires du Pentagone.

La nouvelle salle de l’Elbphilharmonie de Hambourg a finalement été inaugurée après des années de retard et une facture qui a explosé de façon exponentielle, près de dix fois le coût prévu initialement. L’« acoustique parfaite » de la salle a été conçue par Yasuhisa Toyota d’après des plans initiaux de la firme Herzog & de Meuron. Construit sur un ancien entrepôt, le complexe comprend un centre culturel, trois salles de concert, des appartements de luxe et un hôtel.

Traduction : Brigitte Objois

CMIM – Un nombre record de pianistes

Plus de 300 pianistes se sont inscrits au Concours musical international de Montréal, la plus forte participation depuis la fondation du Concours en 2002. De ce nombre, 24 candidats seront retenus. On peut présumer que plusieurs des étoiles montantes du clavier seront parmi eux. D’une moyenne d’âge de 25 ans, comptant 99 femmes et 204 hommes, les candidats proviennent de 41 pays, les plus fortes participations étant de Corée du Sud (76), des États-Unis (36), de Russie (35), de Chine (33) et du Canada (22).

Les épreuves se dérouleront du 2 au 12 mai 2017. La première épreuve et la demi-finale auront lieu à la Salle Bourgie, la finale et le gala à la Maison symphonique. Le jury international réunira neuf personnalités musicales éminentes originaires de huit pays. L’Orchestre symphonique de Montréal accompagnera les épreuves finales et le gala, sous la direction du chef invité Claus Peter Flor. L’ajout de la Bourse de développement de carrière Joseph-Rouleau, d’une valeur de 50 000 $, offerte par la Fondation Azrieli et un prix de 30 000 $ remis par la Ville au Premier Prix portent la valeur totale des prix et bourses à plus de 130 000 $. www.concoursmontreal.ca

Renée Banville

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Kiersten van Vliet was the Web Editor and an Editorial Assistant for La Scena Musicale from 2015–17.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.