Festival de musique d’été de Toronto: Commémoration de la Première Guerre mondiale

0

Il y a cent ans cette année, la Grande Guerre a pris fin avec le Traité de Versailles. Les sociétés musicales et les festivals du monde entier observent le centenaire et rendent leurs hommages.

Reflections of Wartime est le thème du Toronto Summer Music Festival de cette année, qui se déroule du 12 juillet au 4 août.

« Je ne voulais pas que ce soit uniquement inspiré par la Première Guerre mondiale, mais inspiré par la guerre en général, explique le directeur artistique Jonathan Crow. Une incroyable richesse musicale vient de la guerre et pas seulement des œuvres sombres. »

Toronto Summer Music combine un festival avec un programme d’académie pour les musiciens classiques préprofessionnels. La plupart ont terminé leurs études de premier cycle et sont sur le point de s’engager dans une transition ambitieuse vers la vie professionnelle.

La transition peut être difficile. « Dans les ensembles universitaires, vous pouvez répéter une pièce pendant six semaines avant de la présenter, explique M. Crow. Dans le monde réel, les délais sont beaucoup plus courts. »

Les musiciens d’orchestre ont parfois besoin de se préparer à un concert en une seule lecture.

Les musiciens de l’académie travaillent sur scène avec des professionnels de premier plan. « L’idée est d’apprendre en faisant », dit Crow.

Après avoir joué au TSM pendant six ans, Crow a pris la barre il y a deux ans, succédant à Douglas McNabney.

« Je choisis le thème de la saison, mais cela change toujours à la seconde où je commence à m’intéresser aux artistes », explique M. Crow. L’an dernier, TSM a célébré le 150e anniversaire du Canada.

TSM offrira quelque chose de nouveau le 29 juillet : une journée communautaire.

Trois concerts gratuits sont proposés. Une matinée de musique de chambre au Walter Hall mettra en vedette des musiciens de l’Orchestre national des jeunes du Canada. Dans la soirée, l’orchestre de 95 musiciens interprétera Strauss, John Estacio et Alison Yun-Fei à la salle Koerner.

Dans l’après-midi, le Canadian National Brass Project dirigé par James Sommerville se produira dans le Bentway, un espace extérieur sous la Gardiner Expressway de Toronto, non loin de Fort York.

« Je voulais ramener [la musique]dans la communauté et avoir des propositions pour tous, explique Crow. Toute la famille pourra profiter d’un concert à l’extérieur sans avoir peur d’applaudir au mauvais endroit. »

Pour plus d’information sur la programmation et les billets, rendez-vous au www.torontosummermusic.com.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse