MON AMI, Mon amour – Matt Haimovitz et Mari Kodama

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Pour diffusion immédiate, 20 octobre 2020… La portée musicale vibrante et expressive du violoncelliste Matt Haimovitz et la grâce intuitive de la pianiste Mari Kodama se rencontrent sur MON AMI, Mon amour, tout nouvel album de la série Oxingale de PENTATONE, à paraître à l’international le 6 novembre 2020. Les envolées puissantes du violoncelle de Haimovitz et le flux incisif du piano de Kodama s’entremêlent en une conversation ininterrompue et riche en couleurs pour interpréter des œuvres rares des sœurs Lili et Nadia Boulanger, le poignant Kaddish de Ravel et la mélancolique Élégie de Milhaud, des pièces emblématiques de Poulenc et Debussy, et des trésors musicaux de Fauré. Ayant traversé l’entre-deux-guerres du XXe siècle, ces compositeurs français sont parvenus à surmonter des moments d’une grande noirceur, sans jamais perdre de vue leur joie de vivre.

C’est une anecdote entourant la Sonate de Poulenc, une œuvre riche en ironies musicales, qui a inspiré le projet MON AMI, Mon amour. En 2016, alors qu’il travaillait la sonate avec un étudiant, Haimovitz s’est penché pour attraper sa partition et a perdu l’équilibre. Son violoncelle, un inestimable Goffriller de 1710, est tombé au sol, se brisant en deux de façon théâtrale. Grâce aux bons soins d’un expert luthier, le violoncelle est revenu à la vie 15 mois plus tard. Ainsi, Haimovitz et son instrument sont réunis sur cet album.

MON AMI, Mon amour marque le 20e anniversaire des révolutionnaires OXINGALE RECORDS, lauréats d’un prix Grammy. Fondé en 2000 par le violoncelliste Matt Haimovitz et la compositrice Luna Pearl Woolf, l’étiquette fait appel à la fois à l’esprit et au cœur, entremêlant les genres et voguant habilement entre les univers du classique, de la musique nouvelle, du jazz, du crossover et de l’opéra. Après la parution en 2000 de leur enregistrement des suites pour violoncelle de Bach, Haimovitz a eu l’audace de transposer la musique du compositeur dans des lieux jusqu’alors inimaginables pour un concert de musique classique, comme le CBGB, palais du punk, faisant naître les premières étincelles du genre alternatif-classique. Il poursuit avec « Anthem », une tournée dans tous les États-Unis, en 2003. Au cours de deux décennies, il a côtoyé des collaborateurs de premier plan, dont DJ Olive, David Sanford, John McLaughlin, le pianiste Christopher O’Riley, le Miró Quartet et le chef d’orchestre Dennis Russell Davies, pour ne nommer que ceux-là. Janvier 2015 a marqué le début de la série Oxingale de PENTATONE, un nouveau partenariat avec l’étiquette des Pays-Bas, connue pour son sens aigu de la qualité artistique et sa technologie supérieure qui fait la joie des audiophiles.

Pour plus d’informations, visitez PENTATONEMUSIC.COM

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.