Festivals de musique classique 2017 : Québec

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Festival de musique de chambre de Montréal

Jusqu’ au 18 juin

En juin, le FMCM poursuit le « marathon » des quatuors de Beethoven, avec quatre concerts du Dover Quartet (les 2, 4, 9 et 11, salle Pollack, Université McGill ). En préconcert, la causerie animée par le musicologue Richard Turp permettra au public de découvrir les nouveautés de cette formation. Le 3 juin à la salle Bourgie, le saxophoniste Rémi Bolduc rend hommage au grand pianiste de jazz et chef d’orchestre George Shearing.

Jan Lisiecki

Jan Lisiecki

À ne pas manquer, la première québécoise de la prestation conjointe du Rolston String Quartet et du Dover Quartet, lauréats du Concours international de quatuors à cordes de Banff, qui présenteront des œuvres de Beethoven, Mendelssohn et de la jeune compositrice canadienne Zosha Di Castri (8 juin, salle Pollack). Autre première québécoise du FMCM : la prestation de l’Israeli Chamber Project dans des œuvres de Brahms, Bartók, Weber et une composition originale de la compositrice israélo-américaine Shulamit Ran, présentée en première canadienne (13 juin, salle Pollack). Enfin, le FMCM nous convie à une soirée musicale exceptionnelle en compagnie du jeune pianiste canadien Jan Lisiecki dans des œuvres de J.S. Bach, Beethoven et Chopin (14 et 16 juin, salle Pollack).

À noter les Matinées musicales, les samedis matin, 10 et 17 juin, à la salle Tanna Schulich de McGill, avec des concerts gratuits des lauréats du concours de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada. Ces talentueux représentants de la relève seront en vedette lors de la cloture de cette 22e du FMCM, en compagnie de l’astronaute et passionnée de musique classique Julie Payette (à la narration) dans un voyage, pour petits et grands, dans l’univers merveilleux du Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns. Et en apothéose, les célébrissimes Quatre Saisons de Vivaldi (18 juin, salle Pollack). www.festivalmontreal.org —Hassan Laghcha

Festival Montréal Baroque

2 au 25 juin

Le Festival Montréal Baroque fête cette année le 220e de la venue du premier cirque à Montréal. Sous le thème « Cirque Musical », la programmation, signée Mathias Maute et Susie Napper, accorde une place de choix aux acrobates musicaux, aux clowns à trompette et autres fous violoneux. Au menu, 14 concerts en salle, des concerts extérieurs ainsi que des prestations circassiennes. Dans la série Les grands concerts, l’Ensemble Caprice, sous la direction de Matthias Maute, présentera, à l’occasion du 450e de Monteverdi, Les Vêpres de la Vierge (22 juin à 19 h, chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours). Le 23, NovAntica et Marie-Nathalie Lacoursière proposeront une mise en musique de la thématique du festival avec Flûte Alors ! , Alkemia, Rendez-vous baroque et Passiflore à l’Agora des Sciences de l’UQAM. Le 24, Suzie LeBlanc et Constantinople présentent à la salle polyvalente de l’UQAM Soieries aériennes, une balade agréable à travers des chefs-d’œuvre italiens saupoudrés d’épices orientales. À ne pas manquer, la présentation en création mondiale d’Althea, un nouvel opéra de Bach ! Brillante fantaisie de Bruce Haynes par la Bande Montréal Baroque, sous la direction d’Eric Milnes (25 juin, Agora des Sciences, UQAM).

