La rentrée jazz, OFF Festival de jazz : soirée d’ouverture… « classique »

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Après sa traditionnelle relâche estivale, la scène locale reprend peu à peu son train d’activités en ­septembre, prélude au décollage du mois ­suivant. Comme le trois fait le mois, selon le dicton, ce jour ­d’octobre marque le coup d’envoi d’une ­édition spéciale de l’Off Jazz Festival, la vingtième de son ­histoire. Étalés sur neuf jours, vingt-trois spectacles défileront sur huit scènes. La ­programmation, dévoilée à la sortie de ce numéro (voir annonce à la page 21), fera l’objet de l’article vedette de notre prochaine section.

Comme avant-goût, signalons le concert d’ouverture. De toute évidence, un événement d’envergure s’imposait, mais la proposition pour cette soirée musicale est assez inusitée, soit un orchestre de chambre aux allures « classiques ».

En tout et partout, dix-sept musiciens et musiciennes occuperont la scène du Gesù, le tout sous la direction du saxo Joel Miller, compositeur et soliste principal. Son projet, intitulé Unstoppable, consiste en un répertoire ­de ses compositions orchestrées pour des bois (flûtes, clarinettes), des cuivres et trois percussionnistes. La soirée marquera également un lancement de deux disques (en formats vinyle et compact respectivement) d’un enregistrement studio réalisé en novembre 2018.

Pour Miller, cela marque l’aboutissement de son programme d’études de maîtrise en composition à McGill, entamé trois ans plus tôt. « Je me suis toujours intéressé à l’écriture et à l’arrangement, explique-t-il. Comme c’est le métier de mon père, j’ai été exposé à cela très jeune, et cela se poursuit aujourd’hui avec ma conjointe (Christine Jensen). »

Dès la fin des années 1990, il poursuit ce filon avec son projet Mandala, sa première mouture avec une section de cordes greffée à un ensemble de jazz, sa seconde avec un chœur. Pour ses études, Miller voulait fouiller davantage l’orchestration et en ­comprendre les fondements, et ce, bien au-delà du jazz. Il s’en remet d’abord au compositeur John Rea. En cours de route, il s’initie à la direction ­d’orchestre auprès de Guillaume Bourgogne, directeur du ­programme. Cet apprentissage servira bien les desseins de Miller, qui tiendra le bâton dans certaines pièces pour jouer en soliste dans d’autres, confiant alors la ­direction à Jensen.

L’automne dernier, Miller bouclait ses études avec un concert donné par un ensemble d’étudiants et de professionnels. Pour l’enregistrement, il n’utilise que des ­professionnels, lesquels seront de la partie pour la prestation festivalière. Bien que la musique soit très écrite, le chef accorde de la place à des solos improvisés, pour lui bien sûr, mais aussi au batteur jazz du groupe (Kevin Warren) et aux deux autres percussionnistes, un de la musique classique et l’autre des musiques latines. Toutes les pièces au ­programme, cinq au total dont une suite d’une vingtaine de minutes, sont de la plume du saxo, l’une orchestrée par Rea.

Unstoppable, 3 octobre, 20 h, Gesù, centre de créativité

Programmation en ligne dès le 4 septembre :  www.lofffestivaldejazz.com

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Marc Chénard is a Montreal-based multilingual music journalist specialized in jazz and improvised music. In a career now spanning some 30 years, he has published a wide array of articles and essays, mainly in Canada, some in the United States and several in Europe (France, Belgium, Germany and Austria). He has travelled extensively to cover major festivals in cities as varied as Vancouver and Chicago, Paris and Berlin, Vienna and Copenhagen. He has been the jazz editor and a special features writer for La Scena Musicale since 2002; currently, he also contributes to Point of Departure, an American online journal devoted to creative musics. / / Marc Chénard est un journaliste multilingue de métier de Montréal spécialisé en jazz et en musiques improvisées. En plus de 30 ans de carrière, ses reportages, critiques et essais ont été publiés principalement au Canada, parfois aux États-Unis mais également dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Allemagne, Autriche). De plus, il a été invité à couvrir plusieurs festivals étrangers de renom, tant en Amérique (Vancouver, Chicago) que Outre-Atlantique (Paris, Berlin, Vienne et Copenhangue). Depuis 2012, il agit comme rédacteur atitré de la section jazz de La Scena Musicale; en 2013, il entame une collabortion auprès de la publication américaine Point of Departure, celle-ci dédiée aux musiques créatives de notre temps.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.