Le Prix 2018 de la Commission Azrieli pour la Musique juive à Kelly-Marie Murphy

0
La Scena Musicale's Discovery Box

LA FONDATION AZRIELI EST FIÈRE DE DÉCERNER

LE PRIX 2018 DE LA COMMISSION AZRIELI POUR LA MUSIQUE JUIVE À

Kelly-Marie Murphy

Le Plus Important Prix de Composition au Canada Célèbre l’Excellence de la Nouvelle Musique Juive

Le Concert de Gala des Prix Azrieli pour la Musique

aura lieu le 15 octobre 2018 à la Maison symphonique de Montréal

avec la participation de l’Orchestre de Chambre McGill (MCO)

et du Chef d’Orchestre Yoav Talmi

Pour diffusion immédiate, le 5 septembre 2017, Montréal, Québec… La Fondation Azrieli est fière de vous annoncer que la compositrice Kelly-Marie Murphy est la lauréate de la Commission 2018 de la Fondation Azrieli pour la Musique juive. C’est la seconde fois que la Fondation remet le Prix de 50,000 $ (CAD) – prix le plus important dans ce domaine au Canada – décerné à un(e) compositeur(trice) canadien(ne) ayant proposé une œuvre nouvelle qui présente un aspect de l’expérience juive avec la plus grande créativité le plus grand talent artistique et le plus haut niveau d’excellence sur le plan musical. Créés en 2015 par la Fondation Azrieli et décernés tous les deux ans, les Prix Azrieli pour la Musique (PAM) comprennent également un prix international d’une valeur de 50,000 $, décerné au compositeur ou à la compositrice de la meilleure nouvelle œuvre de musique juive des dix dernières années. En 2018, les Prix Azrieli pour la Musique mettent en lumière de nouvelles œuvres pour orchestre de chambre, avec pour moment fort le Concert de Gala des Prix Azrieli Pour la Musique de L’Orchestre de chambre McGill (MCO) et du chef invité Yoav Talmi, le 15 octobre 2018 à la Maison symphonique de Montréal.

 

La musique de la compositrice canadienne Kelly-Marie Murphy a été décrite comme « imaginative et expressive » (The National Post), et « saisissante… pleine de fabuleuses envolées » (The Globe and Mail). Kelly-Marie Murphy, l’une des voix les plus reconnues de la scène musicale canadienne, a composé plusieurs œuvres mémorables pour quelques-uns des ensembles et interprètes les plus importants du Canada, dont les orchestres symphoniques de Toronto, Winnipeg et Vancouver. Née dans une base de l’OTAN en Sardaigne (Italie), Kelly-Marie Murphy a grandi dans des bases des forces armées canadiennes aux quatre coins du Canada. Elle a commencé des études de composition musicale à l’Université de Calgary, avant de valider un doctorat de composition à l’Université de Leeds, en Angleterre. Après avoir vécu de longues années dans la région de Washington D.C., où on l’a qualifiée de « personne singulière au talent exceptionnel », elle est aujourd’hui professeure adjointe à l’École de Musique de l’Université d’Ottawa.

 

La nouvelle œuvre de Kelly-Marie Murphy, un double concerto pour harpe et violoncelle, va explorer la musique séfarade et comment celle-ci a influé sur d’autres cultures suite à l’établissement de la diaspora au Maroc, en Tunisie et dans certaines parties d’Europe. « Ce qui me fascine, c’est comment la musique voyage, et comment elle arrive, de manière subtile, à influencer d’autres cultures en voyageant », affirme-t-elle. Pour le nouveau concerto, elle s’inspirera de musiques traditionnelles séfarades, « afin de bâtir à partir de ces sources originales, qui garantissent et contribuent à la préservation d’une culture vivante et dynamique. » Elle ajoute : « la Fondation Azrieli offre une occasion unique d’encourager les compositeurs canadiens à créer des œuvres importantes à grande échelle. Cette immense récompense est une reconnaissance du travail que j’ai accompli et une marque de confiance envers celui qui m’attend. C’est à la fois un honneur et un encouragement pour la suite. »

 

À l’origine de ces récompenses pour la Fondation Azrieli, le Dr Sharon Azrieli se dit « je suis ravie que le jury ait choisi Kelly-Marie Murphy, une compositrice novatrice et passionnante, à la voix et à la vision singulières. Son nouveau concerto permettra d’enrichir le répertoire de la musique d’orchestre juive. Ainsi, en gagnant le prix de la Commission Azrieli pour la Musique Juive, elle devient une partenaire vitale et intégrale à ma vision en ce qui a trait au soutien et à la glorieuse pérennité de la musique juive au sein de notre culture. »

 

Membre du jury, la compositrice Ana Sokolović ajoute : « Kelly-Marie Murphy est une des compositrices les plus connues du Canada. Elle travaille de façon honnête et directe, et fait preuve d’une grande compétence. Nous savons qu’elle nous présentera une œuvre à la hauteur de ce prix. »  Ana Sokolovic fait partie du jury des PAM pour la seconde fois, aux côtés du chef d’orchestre Boris Brott, du compositeur Aaron Jay Kernis, du musicologue Neil Levin et du chef d’orchestre et compositeur Steven Mercurio.

 

Les premiers lauréats des Prix Azrieli pour la Musique sont Brian Current et Wlad Marhulets, dont les œuvres furent interprétées le 19 octobre 2016 par l’Orchestre symphonique de Montréal, dirigé par le maestro Kent Nagano à la Maison symphonique de Montréal. Ce mois-ci, les œuvres récompensées seront enregistrées par l’Orchestre symphonique national tchèque et son chœur mixte à Prague, sous la baguette du maestro Steven Mercurio, et seront interprétées lors d’un concert à la Salle Smetana de Prague le 18 septembre. L’œuvre du compositeur canadien Brian Current, The Seven Heavenly Halls, première partie de son cycle en six mouvements River of Light, sera interprétée par le ténor soliste Richard Troxell, libéré spécialement pour l’occasion par l’Opéra métropolitain pour mener à bien ce projet. Originaire de Pologne et vivant aujourd’hui à Los Angeles, Wlad Marhulets verra son Concerto for Klezmer Clarinet interprété par l’orchestre, accompagné du clarinettiste renommé David Krakauer pour qui il a composé cette œuvre. Le Dr Sharon Azrieli représentera la Fondation à Prague et participera également au concert du 18 septembre. Célèbre soprano d’opéra et grande spécialiste de la musique juive et sacrée, elle interprètera la pièce « Set me as a Seal », tirée du cycle de pièces vocales Song of Songs du compositeur américain Lukas Foss.

 

L’appel à candidatures du Prix Azrieli pour la Musique Juive 2018 reste ouvert jusqu’au 5 novembre 2017. Toutes les soumissions sont acceptées, sans droit d’entrée, de la part de compositeurs et compositrices de toutes nationalités, confessions, origines, appartenances ou de tous niveaux d’expérience. Pour plus de détails sur la candidature, rendez-vous sur www.azrielifoundation.org/fr/le-projet-de-musique-azrieli/le-prix-azrieli/

À PROPOS DE LA FONDATION AZRIELI                                                                                

Depuis 25 ans, la Fondation Azrieli finance des institutions et met également en place des programmes éducatifs, sur le terrain, en toute discrétion. Elle apporte son soutien dans le domaine de la musique et des arts, de la recherche scientifique et médicale, de l’enseignement supérieur, de l’émancipation des jeunes et de la persévérance scolaire, de l’architecture, de l’éducation sur l’Holocauste et des initiatives visant à améliorer la qualité de vie de personnes souffrant de troubles du développement.

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.