Nouvelles de l’industrie

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Lutherie et archèterie : le Canada, nouvelle terre promise ?

Les luthiers et archetiers canadiens ne cessent de briller. L’automne dernier, au Concours international de la Violin Society of America, de nombreux fabricants d’instruments se sont distingués. Ainsi, Emmanuel Bégin, Charline Dequincey, Éric Gagné, Fabienne Gauchet, Louis Gord, Guy Harrison, Mark Schnurr et Isabelle Wilbaux ont été primés lors de cet important concours. Le milieu de la lutherie et de l’archèterie au Canada connaît une véritable effervescence depuis plusieurs années. Pour en avoir une idée concrète, le Forum des fabricants organise une exposition au Palais Montcalm de Québec le 19 mai et au Musée des beaux-arts de Montréal le 2 juin. Enfin, dans le cadre du Concours international de musique de Montréal, des luthiers s’uniront pour confectionner en direct un instrument offert à l’un des lauréats. www.leforumdesfabricants.org

Prix Glenn Gould remis à Jessye Norman

La grande soprano américaine Jessye Norman recevait le 20 février le prix Glenn Gould au Four Seasons Center for the Performing Arts, à Toronto. Ce prix de la Fondation Glenn Gould récompense les contributions artistiques et humanitaires exceptionnelles. Norman, née en 1945 à Augusta, en Georgie, a commencé sa carrière à Berlin et a marqué le monde musical avec sa discographie maintes fois récompensée aux Grammy Awards, ses dizaines de doctorats honorifiques, ses prestations à des événements historiques et son implication communautaire pour l’éducation musicale. Elle est la 12e récipiendaire après, entre autres, Oscar Peterson, Yo-Yo Ma, Leonard Cohen et Philip Glass. Le jury de cette 12e édition était présidé par l’acteur Viggo Mortensen. www.glenngould.ca

Photo : Carol Friedman

Anna-Sophie Neher remporte le prix Christina et Louis Quilico

À l’issue du concours de chant qui s’est tenu le 11 février au Four Seasons Centre for the Performing Arts, la soprano canado-allemande Anna-Sophie Neher de L’Ensemble Studio de la Canadian Opera Company a remporté le prix Christina et Louis Quilico, qui récompense l’excellence de l’interprétation vocale. Joel Allison et Simona Genga ont remporté respectivement les deuxième et troisième prix. www.annasophieneher.com

Nouveau directeur artistique et chef attitré de l’OSTR

Le flûtiste diplômé du Conservatoire supérieur de Genève Jean-Claude Picard a été nommé, début février, successeur de Jacques Lacombe à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Le nouveau directeur musical occupera le mandat pour une durée de quatre ans. www.ostr.ca

Photo : John Cooper

Deux Canadiens sélectionnés pour le Concours international de musique de la Chine.

Créé conjointement par la Global Music Education League et le Conservatoire de musique de la Chine, le Concours international de musique de la Chine sera pour sa première édition consacré au piano. Parmi les vingt-deux pianistes invités, deux Canadiens, Tony Yike Yang (étudiant de Harvard et du Conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre) et Tony Yun (étudiant préuniversitaire à la Juilliard School) participeront à ce concours international qui se tiendra à Beijing du 4 au 21 mai 2019. www.ccmusic.edu.cn

Quatre Canadiens sélectionnés pour le Concours Reine Elisabeth de violon 2019

Soixante et onze participants (quarante-neuf femmes et vingt-deux hommes) représentant vingt pays ont été sélectionnés pour le Concours Reine Elisabeth de violon 2019, qui a lieu du 29 avril au 25 mai à Bruxelles. Parmi eux, quatre Canadiens : Timothy Chooi, Daniel Kogan, Shannon Lee et Melody Yuan. Cette année, les œuvres imposées sont de Bram Van Camp et Kimmo Hakola. Les compositeurs seront présents pour chaque première : Van Camp pour la demi-finale le 6 mai et Hakola pour la finale le 20 mai. www.cmireb.be

Trois Canadiens au Concours international de piano Van Cliburn

Du 31 mai au 8 juin, à Dallas, Texas, aura lieu l’édition 2019 du Concours international de piano Van Cliburn Junior, auquel participeront vingt-quatre candidats âgés de treize à dix-sept ans, dont trois Canadiens : Jun Li Bui, Harmony Zhu et Ryan Zhu. Les prestations seront diffusées en direct sur le Web au www.cliburn.org.