Le festival accueillera dans le cadre des Concerts intimes des musiciens de renom et de jeunes artistes qui charmeront les amoureux des sonorités baroques de tous genres. Signalons que deux conférences seront données dans le cadre du festival par l’IPLAI (Institute for the Public Life of Arts and Ideas). www.montrealbaroque.com —Hassan Laghcha

Festival des Belles soirées d’été

Pointe-Claire, jusqu’au 17 août

Les Belles soirées d’été de Pointe-Claire nous promettent de beaux rendez-vous pour tous les goûts. Le 5 juillet, le ténor italien de renommée internationale Manricho Tedeschi et ses amis présentent L’Italie Chante ! Canta Italia ! au parc Stewart, un voyage à travers les chansons romantiques napolitaine et des célèbres airs d’opéra, avec la participation de Makiko Awazu, parmi d’autres invités. En avant-concert, un avant-goût de l’Italie avec un barbecue de style italien, au cours duquel chantera le chœur de l’Association italienne de l’Ouest-de-l’île.

Le festival offrira plusieurs grands rendez-vous sous le signe de la musique du monde. Le 2 août, le groupe Ayrad présente au parc Stewart un spectacle où s’entremêlent les cultures, voguant autant sur des rythmes andalous et berbères que sur des grooves reggae, latins et de chaâbi marocain.

À noter aussi les spectacles de la série Rythmes d’été dans les parcs. Le 20 juillet, le groupe aux racines multiples Nomad’Stones présente au parc Alexandre-Bourgeau un concert festif avec une musique métissée, alliant chaâbi, reggae, rock, swing et jazz manouche. Le 17 août, Yordan Martinez & The Cuban Martinez Show offrent, au parc Valois, un hommage plein d’entrain au Buena Vista Social Club pour souligner les vingt ans de carrière d’une formation qui a fortement contribué à promouvoir la culture musicale cubaine. Célébration haute en couleur de la musique cubaine, notamment ses boléros et sa salsa traditionnelle, ce spectacle a été conçu spécialement pour l’occasion. www.pointe-claire.ca —Hassan Laghcha

Festival international du Domaine Forget

Stéphane Tétreault

Stéphane Tétreault

Saint-Irénée, 17 juin au 20 août

Fidèle à son habitude, cette 39e saison du Festival international du Domaine Forget offrira des rencontres avec de grands artistes classiques, comme les violonistes Midori, Noah Bendix-Balgley, Elizabeth Wallfisch et James Ehnes, les pianistes Louis Lortie, Benedetto Lupo et Alexandre Tharaud, les chanteurs Jennifer Larmore, Michèle Losier et François Le Roux, les violoncellistes Johannes Moser et Stéphane Tétreault, le flûtiste Mathieu Dufour ainsi que Les Violons du Roy et l’Orchestre symphonique de Québec. Le Domaine Forget présentera aussi une grande artiste originaire de Charlevoix, l’altiste Marina Thibeault (voir profil ici). Pour plus d’information, voyez www.domaineforget.com. —Orphée Russell

Du classique au Festival international de jazz Montréal

28 juin au 8 juillet

Dans son volet consacré à la musique classique (Le Festival à la Maison symphonique), le FIJM présentera le 5 juillet le concert L’orgue dans tous ses états de Jean-Willy Kunz, sur le Grand Orgue Pierre-Béique. Dans cette même série, on aura droit le 1er juillet à un double programme : le saxophoniste américain Colin Stetson, dans une prestation de style néoclassique assez rock, et le pianiste arménien Tigran Hamasyan, qui nous promet une balade contemplative et mélancolique inspirée de sa terre natale. À ne pas manquer également, le concert minimalisme(s) de Jean-Michel Blais (29 juin à la Cinquième Salle de la Place des Arts). Ce pianiste montréalais nous invite à un voyage dans les univers des grands minimalistes qu’il apprécie : Philip Glass, Arvo Pärt, Steve Reich, Max Richter, John Cage, entre autres. À noter aussi le spectacle de Maxence Cyrin (30 juin à la Cinquième Salle) qui présente en création mondiale un nouveau projet de variations pour piano, consacré au répertoire du plus novateur des musiciens électroniques, Aphex Twin. www.montrealjazzfest.com —Hassan Laghcha

