Les gagnants des concours de cet automne

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Les prix Azrieli de musique

Photo by Darko Sikman

Le lauréat de la Commande 2022 est le compositeur et pianiste canado-iranien Iman Habibi. Membre fondateur du duo de pianistes Piano Pinnacle, il a reçu des commandes de l’Orchestre symphonique de Boston, de l’Orchestre de Philadelphie et de l’Orchestre de St. Luke, en plus d’avoir collaboré avec les orchestres symphoniques de Vancouver et de Winnipeg ainsi que les quatuors à cordes JACK, Chiara, Del Sol et Calidore. Les autres récompenses récentes incluent de nombreux prix de la Fondation SOCAN, le prix de Brehm de composition chorale (2016) ainsi que plusieurs bourses du Conseil des arts du Canada et des conseils des arts de l’Ontario et de la Colombie-Britannique. www.imanhabibi.com.

Aharon Harlap, lauréat du Prix Azrieli pour la musique juive 2022, compte parmi les compositeurs et chefs d’orchestre les plus importants et les plus primés d’Israël. Il enseigne la direction d’orchestre et de chœur ainsi que la composition à l’Académie de danse et de musique de Jérusalem. En 2020, Harlap a obtenu le prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre à titre de compositeur de musique juive, un prix parrainé par Zippora Jochsberger et l’Académie de Jérusalem. Il est étroitement ­associé à la musique basée sur des textes bibliques, comprenant de la musique de chambre et orchestrale, ainsi que des opéras et des oratorios. Ses compositions ont été jouées au Canada, en Israël, aux États-Unis, en Europe, en Afrique du Sud, en Russie et en Thaïlande. www.aharonharlap.com.

La compositrice canadienne Rita Ueda est la lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne 2022. Les récentes premières de ses œuvres comprennent des collaborations avec l’Orchestre symphonique de la radio viennoise, l’Orchestre symphonique de Budapest, l’Orchestre de chambre de Vienne, le Prague Modern, les Locrian Chamber Players de New York, le chœur Amadeus de Toronto et les SYC Ensemble Singers de Singapour. Parmi les prix qu’elle a remportés, mentionnons le ­premier prix de composition au Concours international Krzysztof Penderecki (2014) et le deuxième prix de composition orchestrale au Concours de composition Val Tidone (2013). Elle est actuellement compositrice en résidence à l’Orchestre symphonique de Sanremo (Italie) et son plus récent enregistrement est l’album Solisti Della Scala – Octets.

 

Concours de Genève

Photo: Harald Hoffmann

Le Canadien Bryan Cheng (24 ans) a remporté le 2e prix de violoncelle au Concours de Genève. Bryan, qui a entre autres étudié à Montréal avec Yuli Turovsky, avait été le premier violoncelliste à remporter le grand prix de l’Orchestre symphonique de Montréal en 2019. Il joue couramment avec des orchestres européens, canadiens et américains sous la direction de chefs aussi prestigieux que Matthias Pintscher, ­Susanna Mälki ou Peter Oundjian. Il joue sur le Stradivarius « Bonjour » de 1696 avec un archet Shaw Adam prêtés par la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada, dont il est aussi le lauréat du concours 2018. www.bryancheng.com

Le premier prix de violoncelle du Concours de Genève a été remis au Japonais Michiaki Ueno (25 ans). Le troisième est allé à Jae Min Han (15 ans, Corée du Sud). Les trois finalistes du Concours de hautbois Natalia Auli (26 ans, Venezuela), Louis Baumann (26 ans, France) et Zhiyu Sandy Xu (28 ans, Australie) ont obtenu le troisième prix ex aequo.

Concours Operalia

Photo: Peter Kolchin

Le premier prix a été partagé ex aequo par la mezzo-soprano russe Victoria Karkacheva et le ténor Péruvien Ivan Ayon-Rivas. Ce dernier a aussi remporté le trophée Luciano Pavarotti au concours du prix Premio Etta e Paolo Limiti en 2015 et a reçu une ­distinction du Congrès de la République en 2018. Victoria Karkacheva, de son côté, est membre du programme pour jeunes artistes du Théâtre Bolchoï de Russie. Elle sera en vedette dans quelques opéras à venir, notamment au Bayersiche Staatsoper pour des rôles principaux dans de nouvelles productions.

