Pentaèdre : une 37e saison bien remplie

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Le quintette à vent Pentaèdre entame cette année sa 37e saison avec une programmation riche en couleurs et en collaborations, allant de la musique baroque au jazz en passant par les lieder de Franz Schubert.

« Nous sommes très heureux de donner cette année, comme nous avons eu l’habitude de le faire avant la pandémie, une saison de cinq concerts, explique Ariane Brisson, flûtiste et directrice artistique de Pentaèdre. Le seul projet mis sur la glace pour l’instant est la traditionnelle carte blanche offerte à un de nos cinq musiciens. Nous espérons pouvoir y revenir l’année prochaine », précise-t-elle.

Advertisement / Publicité

Les deux premiers concerts de la saison seront présentés à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal. Sur les rives de la Manche, le 8 octobre, réunira des œuvres de Holst, Mathieu Lussier, bassoniste au sein de l’ensemble, et Françaix. Le 24 novembre, les œuvres du Cantor de Leipzig arrangées pour quintette à vent seront à l’honneur lors du concert Bach : au cœur de la musique. Une œuvre de David Maslanka, inspirée de la musique de Bach, complétera ce programme.

« Nous poursuivons également notre collaboration avec le ténor allemand Christoph Prégardien, cette fois-ci avec Die schöne Müllerin (La belle meunière) », ajoute Ariane Brisson. L’ensemble à vent collabore régulièrement avec le ténor depuis la parution d’un enregistrement d’un autre chef d’œuvre de Schubert, Winterreise (Le voyage d’hiver), en 2008. Die schöne Müllerin, composé pour piano et voix, sera présenté dans un arrangement de Denis Plante pour quintette à vent, quatuor à cordes, contrebasse et voix. « Nous aurons le bonheur de compter parmi nous le Quatuor Arthur-Leblanc et Étienne Lafrance à la contrebasse pour ce concert, le 10 mars prochain à la salle Bourgie. »

Toujours à la salle Bourgie, dans le cadre du Festival Bru Zane, Pentaèdre présentera le 23 mars prochain deux arrangements originaux pour quintette à vent, contrebasse (Étienne Lafrance), harpe (Valérie Milot) et orgue (Jean-Willy Kunz) d’œuvres de César Franck, dont on célébrera le bicentenaire de naissance en 2022. Les arrangements du Prélude, fugue et variation, op.18 et de la Symphonie en ré mineur sont réalisés par Mathieu Lussier. 

Une soirée aux saveurs latines marquera le dernier concert de la saison le 13 mai 2021 au Centre culturel George-Vanier. En compagnie du bassiste Carl Mayotte, Révélation jazz Radio-Canada 2020-2021, ainsi que ses musiciens, Pentaèdre interprétera des compositions et des arrangements originaux d’inspiration brésilienne ainsi que Las Cuatro Estaciones Porteñas (Les quatre saisons de Buenos Aires) d’Astor Piazzolla.

« Aux cinq concerts de la saison s’ajoute le Concours Pentaèdre, en partenariat avec la faculté de musique de l’Université de Montréal, destiné aux jeunes instrumentistes à vent. Ce concours a déjà eu lieu en 2012 et en 2014 et nous sommes heureux de pouvoir encourager les jeunes musiciens de nouveau au printemps 2022 », ajoute Ariane Brisson. Un nouvel album sous étiquette ATMA, le 10e de l’ensemble, intitulé Autour de Bach, sera également lancé en novembre. 

Pour plus d’information concernant la saison 2021-2022 de Pentaèdre, rendez-vous au www.pentaedre.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.