Musique de chambre Sainte-Pétronille

Sainte-Pétronille, 29 juin à 17 août

Tradition incontournable de l’été à l’Île d’Orléans, Musique de chambre à Sainte-Pétronille présente cette année sa 34e saison. Les concerts du festival se donnent dans la belle petite église en pierre du village de Sainte-Pétronille, un lieu idéal pour la présentation de concerts intimes. Cette année, le public sera choyé grâce à la présence de la soprano Karina Gauvin, du violoncelliste Blair Lofgren, du pianiste Charles Richard-Hamelin et du Quatuor Eurydice. Il y aura aussi un concert de la relève et un concert réunissant trois musiciens québécois exceptionnels. Pour plus d’information, voyez www.musiquedechambre.ca —Orphée Russell

Festival d’orgue de Montréal

Montréal, 30 juin au 6 juillet

Melanie Barney

Melanie Barney

Le Festival d’orgue de Montréal aura lieu du 30 juin au 6 juillet et offrira cette année plus de 30 concerts. Dans le concert d’ouverture le 1er juillet, l’Organized Crime Duo, un duo d’organistes du Royaume-Uni, partagera la soirée avec l’organiste Melanie Barney et l’ensemble de cuivres Buzz dans une présentation des Planètes, l’œuvre célèbre de Gustav Holst.

Le festival présentera beaucoup d’organistes renommés dans des récitals solos. Le 2 juillet, c’est Hans-Ola Ericsson, professeur d’orgue à l’école de musique Piteå en Suède, qui s’exécutera. Le 3 juillet, le public découvrira Cherry Rhodes, la première Américaine à remporter un concours international d’orgue. Le 4 juillet, Jean-Willy Kunz, organiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal, donnera un concert à la Maison symphonique. Le 5 juillet, les amateurs d’orgue pourront entendre en récital Olivier Latry, organiste titulaire de la cathédrale Notre-Dame à Paris et professeur d’orgue au Conservatoire de musique de Paris.  Et dans le concert de clôture le 6 juillet, le festival accueillera Renée Anne Louprette, saluée par le New York Times comme « splendide… l’une des meilleures organistes de New York ». Aussi à ne pas manquer : le Chœur du King’s College de Cambridge, l’un des chœurs les plus célèbres d’Angleterre, donnera des Vêpres chaque soirée du 2 au 5 juillet ! www.montrealorganfestival.org —Orphée Russell

Le Festival de Lanaudière

Joliette, 1er juillet au 6 août

La 40e saison du Festival de Lanaudière s’ouvrira avec un concert grandiose de l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano, dans la Cinquième Symphonie de Mahler. Le festival mettra aussi en vedette les orchestres I Musici de Montréal et Les Violons du Roy réunis dans l’Inachevée de Schubert et l’Eroica de Beethoven, le pianiste Marc-André Hamelin dans des prestations solo et avec orchestre et la deuxième moitié de l’intégrale Beethoven du Quatuor Jupiter. Pour plus d’information, voyez www.lanaudiere.org. —Orphée Russell

Didier Matry

Didier Matry

Festival international des Grandes Orgues

Montréal, 1er juillet au 20 août

La sensationnelle basilique Notre-Dame recevra le Festival international des Grandes Orgues de Notre-Dame de Montréal du 1er juillet au 20 août. Pierre Grandmaison, organiste titulaire de la basilique depuis 1973, ouvrira le festival le 1er juillet avec un hommage à la musique française. Ensuite, chaque dimanche à partir du 9 juillet, l’église historique accueillera un organiste réputé dans un récital solo.

Le répertoire français d’orgue sera en vedette. Le 16 juillet, George Ben présentera un récital d’œuvres de Marcel Dupré. Le 13 août, Chantal de Zeeuw donnera un récital de musique par des compositeurs français. Et dans le concert de clôture du 20 août, l’organiste français Didier Matry présentera la musique de Charles-Marie Widor, compositeur connu pour ses dix symphonies pour orgue.

