Concerts aux Îles du Bic – Entre audace et tradition

0

Depuis sa fondation en 2002 par deux artistes unis par leur passion pour la musique de chambre, les grands espaces naturels et la magie des lieux patrimoniaux, Élise Lavoie et James Darling, le festival Concerts aux Îles du Bic a consacré, saison après saison, sa signature : conjuguer audace et tradition. « Rester pertinent et ne pas avoir peur de se réinventer. » Tel est le credo du directeur artistique, James Darling, qui annonce une 18e saison du 3 au 11 août haute en couleur avec, entre autres, l’ensemble de guitares Forestare, l’ensemble vocal Helios, le pianiste Maxim Bernard, Jean-François Bélanger et l’ensemble baroque La Fresque, le Chœur du 18e, le trio Salicorne et le duo Huard-Gagné avec les jeunes musiciens de la relève Jonathan Huard et Philippe Gagné.

Au total, plus de soixante-cinq musiciens proposeront vingt-cinq prestations dans le cadre enchanteur de la région du Bic et de Saint-Fabien, à proximité de Rimouski, au grand bonheur du public de ce festival devenu une des principales attractions estivales du Bas-Saint-Laurent.

James Darling se réjouit des précieuses occasions de rencontres et d’échanges, inspirées par la magie des lieux patrimoniaux à l’acoustique magnifique. Il met l’accent sur la particularité de cet événement qui permet de réunir dans des ensembles éphémères des artistes de talent locaux et de renommée internationale ainsi que de brillants représentants de la relève.

Fête pour tous les goûts

Le directeur artistique souligne les moments forts de cette édition, notamment le concert d’ouverture Chopin légendaire, le 3 août à l’église Sainte-Cécile du Bic, avec le pianiste Maxim Bernard, le Quatuor Saint-Germain et la contrebassiste Annie Vanasse ainsi que le concert du 7 août élaboré spécialement pour le festival par le renommé ensemble de guitares Forestare, avec au menu de grands moments du répertoire français (Debussy, Bizet, Fauré, entre autres).

À noter également, le concert de l’ensemble vocal Helios (Nouvelle-Écosse) à l’église de Saint-Fabien le 8 août, avec une causerie animée par Mario F. Paquet en préconcert et, en deuxième partie, le retour du Chœur du festival autour du Requiem de Fauré. Le 9 août, Cabaret du 18e avec Jean-François Bélanger et La Fresque Ensemble baroque au Vieux-théâtre de Saint-Fabien.

Le concert gala de clôture, le 10 août à l’église Sainte-Cécile du Bic, sera animé par Mario F. Paquet. Au programme, notamment, une prestation de Maxim Bernard autour du Concerto en sol de Ravel. Participeront à cette soirée, entre autres, Mathieu Lussier au basson, Maurice Laforest au piano et Benjamin Raymond à la trompette et le jeune duo piano et percussion Huard-Gagné. À signaler, le cours de maître, le 9 août, par des guitaristes de Forestare au Conservatoire de musique de Rimouski.

www.bicmusique.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.