L’Hebdo Lebrecht | Nico Muhly : Stranger (AVIE)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

60%
60%
  • AVIE
    3
  • User Ratings (0 Votes)
    0

La Covid a été cruelle pour les compositeurs en devenir. Après deux ans d’absence, de théâtres fermés et de directions peu enclines à s’engager dans de nouvelles œuvres, c’est comme s’il fallait recommencer à zéro. Nombreux sont ceux qui, manquant de combativité, ont quitté l’aventure.

Nico Muhly, aujourd’hui âgé de 40 ans, a vu son premier opéra, Two Boys, mis en scène à l’English National Opera et au Met il y a dix ans. C’était le premier opéra à s’engager dans les médias sociaux, se déroulant à la fois sur scène et sur des écrans de téléphone. Le suivant, Marnie, basé sur le film d’Alfred Hitchcock, était une sorte de régression narrative, mais le Met l’a diffusé gratuitement en continu durant la Covid pour maintenir l’œuvre en vie et Muhly a continué à produire. Son répertoire englobe l’hymne anglican post-Britten et le minimalisme de type cinématographique post-Philip Glass. Il s’agit peut-être d’une fusion, mais elle est entièrement originale.

Advertisement / Publicité

Ce nouvel album de trois œuvres pour ténor et petit ensemble est l’endroit où Muhly se sent le plus à l’aise : il raconte des histoires dans un anglais clairement articulé, avec une forte propulsion rythmique et un agenda social distinct. La chanson-titre exploite les cultures formatrices de l’immigration américaine. Lorne Ys My Likinge réimagine une pièce de théâtre mystérieuse de Chester du 19e siècle. Impossible Things est un cycle de poèmes de Cavafy.

Ces trois œuvres se situent dans des limbes stylistiques, dans l’attente de la prochaine grande nouveauté. Muhly offre une empathie tranquille plutôt qu’une émotion débordante, ce qui convient peut-être parfaitement à ce moment intermédiaire. Le ténor Nicholas Phan, né d’un père sino-indonésien et d’une mère gréco-américaine, affirme trouver dans cette musique plus d’identité que dans toute autre. Brooklyn Rider est le groupe de soutien. J’ai hâte de voir ce que Nico Muhly fera ensuite.

NL

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.