Le festival mettra aussi en vedette quelques organistes locaux. Le 9 juillet, Jonathan Oldengarm, de l’église St. Andrew and St. Paul de Montréal, jouera de la musique anglaise. Le 23 juillet, le festival offre une soirée d’œuvres de compositeurs italiens, jouées par l’organiste Federico Andreoni. Le 6 août, Vincent Boucher du célèbre oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal donnera un récital d’œuvres de compositeurs canadiens. Et le 30 juillet, Michelle Quintal présentera un hommage aux compositeurs français et allemands.

Le festival offre aussi une chance unique d’entendre le grand orgue de l’église, réalisé par Casavant et frères de Saint-Hyacinthe en 1891. Les billets, en vente à la porte, sont de seulement 10 $ pour chaque concert. Le festival ravira certainement les amateurs d’orgue et de musique classique ! www.basiliquenddm.org  —Orphée Russell

CAMMAC

Harrington, 2 juillet au 13 août

Le centre musical CAMMAC offre des programmes d’été aux amateurs de musique de tous âges et tous niveaux. Du 2 juillet au 13 août, le centre offre aussi une série de concerts de qualité, le Festival Dimanche en musique. Chaque concert commence à 11 h et est suivi d’un brunch. Cette année, la série s’ouvre le 2 juillet avec un concert de Flûte Alors!, un quatuor de jeunes flûtistes à bec. Le 9 juillet, on pourra entendre le Trio de Vienne avec piano, l’un des plus grands ensembles de musique de chambre sur la scène internationale. Le concert du 16 juillet met en vedette le violoncelliste Stéphane Tétreault, détenteur d’une maîtrise de l’Université de Montréal. Le jeune prodige s’est fait connaître en tant que bénéficiaire du célèbre violoncelle de Stradivarius « Comtesse de Stainlein, ex-Paganini » de 1707.

Le 23 juillet, la série continue avec une autre étoile montante de la musique classique, le violoniste Karson Leong, gagnant de la catégorie junior du concours international Yehudi Menuhin en 2010. Le 30 juillet, le pianiste jazz et Révélation Radio-Canada 2015—2016 Guillaume Martineau sera sur scène. En fait, Martineau a eu sa toute première initiation au jazz à 13 ans au CAMMAC ! Le 6 août, la série présente 400 ans d’opéra, une histoire de l’opéra chantée par deux excellents chanteurs. La série prend fin le 13 août avec un éventail de musique a cappella chanté par le groupe vocal Quartom. Pour plus d’information, voyez www.cammac.ca. —Orphée Russell

Festival international Hautes-Laurentides

Laurentides, 6 juillet au 6 août

En ouverture de cette 19e édition, l’Ensemble Garnati interprétera les Variations Goldberg de J.S. Bach (6 juillet). Le 13 juillet, Natalie Choquette présente une fantaisie musicale et le 14 juillet, l’ensemble Les Voix humaines présente Les Quatre Saisons de Vivaldi. Un des moments forts sera le concert du célèbre violoniste Alexandre Da Costa, directeur artistique du festival, qui  présente, le 16 juillet avec son quatuor,  Roméo et Juliette de Prokofiev et la première mondiale d’une transcription par le compositeur britannique Paul Sarcich de la grande Chaconne de Bach. Le 21 juillet, le renommé artiste lyrique Marc Hervieux interprétera les plus belles chansons de son répertoire populaire. Le 22 juillet, Alexandre Da Costa se joint aux Virtuoses de l’Orchestre de la Francophonie dans un concert en plein air au Domaine Saint-Bernard. Le 27 juillet, l’Orchestre de la Francophonie, dirigé par Jean-Philippe Tremblay, et Alexandre Da Costa présenteront à Mont-Laurier deux interprétations inédites de Roméo et Juliette de Berlioz et de la Première Symphonie de Beethoven.

