Orchestre de Drummondville : une saison sous le signe de la nouveauté

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

« Pendant la pandémie, au lieu de me battre, j’ai préféré mettre de côté nos grands concerts pour un an et essayer de développer ce dont nous avions envie depuis des années, tout ce qui nous intéresse, mais que nous n’avons jamais pu essayer. La pandémie nous a donc donné une certaine liberté », dit Julien Proulx, directeur artistique et chef de l’Orchestre symphonique de Drummondville. Et c’est exactement sous le signe de la liberté et de la nouveauté que s’annonce la saison 2021-22 de l’OSD avec un retour des Grands Concerts, mais aussi avec deux nouvelles séries plus intimes inspirées de la pandémie : Beethoven au salon et les Causeries musicales.

Alors que Beethoven au salon reprend l’idée des salons musicaux de l’époque du maître, les Causeries musicales sont des concerts de musique de chambre animés par Julien Proulx, parfois accompagné d’un présentateur invité. « Les Causeries seront présentées dans un cadre ludique, dit Proulx. Nous avons essayé de faire des concerts d’une heure décontractés. Le public pourra prendre un verre avec les musiciens, on va leur présenter de la musique, on va jaser, ils pourront poser des questions. » Le premier concert met à l’honneur la musique d’Europe de l’Ouest – qui est également la thématique de la saison. La deuxième Causerie s’intéresse au compositeur québécois Auguste Descarries et la troisième explore la musique de la compositrice Louise Farrenc.

Le retour des Grands Concerts est attendu avec beaucoup de fébrilité par les musiciens de l’orchestre et leur chef. L’orchestre recevra le baryton allemand Johannes Held qui présentera entre autres les Dichterliebe de Schumann dans un arrangement rarement entendu de Théodore Dubois. « Nous jouerons également la septième symphonie de Dvořák. J’ai senti que j’avais deux choix pour commencer cette saison : la joie pour célébrer le fait que nous puissions de nouveau être ensemble ou quelque chose de plus dense en y allant à fond dans la communication des sentiments pour exprimer toutes nos émotions accumulées au cours de l’année. »

Pour la première fois, l’OSD aura un jeune soliste en résidence, le pianiste Jean-Michel Dubé. Il se produira avec l’orchestre dans la série des Grands Concerts ainsi qu’en formation de musique de chambre et donnera des cours de maître. 

Autre nouveauté, l’orchestre a mis en place le programme Jeunes musiciens de l’avant-scène qui permettra aux jeunes musiciens de la région de se faire entendre lors d’un gala et en préambule des Grands Concerts.

L’OSD présente dans la série Grands Concerts Les amours du poète le jeudi 18 novembre 2021, 19 h 30 à la salle Léo-Paul-Therrien de Drummondville.

www.osdrummondville.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.