31e édition de Présence autochtone : bienvenue dans la cour des grands

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

L’édition 2021 du festival Présence autochtone aura lieu du 3 au 11 août en présentiel. Les organisateurs espèrent que le déconfinement graduel annoncé permettra la tenue de ce rendez-vous incontournable de la saison estivale à Montréal. D’ici là, on attendra les détails de la programmation de ce festival qui vient d’être reconnu par la Ville de Montréal comme l’un des grands festivals de la métropole.

Selon le directeur artistique et cofondateur du festival, André Dudemaine, c’est la grande nouvelle de cette saison qui se traduit par une augmentation substantielle de la contribution de la Ville, de l’ordre d’environ 30 %. 

Advertisement / Publicité

Il indique que dans le volet Cinéma et vidéo, en plus des productions qui seront soumises au concours cette année, le festival reprendra les films soumis au festival en 2020 et qui n’ont pu être présentés. À l’issue de ce concours, le festival décernera ses nombreux prix et notamment le premier prix Rigoberta-Menchu (prix social), le premier prix Teueikan (prix artistique) et le prix reconnaissance APTN (à un cinéaste autochtone qui s’est illustré durant l’année). Et comme à l’accoutumée, les multiples événements de Présence autochtone – concerts, présentations théâtrales et expositions en arts visuels – vont égayer le quartier des spectacles durant la première moitié du mois d’août. André Dudemaine annonce notamment une présentation technothéâtrale basée sur les toutes nouvelles technologies en projections vidéo. 

En ce qui concerne les spectacles extérieurs, ils seront axés sur une programmation mettant en vedette les animations de rue et surtout les représentations de théâtre urbain, l’une des marques distinctives du festival et qui suscitent un engouement particulier de la part du public. 

Pas d’artistes d’outre-mer ni des États-Unis ?

Concernant les artistes invités, cette 31e édition sera marquée certainement par la présence exclusive des artistes des Premières Nations du Québec et du Canada. « Fort probablement, il n’y aura pas la possibilité d’avoir des artistes d’outre-mer, dit André Dudemaine. Même pour les artistes en provenance des États-Unis, on n’ose pas s’avancer ! »

Quant aux perspectives d’évolution du festival, le directeur se montre plutôt optimiste. « Pour l’instant, les appuis sont assez substantiels et constants dans l’ensemble, on est satisfait de pouvoir survivre, dit-il. Ce qui est très bien, vu les graves difficultés dans d’autres secteurs. » Il précise que le festival a de grandes possibilités de développement et espère que la consécration officielle du festival convaincra les commanditaires privés au niveau fédéral et provincial d’emboîter le pas à la Ville de Montréal pour mieux soutenir les arts autochtones, à la hauteur de leur contribution à la richesse culturelle du pays. 

Le festival Présence autochtone aura lieu du 3 au 11 août. Pour les détails sur la programmation, visitez le www.presenceautochtone.ca

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.