À noter également, le spectacle de percussions africaines (Samajam, 15 juillet), Un amour d’opéra (20 juillet), la Musique du Royal 22e Régiment (23 juillet), l’ensemble de guitares Forestare (28 juillet), le Quartetto Gelato (29 juillet), l’ensemble Sonate 1704, (5 août) et Irem Bekter (6 août). www.concertshautes-laurentides.com —Hassan Laghcha

Festival Orford Musique

Orford, 7 juillet au 12 août

Les artistes canadiens auront une place de choix dans les 70 événements de l’édition 2017 du Festival Orford Musique. Cet été, le festival souligne l’innovation et présentera le saxophoniste Yannick Rieu, le Kuss Quartet et la harpiste Valérie Milot. Les coups de cœur du public Marc-André Hamelin, Lorraine Desmarais, Stéphane Tétreault, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal et André Laplante seront aussi à l’affiche. Pour plus d’information, voyez www.orford.mu. —Orphée Russell

Festival d’art vocal de Montréal

24 juillet au 12 août

Joan Dornemann

Joan Dornemann

La 14e édition du Festival d’art vocal de Montréal, présenté par l’Institut canadien d’art vocal (ICAV), aura lieu du 24 juillet au 12 août. Le festival offre un accès privilégié à de jeunes chanteurs d’opéra parmi les plus prometteurs. Pendant le festival, pas moins que 44 jeunes artistes lyriques venant de partout dans le monde étudieront avec des professeurs renommés et se produiront sur scène. Le festival est codirigé par deux célébrités du Metropolitan Opera de New York – Joan Dornemann et Paul Nadler.

Le point culminant du festival sera certainement la présentation le 10 août de deux courts opéras: The Medium, de Gian Carlo Menotti, et Gianni Schicchi de Giacomo Puccini, ce dernier connu pour son air célèbre O mio babbino caro. Le concert se donnera dans la salle Claude Champagne de la faculté de musique de l’Université de Montréal. Les opéras seront mis en scène par Joshua Major et dirigés par Nadler. Trois récitals d’un grand intérêt seront aussi conçus et mis en scène par des professeurs de l’ICAV à la salle Jean-Papineau Couture de l’Université de Montréal. Le 1er août, le public sera choyé par une soirée d’airs italiens et espagnols. Le 4 août, le festival offre le programme La musique allemande au temps de Kurt Weill. Le 8 août, les professeurs Rosemarie Landry et Robin Wheeler s’uniront pour présenter une Carte postale Paris-Montréal.

Fidèle à sa mission éducative, le festival propose aussi trois cours de maître publics. Le ténor Richard Margison donne un cours de maître le 25 juillet, la mezzo-soprano renommée Judith Forst offre un cours le 27 juillet – et Dornemann elle-même enseignera devant public le 28 juillet. Il y aura aussi un récital d’airs célèbres à l’église Saint-Médard de Warwick le 6 août. Le festival se termine avec un concert de gala le 12 août. Pour plus d’information, visitez le site web du festival : icav-cvai.ca. —Orphée Russell

Concerts aux Iles du Bic

Rimouski, 5 au 13 août

Quatuor Saint-Germain

Quatuor Saint-Germain

Cet été marque la 16e édition des Concerts aux Îles du Bic. Le festival est codirigé par les conjoints James Darling et Élise Lavoie. Darling a raconté l’inspiration derrière le festival dans une entrevue avec La Scena Musicale : « Élise souhaitait revenir dans sa région natale et j’étais heureux de la suivre. Nos carrières de pigistes étaient fort occupées et l’idée était de trouver une autre manière de jouer un rôle important dans la communauté. »

