Rose Naggar-Tremblay, contralto, Concours OSM 2021, Jeunes Ambassadeurs Lyriques

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Bien qu’elle ne soit encore que sur le point d’entamer une carrière pleine de promesses, la contralto Rose Naggar-Tremblay charme le public depuis de nombreuses années. La Montréalaise a commencé ses études musicales à 12 ans et a obtenu un diplôme en interprétation vocale à McGill avant de rejoindre l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal en 2017, où elle a chanté le rôle de Zora dans la production de Svadba d’Ana Sokolović, lauréate du prix Opus 2018, ainsi que de Gertrude Stein dans Twenty-Seven et de Gabrielle dans la première de La nuit est ma femme.

Plus récemment, son parcours de chanteuse d’opéra lui a permis de se rendre en Bulgarie, où elle a fait ses débuts européens dans le rôle-titre de Carmen avec l’Opéra de Sofia, en France, où elle a remporté le premier prix du Concours Enesco 2021, et en Allemagne, en Italie, en Corée et aux Pays-Bas, pour des contrats obtenus grâce à son succès au gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques 2021. Elle attribue ses récents succès – et une confiance renouvelée en sa voix – au fait d’avoir « retrouvé la confiance en son instinct et d’avoir trouvé la bonne équipe ».

Advertisement / Publicité

Rose Naggar-Tremblay est également une chambriste passionnée qui s’est produite comme soliste dans le Magnificat de Palmieri, le Messie de Haendel, le Requiem de Mozart et le Requiem de Duruflé, ainsi que dans diverses cantates et récitals, notamment pour le Festival baroque de Montréal, le Highlands Opera Studio et le Toronto Summer Music Festival. Véritable figure de la renaissance dans son domaine, elle travaille également comme compositrice, librettiste et auteure de chansons.

La saison 2022-23 sera la dernière saison à prédominance nord-américaine de Naggar-Tremblay dans un avenir proche. Cet automne, elle participera au gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques (13-15 octobre) ainsi qu’à des concerts avec Les Rugissants (Montréal, 26-29 octobre et 2-3 novembre) et l’Orchestre philharmonique et Chœur des Mélomanes, avec lequel elle se produira en soliste dans le Requiem de Verdi (13 novembre). En novembre, elle sera en résidence à Augsbourg, en Bavière (Allemagne) avant de revenir au Canada pour de nombreux concerts des fêtes, suivis de la sortie très attendue de son album solo de compositions originales, Je me souviens à toi, le 27 janvier 2023. « Ma formation de chanteuse d’opéra m’a donné une grande liberté d’expression vocale, dit-elle, et l’écriture de chansons me rapproche des contes et de la poésie. Tout ce qui se trouve entre les deux est de la recherche et nourrit ma curiosité. »

Rose Naggar-Tremblay s’apprête à vivre un printemps passionnant, ponctué d’engagements très diversifiés, tant au Canada qu’à l’étranger : entre autres, récitals au Bon Pasteur (Montréal) en février et mars. Au cours des prochaines années, elle travaillera principalement en Europe.

Traduction par Mélissa Brien

www.rosenaggartremblay.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.