CINARS souhaite maintenir sa Biennale 2020 en novembre pour assurer la reprise internationale en 2021-2022

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Montréal, 12 mai 2020 — CINARS, l’organisme montréalais qui organise tous les deux ans une des plus importantes vitrines internationales des arts de la scène, entend déployer tous les efforts de logistique et de créativité pour assurer la tenue de la 19e Biennale CINARS en novembre prochain.

C’est ce qu’a annoncé son président et fondateur, Alain Paré, qui souligne qu’avec la COVID-19 les milieux de la diffusion de spectacles et des arts de la scène nagent en pleine incertitude à l’échelle du globe et vivent une crise sans précédent.

“La terre a cessé de tourner pour le monde des arts de la scène et nous voulons assurer que des liens continus avec les professionnels des réseaux internationaux soient maintenus. La Biennale CINARS, quelle qu’en sera la forme cet automne, doit pouvoir jouer son rôle reconnu de mise en contact des principaux acteurs du secteur. Nous voulons éviter un retard qui pourrait s’avérer catastrophique dans certains cas et dynamiser le plus possible la relance efficace de la diffusion des arts de la scène à l’international,” a indiqué Alain Paré.

Sondage et webinaire avec le ministre Steven Guilbeault
Un sondage effectué en avril dernier par CINARS et réalisé auprès des professionnels du spectacle à travers le monde a fait ressortir que 60,8 % des répondants de 45 pays estiment un retour à la normale avant l’été 2021. Quatre sur dix se sont dits intéressés à assister à la Biennale de Montréal cette année. Pour les résultats complets du sondage auquel ont participé 844 répondants, cliquer ici.

Fin avril, à la demande de Patrimoine Canada, CINARS coordonnait un webinaire en ligne très couru entre le ministre Steven Guilbault et quelques 500 professionnels locaux des arts de la scène qui ont manifesté des inquiétudes similaires et réitéré l’importance du volet international dans leurs activités.

“L’avenir des compagnies artistiques québécoises et canadiennes et leur survie même reposent en grande partie sur leur circulation à l’échelle internationale,” poursuit Alain Paré. “La Biennale CINARS 2020 est plus nécessaire que jamais si nous voulons éviter tout délai dans la reprise de leurs activités qui devrait se faire dès 2021-2022. Le défi est grand mais important et nous entendons jouer notre rôle en respectant les circonstances et les nouvelles normes de sécurité avec cette édition de l’événement en 2020. »

Notons que CINARS (Conférence internationale des arts de la scène) a pour objectif de faire découvrir aux diffuseurs de spectacles du monde de nouvelles œuvres un an ou deux avant le cycle de programmation. Ainsi, lors de la Biennale de 2018 près de 2000 professionnels de 54 pays ont pu assister à plus de 240 représentations de 163 spectacles présentés par 130 compagnies venues de partout dans le monde. Les retombées économiques ont été de l’ordre de 15 millions $. Au fil des ans, la Biennale a marqué le point de départ de tournées à l’étranger de compagnies telles le Cirque du soleil, le Cirque Éloize, La La Human Steps, Robert Lepage, Compagnie Marie Chouinard et I Musici, pour ne nommer que celles-là.

À propos de CINARS
CINARS (Conférence internationale des arts de la scène) est née en 1984 du désir d’innover de quelques agents d’artistes visionnaires qui ont eu l’audace de se tourner vers d’autres publics et territoires. L’objectif de CINARS est depuis de créer un lieu de rassemblement mondial pour exposer le talent et l’originalité des artistes du Québec et canadiens en vue de développer des tournées internationales. L’organisme à but non lucratif a ainsi créé avec la Biennale CINARS le premier marché pluridisciplinaire des arts de la scène au monde. Il s’agit d’un événement phare dans le paysage culturel international et CINARS est devenu un service de référence reconnu mondialement pour favoriser les échanges internationaux pour les arts de la scène.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.