De nombreuses institutions dévoilent leur programmation 2019-2020

Pour sa 39e saison, l’Orchestre Métropolitain propose une saison où les femmes (solistes, compositrices et cheffes) d’ici et d’ailleurs seront à l’honneur, à la Maison symphonique et dans les arrondissements de la métropole. L’unique opéra de Beethoven, Fidelio, sera dirigé par Yannick Nézet-Séguin en version concert dans le cadre de la première coproduction avec l’Opéra de Montréal, à l’occasion du 250e anniversaire de naissance de Beethoven. Le Chant funèbre de Stravinski, récemment retrouvé après avoir été considéré comme perdu depuis le début du siècle dernier, sera présenté en première montréalaise. L’orchestre retrouvera aussi le Chœur Métropolitain au Centre national des Arts d’Ottawa pour la Grande Messe en do mineur de Mozart et la Symphonie n5 de Jacques Hétu. www.orchestremetropolitain.com

L’OSM dévoilait le 3 mars sa nouvelle saison avec une série de concerts de Diane Dufresne pour célébrer son 75e anniversaire. Kent Nagano dirigera la Symphonie n° 13 de Chostakovitch à partir du 17 septembre. Les grands noms incluent la « reine incontestée du violon », Anne-Sophie Mutter. Une intégrale des symphonies de Schubert et un hommage à Félix Leclerc sont également au programme. www.osm.ca

La prochaine saison de l’Opéra de Montréal englobera une période allant du XVIIIe au XXIe siècle en commençant par l’opéra Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski, créé à Moscou en 1879. Le baryton québécois Étienne Dupuis et la soprano d’origine australienne Nicole Car y tiendront les rôles principaux. Written On Skin de George Benjamin et Martin Crimp (créé en 2012) sera présenté en première canadienne. La soprano québécoise Magali Simard-Galdès y incarnera le premier rôle d’Agnès. En première mondiale, on pourra voir L’hiver attend beaucoup de moi, une œuvre de la compositrice Laurence Jobidon et de la librettiste Pascale St-Onge. En deuxième partie, La voix humaine, de Francis Poulenc, mettra en vedette la soprano France Bellemare et la pianiste Marie-Ève Scarfone. www.operademontreal.com

Les gagnants aux prix Juno 2019 dans la catégorie classique

Le 16 mars dernier avait lieu la cérémonie de remise des prix Juno, diffusée le 17 mars. La soprano Barbara Hannigan remportait le prix du meilleur album classique – interprétation vocale et chorale pour son album Vienna : Fin de siècle, réalisé en collaboration avec son complice de longue date, Reinbert de Leeuw. Le prix récompensant la meilleure composition classique de l’année était décerné à Ana Sokolović pour Golden Slumbers Kiss your Eyes. Elle a fait une mention particulière pour l’Orchestre du Centre national des Arts qui joue sur l’album et qui donne de la visibilité aux nouvelles œuvres canadiennes. Le torontois Gryphon Trio a gagné le prix Album de l’année – solo ou ensemble de chambre pour son disque The End of Flowers: Works by Clarke & Ravel. Roman Borys mentionnait dans son discours que Rebecca Clarke, dont ils jouent les compositions sur l’album, est une figure sous-estimée du monde classique. L’événement est diffusé sur le site Web de CBC. www.cbc.ca/music/junos

 

Budgets fédéral et provincial 2019 favorables aux arts et à la culture

La Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels passée en juin 2018 restreignait les biens culturels admissibles aux mesures d’allégement fiscal du gouvernement. Le nouveau budget fédéral, qui entrait en vigueur le 19 mars, a modifié cette loi, particulièrement en ce qui concerne le crédit d’impôt sur les dons, pour que le critère problématique d’« importance nationale » ne s’y applique plus. Ce sont 16 millions de dollars de plus qui seront versés au Fonds de musique du Canada pour la présentation des arts afin d’aider le milieu des arts de la scène. Une aide supplémentaire sera également accordée à certains festivals. Un million de dollars seront alloués à la récolte et à l’analyse des statistiques sur la distribution des genres dans l’industrie. Cette mesure vise une meilleure parité entre les sexes dans l’attribution du soutien financier et une plus grande diversité. Enfin, 333,7 millions sont prévus sur cinq ans pour les initiatives de revitalisation des langues autochtones.

Du côté provincial, Culture Montréal constate que la CAQ respecte ses engagements envers l’industrie culturelle en ce qui a trait au Plan culturel numérique du Québec, à la promotion de la culture en milieu scolaire (un total de 625 millions sur cinq ans) ainsi qu’à la promotion de la langue française (10 millions sur cinq ans). Les principales mesures en culture se déclinent sur trois axes : encourager la créativité culturelle, enrichir la culture au sein des collectivités et investir pour valoriser le patrimoine culturel et religieux. Pour plus de détails : www.budget.finances.gouv.qc.ca

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.