Coup de projecteur sur André Prévost

0

Il y a vingt ans, le compositeur André Prévost nous quittait. En son honneur, le NEM et la Faculté de musique de l’Université de Montréal (UdeM) présentent le concert Hommage à André Prévost, webdiffusé en direct de la salle Claude-Champagne, le 16 avril 2021 à 20h et en rediffusion les 17 et 18 avril 2021.

Formé au Conservatoire de musique de Montréal, André Prévost (1934-2001) est l’élève d’Isabelle Delorme, Jean Papineau-Couture et Clermont Pépin. Grâce à des bourses du Conseil des arts du Canada et du gouvernement du Québec, il s’envole à Paris où il étudie aux côtés d’Olivier Messiaen et Henri Dutilleux. En 1963, il remporte le Prix d’Europe, une récompense qui lui permet de se former à la musique électroacoustique avec Michel Philippot.

Au cours des années 1960, André Prévost enseigne au Centre de musique de Tanglewood avec d’autres membres du corps professoral tels Aaron Copland, Zoltán Kodály, Gunther Schuller et Elliott Carter. En avril 1967, accompagné de Michèle Lalonde, il présente l’oratorio, adapté de l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry Terre des hommes, lors des cérémonies d’ouverture de l’Exposition universelle de 1967, à Montréal.

À partir de l’automne 1965, jusqu’à sa retraite en 1996, il est professeur de composition à la Faculté de musique de l’UdeM. Parmi ses élèves notables figurent les compositeurs José Evangelista, Denis Gougeon, Anne Lauber, José Manuel Montañés et Michel Longtin. C’est au sein de cette même Faculté de musique qu’André Prévost a vu naître le NEM; pendant trois décennies, lui et l’Ensemble ont joué, collaboré et partagé leur même ferveur pour la musique contemporaine.

La pièce phare de cet Hommage à André Prévost, le concerto pour violoncelle Menuhin : Présence, ultime œuvre du compositeur, sera reprise aux côtés du violoncelliste de renom Yegor Dyachkov avec qui le NEM avait créé l’œuvre en décembre 2000. 

Le documentaire Menuhin : Présence… Je me souviens, réalisé par James Dormeyer, retrace avec force et émotion les dernières répétitions précédant la création de l’oeuvre. Le film se conclut par le vibrant hommage de la communauté artistique canadienne à André Prévost, lors de la Première mondiale, le 3 décembre 2000, quelques semaines avant sa disparition.

Hommage à André Prévost

16 avril 2021 à 20h, en webdiffusion, rediffusion les 17 et 18 avril 2021

  • Lorraine Vaillancourt, cheffe
  • Yegor Dyachkov, violoncelle solo
  • Julie Daoust, maîtresse de cérémonie 

 

Avec la participation d’étudiantes et d’étudiants de la Faculté de musique de l’UdeM.

ACHETER UN BILLET

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.