Les enseignants et le syndicat de McGill choqués par la fermeture du conservatoire de musique

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Depuis plus de 20 ans, Linda Brady enseigne le piano et la musique de chambre au Conservatoire de musique de McGill, pierre angulaire de la communauté montréalaise depuis la fondation de l’institution en 1904. Le 20 juin, Linda Brady supervisait les examens au Strathcona Music Building. Elle a trouvé le temps de faire une petite pause et d’aller naviguer sur Facebook, quand elle est tombée sur une annonce de l’école de musique Schulich : le conservatoire allait fermer ses portes après l’été 2022.

« J’ai immédiatement pleuré, affirme Brady. La première chose qui m’a traversé l’esprit c’est que 50 personnes venaient d’être licenciées. »

Advertisement / Publicité

L’annonce était signée par la doyenne sortante de la musique, Brenda Ravenscroft, et le doyen entrant, Sean Ferguson, tous deux membres de l’administration de Schulich, qui supervisent également le conservatoire. Ils ont déclaré que le Conservatoire était passé de 550 étudiants dans les années précédant la pandémie à 300 l’année dernière, et que moins de 100 étudiants étaient attendus l’année prochaine. Cette baisse des effectifs est l’un des nombreux facteurs qui feraient que l’institution ne serait plus « viable financièrement ni durable. »

Brady était confuse. Elle connait au moins 100 élèves qui étaient assurés de revenir l’année prochaine et sait, grâce à la correspondance avec des collègues et des parents, qu’au moins 300 élèves prévoyaient de s’inscrire.

« Nous, les enseignants, savons qui s’inscrit et qui continue. Nous sommes en première ligne ; nous sommes en contact avec les parents chaque semaine », dit-elle.

Ilya Poletaev, membre de la faculté de Schulich, précise que le nombre d’inscriptions annoncées est faussé par le manque d’espace du Conservatoire, deuxième facteur cité par les doyens.

« Le Conservatoire partage des locaux avec l’École de musique Schulich, il y a donc, bien sûr, un problème d’espace. Ils ont dit que les inscriptions avaient baissé, et peut-être que c’est le cas dans une certaine mesure, mais le nombre cité n’est pas réellement le nombre de personnes qui (aimeraient) être inscrites. Il s’agit du nombre de personnes qui, selon eux, peuvent être inscrites compte tenu des limites d’espace actuelles. »

Bien que la réservation d’espace pour le Conservatoire soit un défi depuis de nombreuses années, selon M. Brady, ils ont toujours trouvé des solutions. Cependant, cette année, l’administration a refusé plusieurs de leurs suggestions.

« Nous voulions être en mesure d’enseigner dans nos studios à domicile. Il y avait aussi la possibilité de vraiment travailler pour essayer de trouver un espace dans un bâtiment qui en a. Il y a aussi une propriété de l’autre côté de la rue − nous avons deux bâtiments, en fait, dit-elle. Il y a des chambres disponibles, mais ils nous disent qu’on ne peut pas faire ça.

Le trompettiste et le saxophoniste se produisent devant le Strathcona Music Building lors de la manifestation du 28 juin

L’administration se sert de la pandémie pour imposer des limitations d’espace au Conservatoire, prétend un autre enseignant du Conservatoire, qui a demandé à rester anonyme par crainte de répercussions professionnelles.

Avant la pandémie, les enseignants du Conservatoire étaient autorisés à utiliser les salles après 17h en semaine et à toute heure le week-end. Ils étaient également autorisés à donner des cours particuliers à leur domicile. À ce jour, bien que les restrictions liées à la pandémie aient été assouplies pour Schulich, le Conservatoire n’est pas autorisé à organiser des cours en personne les jours de semaine ou des leçons à domicile, dit-il.

Compte tenu de ces problèmes d’espace, un groupe de travail a été formé en mars 2022 par la directrice du conservatoire, Sara Laimon. Quatre enseignants − deux de chacune des institutions musicales de McGill − et Mme Laimon devaient trouver des solutions et rendre compte de l’état du Conservatoire.

Selon l’enseignant, les doyens n’ont jamais communiqué avec le groupe de travail ni participé à aucune réunion du Conservatoire. Il y a eu une seule réunion du groupe de travail au cours de la deuxième semaine de mai 2022, puis une réunion entre Laimon et les doyens deux jours plus tard.

Les enseignants n’ont jamais reçu de rapport du groupe de travail − leurs conclusions sont restées confidentielles.

Poletaev s’est dit consterné par le manque de transparence de l’administration, notamment en ce qui concerne la troisième raison de cette décision : l’augmentation des coûts opérationnels.

« D’après ce que j’ai compris, la plupart des gens sont tenus dans l’ignorance de l’état financier du conservatoire », dit-il.

Raad Jassim, président du McGill Course Learners and Instructors Union (MCLIU), n’a pas fait exception à cette confidentialité. En tant que représentant d’environ 1600 membres du corps professoral de McGill, dont 100 du Conservatoire, Jassim estime qu’il devrait être consulté pour ce genre de décisions.