 

Les autres lauréats sont :

Deuxième prix 

Troisième prix

Prix Birgit Nilsson

  • Victoria Karkacheva, mezzo-soprano, Russie

Prix Pepita Embil de Zarzuela

  • Mané Galoyan, soprano, Arménie

Prix Don Plácido Domingo Ferrer de Zarzuela

  • Ivan Ayon-Rivas, ténor, Pérou

Prix Rolex du public

  • Mané Galoyan, soprano, Arménie
  • Ivan Ayon-Rivas, ténor, Pérou

Prix CulturArte

 

Prix Alliance chorale du Québec

Le gagnant du prix Jean-Pierre-Guindon pour un chef de chœur est Martin Dagenais. Ce chef possède une vaste expérience comme chef de chœur et dirige avec audace, rigueur et souci de perfection.

Danielle Maisonneuve a pour sa part remporté le prix Gilles-Breton pour un musicien accompagnateur.

Louis Desjarlais a accepté le prix Marie-Bernard pour un compositeur et choriste professionnel.

Enfin Lucie Roy a obtenu le prix de l’Ordre du mérite choral, la plus haute distinction de l’Alliance chorale du Québec.

 

Prix John-Hobday en gestion des arts

Xavier Roy

Le directeur général du Festival de Lanaudière, Xavier Roy, est un des deux récipiendaires des prix John-Hobday en gestion des arts, remis annuellement par le Conseil des arts du Canada pour célébrer des gestionnaires culturels chevronnés et à mi-carrière.

Le président et fondateur du Festival of Arabic Music & Arts, Wafa Al Zaghal, a lui aussi gagné le prix en gestion des arts.

 

La Fondation Hnatyshyn

La Fondation Hnatyshyn a remis ses prix à 8 finalistes :

David Liam Roberts – Musique classique (Instrument d’orchestre)

Photo: Simeon Rusnak Photography

Lauréat du prix Michael-Measures 2021 du Conseil des arts du Canada, David Liam Roberts s’impose comme l’un des violoncellistes canadiens les plus passionnants de sa génération.

Naomi Wong – Musique classique (Piano)


Naomi Wong, originaire de Toronto, est en troisième année d’études en interprétation à l’Université de Toronto, sous la direction d’Enrico Elisi. Elle a récemment remporté le grand prix de l’International Music Festival and Competition.

Elizabeth Polese (Interprétation vocale classique)

Saluée comme étant « puissante et captivante » (The Globe and Mail), la soprano canadienne Elizabeth Polese est une récente diplômée de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et elle est membre du Tanglewood Music Centre.

Jacob Chung (Oscar Peterson, interprétation jazz)

Le saxophoniste et compositeur canadien Jacob Chung a récolté de nombreuses récompenses, parmi lesquelles le Prince Edward County Jazz Festival Rising Young Star Award et son acceptation au National Youth Jazz Combo en 2018. jacobchungmusic.com/

Jérôme Zerges (Danse contemporaine)

Issu de la gymnastique artistique et du cirque, Jérôme a étudié à l’école de danse contemporaine de Montréal avec des interprètes et chorégraphes tels que Linda Rabin, Lucie Grégoire et Marc Boivin.

Anton Ling (Interprétation dramatique – théâtre anglais)

Anton Ling est un acteur de 21 ans de Toronto. Il est lauréat de la bourse d’études en interprétation dramatique – théâtre anglais. Il entamera cet automne sa quatrième année au Conservatoire de théâtre de l’Université York.

Doriane Lens-Pitt (Interprétation dramatique – théâtre français)

Doriane aura terminé ses trois années d’études au Conservatoire au printemps 2022. Elle envisage l’avenir avec un désir ardent de création et de perfectionnement des techniques – en chant, en danse et en écriture.

Dre Gohar Manvelyan (Direction d’orchestre)

La récipiendaire de la bourse en direction d’orchestre est la Dre Gohar Manvelyan. Diplômée de l’Université Concordia de Montréal, elle est entre autres directrice artistique et cheffe de chœur de la chorale Les Muses et de la Saint-Bruno Carousellers Community Choir.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.