Les différents lieux dans la région du Bas-Saint-Laurent ont aussi inspiré le festival. « Quand on a commencé à rêver au festival, un de nos amis nous a dit de visiter la chapelle à Saint-Fabien-sur-Mer. C’est une petite église avec un plafond arrondi et à peu près cent places. Depuis quelques années, on fait un brunch et on a des brioches à la cannelle et du café pendant que les spectateurs attendent sur la grève. C’est vraiment un endroit idyllique. » Pour Darling, l’union de la nature et de la musique fait partie de l’attrait du festival. « La moitié de notre public vient d’en dehors du Bas-Saint-Laurent. Les gens font de la randonnée et du kayak dans le  magnifique parc du Bic et après, ils viennent écouter du Messiaen et du Takemitsu le soir. »

Cette année, la programmation est excitante et variée. « Je pense qu’un de mes préférés sera le concert gala. On aura l’Appalachian Spring de Copland pour 13 musiciens, du Piazzolla et la Suite pour deux violoncelles de Menotti que je jouerai avec Marie-Thaïs Lévesque. Il y a aussi un programme pour cordes, dans lequel un jeune ensemble suisse, Valéik, jouera le Quintette en sol majeur avec contrebasse de Dvořák, et après on jouera le deuxième Sextuor pour cordes de Brahms. » Darling a aussi souligné le concert Parfums d’Asie. « Une de nos artistes qui devrait attirer beaucoup d’attention est Yuki Isami, une jeune flûtiste. Elle joue avec l’Orchestre Métropolitain, mais elle donne surtout des concerts de musique traditionnelle et contemporaine japonaise. »

Darling résume bien l’esprit du festival avec ces mots : « Notre public est une partie très importante du festival. Avec les années, on s’est rendu compte qu’on peut repousser les limites si l’ambiance est conviviale et la musique est présentée dans un esprit de partage. Je pense que les musiciens partent avec de beaux souvenirs des concerts, et c’est une vraie joie de voir et accueillir nos collègues. »

Pour plus d’information, veuillez consulter www.bicmusique.com. —Orphée Russell

La Virée Classique OSM

Montréal, 10 au 13 Août

La Virée classique Orchestre symphonique de Montréal offre plus que 30 concerts en seulement quatre jours. Le 10 août, l’OSM et son chef Kent Nagano présenteront Porgy and Bess de Gershwin sur l’Esplanade Sun Life du Parc olympique de Montréal. Le 13 août, l’OSM partagera la scène avec quelques chœurs amateurs pour clore le festival avec la célèbre « Ode à la joie » de Beethoven. Pour plus d’information, voyez www.vireeclassique.osm.ca. —Orphée Russell

MISQA

Montreal, 13 au 26 août

internationale qui sont membres des plus prestigieux quatuors à cordes afin d’enseigner à de jeunes ensembles provenant de différents pays et reconnus pour leur grand talent. Cette année, le festival donnera six concerts à la salle Pollack de l’Université McGill. Le concert d’ouverture le 13 août mettra en vedette le Quatuor Escher, dont les membres sont aussi professeurs à cette édition. Le quatuor est présentement en résidence à l’université Southern Methodist de Dallas et tire son nom de l’artiste graphique M. C. Escher. En 2013, le quatuor est devenu l’un des rares ensembles de chambre à se voir attribuer la prestigieuse bourse de carrière Avery Fisher.

Les concerts des 17, 18, 24 et 25 août présenteront quatre jeunes quatuors lauréats de concours internationaux : le Quatuor Rolston, le Quatuor Idomeneo, le Quatuor Giocoso et le Quatuor Zorà. Le Rolston sera sans aucun doute l’un des coups de foudre du festival. En 2016, ce quatuor a remporté le 1er prix au Concours international de quatuors à cordes de Banff. Cet automne, le quatuor commencera une résidence à l’université Yale. Le concert de clôture du 26 août mettra en vedette le Quatuor Van Kujik avec les artistes invités Valentin Erben et Mathieu Herzog. En 2015, ce quatuor a remporté le 1er prix au Concours de quatuor à cordes de Wigmore Hall. Le quatuor est présentement en résidence à Proquartet à Paris. Pour plus d’information, voyez www.misqa.com. —Orphée Russell

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.