McGill et Université de Montréal : Programme commun unique pour les pianistes

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Au printemps 2022, la Fondation Azrieli annonçait un don sans précédent de deux millions $ pour fonder une résidence artistique centrée sur le répertoire d’art vocal et l’opéra. Six jeunes pianistes canadiens et étrangers participeront à ce programme immersif unique au Canada de neuf mois à l’Université McGill et à l’Université de Montréal.

Créée par Sharon Azrieli, la Résidence en piano-art vocal UdeM-McGill a pour but de pourvoir « au manque de pianistes accompagnateurs aux compétences nécessaires pour travailler avec les chanteurs d’expérience ». Codirigée par deux pianistes et chefs de chant chevronnés, Michael McMahon (McGill) et Francis Perron (UdeM), la formation permet aux candidats de se spécialiser auprès d’experts internationaux.

Advertisement / Publicité

« Les invités ne sont pas seulement de grands enseignants, ce sont les meilleurs au monde », dit Michael McMahon, professeur à l’École de musique Schulich. Lors de la première édition, la résidence a accueilli les pianistes James Vaughan, chef de chant au Teatro alla Scala de Milan, Graham Johnson, professeur à la Guidhall School of Music, John Churchwell, chef de chant au San Francisco Opera, Jeff Cohen, professeur au Conservatoire de Paris (CNSMD), Wolfram Rieger, professeur à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin et le baryton François LeRoux, spécialiste de la mélodie française et directeur de l’Académie Francis Poulenc.

« Nous avons structuré les visites des professeurs invités autour de différentes thématiques », précise Francis Perron, professeur à la faculté de musique de l’Université de Montréal. Pendant une période intensive d’une dizaine de jours, chaque artiste partage ses connaissances sur le lied, la mélodie française, l’opéra, la diction lyrique, le style d’un compositeur ou la poésie.

Le reste de l’année, les participants suivent des cours de continuo avec le claveciniste Luc Beauséjour, accompagnent les cours de chants et participent aux répétitions avec l’opéra dans les deux universités.

Les étudiants participent aussi à des séminaires hebdomadaires avec Francis Perron et Michael McMahon. « C’était vraiment comme un laboratoire où nous pouvions poser des questions, apprendre et échanger avec les chanteurs qui participaient également à cette activité », explique Michel-Alexandre Broekaert, pianiste québécois de la cohorte 2022-23.

Récemment nommé professeur au Conservatoire de Rimouski, Broekaert souligne l’esprit de collégialité et de camaraderie entre les pianistes. « Nous nous sommes fait des amis pour la vie », dit-il. La complicité entre les jeunes pianistes a été remarquée par leurs professeurs : « Ce qui m’a beaucoup plu, dit Francis Perron, c’est de voir à quel point les relations entre les pianistes se sont développées. Le fait qu’ils travaillent en groupe, qu’ils apprennent ensemble a favorisé le contact et l’échange de connaissances entre eux. C’est quelque chose que j’ai toujours souhaité. »

Grâce à la Fondation Azrieli, tous les pianistes reçoivent une bourse complète couvrant les frais du programme ainsi qu’une allocation mensuelle de subsistance. Plus important don interuniversitaire conjoint au Canada, le soutien de la Fondation permet aux jeunes pianistes de profiter pleinement de l’expertise et des ressources offertes par les deux universités.

Un fonds supplémentaire est aussi alloué aux pianistes afin de participer à un atelier, à une académie ou à un stage de renommée internationale. Certains ont continué leur formation à l’Institut Franz Schubert et à l’Aspen Music Festival, d’autres ont enregistré un disque ou appris l’allemand au Goethe Institut. « Nous voulions simplement que tout le monde apprenne autant que possible. Notre idée était que si nous formons des pianistes, ils seraient en mesure de diffuser ces connaissances à de nombreuses personnes à leur tour », ajoute McMahon.

« Michael et Francis sont des professeurs extraordinaires qui ne cherchent que notre bonheur », confirme Broekaert. La résidence s’adresse à des pianistes ayant atteint un niveau presque professionnel. « Il faut accepter d’être vulnérable, remettre en question ses convictions, être flexible, curieux et faire confiance à ceux qui veulent prendre soin de nous », ajoute le pianiste québécois.

En plus d’accompagner les chanteurs dans leurs récitals, chaque pianiste donne un concert. Les candidats collaborent également avec un chanteur invité en se partageant le programme d’un récital que Perron et McMahon appellent affectueusement « le concert à douze mains ». L’invitée de l’édition 2022-23 était Harriet Burns, lauréate du Concours international de musique de Montréal. Cette saison accueillera le baryton-basse Milan Sviljanov qui partagera la scène avec les six candidats venus de cinq pays différents (Brésil, France, Israël, Russie et Canada).

La saison 2023-24 accueillera les professeurs invités James Vaughan de la Scala, Warren Jones de la Manhattan School of Music, Pierre Vallet, pianiste et chef au Metropolitan Opera, et Helmut Deutsch, pianiste de renommée internationale. Deutsch et Vaughan amèneront chacun un soliste international, Julia Muzychenko-Greenhalgh (soprano) et Francesco Demuro (ténor) avec lesquels ils présenteront des récitals le 20 novembre à 19 h 30 à la salle Pollack et le 18 mars à 19 h 30 à la salle Claude Champagne.

Perron et McMahon reconnaissent ce que le don de la Fondation Azrieli a permis de réaliser. « Amener ces artistes à Montréal est une occasion extraordinaire. Ces jeunes musiciens devraient normalement voyager partout dans le monde pour acquérir toutes ces connaissances en l’espace d’une année », dit Perron.

Le programme permet une collaboration et un partage unique entre deux institutions qui sont généralement en concurrence pour attirer et retenir les étudiants. « Que cela passe par le piano collaboratif est poétique, car nous croyons dans le partage des connaissances et dans l’interaction humaine. C’est une petite victoire pour nous et pour la communauté musicale de Montréal », conclut Michel-Alexandre Broekaert.

La période d’admission pour la saison 2024-25 est ouverte de novembre 2023 à janvier 2024.
www.mcgill.ca
umontreal.ca

Playlist


This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.