Les doyens ont dit à Jassim que le syndicat avait été consulté, il a donc mené une enquête auprès des membres de la MCLIU. Il a découvert que les doyens avaient déjà contacté deux enseignants et « réfléchi » à la possibilité d’une fermeture, mais qu’il n’y avait jamais eu de consultation officielle.

Le groupe de travail et les enseignants du Conservatoire et de Schulich étaient également d’avis que la fermeture n’était pas une option viable.

« Le personnel enseignant de l’école Schulich n’a pas vraiment été informé de l’imminence de la fermeture », selon Poletaev.

Deux manifestants tenant des pancartes devant le Strathcona Music Building lors de la manifestation du 28 juin

Le président de la MCLIU a été informé de la fermeture lors d’une réunion privée avec les doyens le 20 juin, quelques heures avant que Brady ne trouve l’annonce sur Facebook. Les doyens lui ont demandé de n’en parler à personne avant que la décision ne soit rendue publique, mais il n’était pas d’accord.

« J’ai dit : ‘’Je ne vous représente pas, je représente mes membres et c’est une mauvaise , vous fermez un excellent programme.’’ Ils ont oublié l’éthique, la communauté montréalaise, les familles, les parents ».

Selon Mme Brady, le Conservatoire est l’école de musique la plus accessible de Montréal, car il n’y a pas d’auditions d’entrée. La plupart de ses élèves ont entre 6 et 20 ans, mais comme le Conservatoire est une institution pour tous les âges, elle a enseigné à de nombreux adultes également.

« Ce que nous avons offert, c’est une éducation musicale à un très large public : nouveaux arrivants à Montréal, immigrants, allophones, anglophones, francophones, âgés de 4 à 70 ans. (Cela) n’existe pas vraiment ailleurs en ville ».

Les examens que Brady supervisait, qui sont basés sur un système de compétences reconnu internationalement, contribuent également à cette accessibilité. Les examens sont accessibles aux étudiants et aux non-étudiants, et le seul système d’examen comparable au Canada est celui du Royal Conservatory of Music (RCM) de Toronto.

Les effets de la fermeture se font déjà sentir. Robert, 15 ans, est étudiant en piano au Conservatoire depuis sept ans. Il prévoyait de s’inscrire l’année prochaine, il a donc reporté l’un de ses examens à décembre.

La mère de Robert, Alina Stancu, ne sait pas où il passera son examen à la fermeture du conservatoire, mais elle estime qu’ils auraient pu mieux se préparer si l’annonce avait été faite plus tôt. Mme Stancu a déclaré que ces examens sont motivants pour les élèves qui incluent ces réalisations dans leur curriculum vitae.

« C’est un peu différent de dire « j’ai pris des leçons privées pendant huit ans » que de dire « j’ai terminé mon secondaire cinq au conservatoire de McGill.’’ Avoir complété tous les niveaux du conservatoire constitue une validation ».

Keili Mei, 10 ans, apprend le piano au conservatoire depuis quatre ans. « Je trouve la nouvelle triste parce quand j’allais à McGill, je voyais mes amis et je pouvais jouer de la musique avec eux ».

Son père, Karl Hearne, ne sait pas comment ses trois filles vont continuer à apprendre le piano. Il espère les inscrire à des cours particuliers avec le professeur de Keili Mei.

Le 28 juin, entre midi et 13 h, le conservatoire a organisé un rassemblement devant le Strathcona Music Building pour protester contre la fermeture. Une centaine de personnes, dont des instructeurs, des parents, des musiciens et des élèves, ont participé à ce rassemblement.

Une foule de manifestants devant le Strathcona Music Building lors de la manifestation du 28 juin du Conservatoire

« Nous ne laisserons pas cela se faire sans bruit, déclare Jassim dans son discours au rassemblement. Nous allons essayer de renverser cette décision ! Nous ne pouvons pas les laisser mettre fin à la musique ! »

Les administrateurs du Conservatoire et de Schulich n’étaient pas disponibles pour commenter.

McGill Conservatory of Music to shut down after more than 100 years (Global News):
https://globalnews.ca/news/8935826/mcgill-university-conservatory-closure/

McGill must not close its Conservatory of Music (FNEEQ-CSN):
https://fneeq.qc.ca/en/mcgill-must-not-close-its-conservatory-of-music/

Canadian Conductor Alexis Hauser Protests Conservatory Closure (Slipped Disc):
https://slippedisc.com/2022/06/canadian-conductor-protests-conservatoire-closure/

Opinion: McGill Conservatory of Music has enriched generations of Montrealers (Montreal Gazette):
https://montrealgazette.com/opinion/opinion-mcgill-conservatory-of-music-has-enriched-generations-of-montrealers

Protest to denounce the abrupt closing of the McGill University’s Conservatory of Music and the layoff of a hundred music instructors (FNEEQ-CSN):
https://www.newswire.ca/news-releases/media-invitation-protest-to-denounce-the-abrupt-closing-of-the-mcgill-university-s-conservatory-of-music-and-the-layoff-of-a-hundred-music-instructors-843362094.html

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.