Corona Sérénades : questions-réponses avec Jennifer Carter, soprano (Canada-Grande Bretagne)

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Rencontrez Jennifer Carter, soprano, (Canada-Grande-Bretagne), pour les Corona Sérénades


Comment la Covid-19 vous a-t-elle affectée ?

En plus de me priver d’occasions de chanter (comme tous les chanteurs partout dans le monde), la Covid-19 m’a forcée à enseigner en ligne. Il y a eu des avantages et des inconvénients, mais beaucoup plus d’étudiants ont pris congé cet été que d’habitude, car en ligne ce n’est pas la même chose qu’en personne. Malheureusement, la science semble prédire qu’il faudra encore un certain temps avant que nous puissions chanter en personne en toute sécurité et je vais donc continuer en ligne pendant un certain temps.

J’ai aussi un enfant d’âge préscolaire et un enfant à l’école. Alors que leur père et moi essayons de travailler à domicile et de trouver un équilibre entre nos besoins respectifs concernant d’utilisation d’Internet pour les réunions et les cours, ils ont besoin d’aide pour l’école en ligne et les divertissements en général. Un enfant de trois ans est très occupé ! En tant que parents, nous avons l’impression que nous nous relayons constamment. Nous sommes donc très reconnaissants de pouvoir compter l’un sur l’autre.

Quels sont vos cinq opéras préférés ?

Ariane auf Naxos, Die Walküre, La Traviata, La bohème, Dialogues des carmélites

Quels sont vos rôles de rêve ?

Der Kaiserin dans Frau ohne Schatten de Strauss (ou quoi que ce soit de Strauss), Konstanze dans Die Entführung aus dem Serail, Leonora dans Il Trovatore, Tosca et Norma.

Quels films, livres, émissions télévisées recommanderiez-vous ?

Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour lire ou regarder la télévision ! J’apprécie parfois un podcast ici ou là, mais je faisais ça en voiture, et ces jours-ci je ne sors pas très souvent ni très loin ! Cependant, mon fils de presque quatre ans raffole de Pat’ Patrouille et son frère aîné adore les jeux vidéo Hollow Knight et La légende de Zelda !

Pourquoi vous êtes-vous jointe aux Corona Sérénades ?

J’adore voir les gens être émus par le chant. Je pense que la voix humaine peut être très thérapeutique quand nous l’entendons et la ressentons en personne. En ce moment, on ne peut plus vraiment se permettre cette proximité, car le virus peut se propager par les particules en suspens et les chanteurs sont particulièrement désignés pour la propagation par les particules en suspens. Je suis heureuse de pouvoir rejoindre ceux qui sont confinés et qui sont seuls en ce moment. J’espère que ma chanson leur apportera un moment de paix ou un sourire !

Biographie

Jennifer Carter, soprano et professeure de chant, a été saluée en tant qu’« interprète merveilleusement honnête et communicative » (Opera Programs Berlin) et en tant que « comédienne de chant accomplie » (BarzcaBlog). Les meilleurs rôles qu’elle a interprétés incluent Violetta (La Traviata) avec Opera Oshawa et Opera by Request; Donna Anna (Don Giovanni) avec Capital City Opera et Opera ViVace; Erste Dame (Die Zauberflöte) avec Premiere Productions et Oshawa Opera; et Mimì (La bohème) avec le festival Colours of Music de Barrie et Opera by Request. Elle a joué le rôle de Pamina (Die Zauberflöte) avec l’Opera Kitchener.

À l’été 2019, elle a interprété Ariane dans un extrait d’Ariane auf Naxos et La badessa dans Suor Angelica avec l’Opéra Susquehanna. En vedette dans le récital de la série de concerts de l’heure du dîner à l’église presbytérienne St. Andrew’s de Kitchener et au Encore! Professional Concert Series à l’Université Brock (St. Catharines), elle a également été soliste soprano dans Le Messie avec le chœur de chambre Vocal Horizons. Elle a entamé 2020 avec les rôles de fille du Rhin et de Valkyrie dans la production torontoise conjointe du cycle de L’Anneau de Wagner par Opera by Request et le Berlin Opera Gruppe. Elle y a chanté Wellgunde (Das Rheingold, Götterdämmerung) et Waltraute (Die Walküre). Auparavant, elle a chanté Wellgunde et Woglinde (Das Rheingold) avec Dramatic Voices Program Berlin et l’Académie canadienne des arts opératiques. À l’été 2021, elle reviendra au Dramatic Voices Program Berlin dans le rôle de Chrysothemis dans l’Elektra de Strauss.

Répertoire

Opéra :

PETER GRIMES : Embroidery in childhood (Britten). RUSALKA : Chanson à la lune (Dvořák). DIE TOTE STADT : La chanson de Marietta (Korngold). LA BOHÈME : Quando m’en vo, Si mi chiamano Mimi, Donde lieta (Puccini). GIANNI SCHICCHI : O mio babbino caro (Puccini). LA RONDINE : Chi il bel sogno di Doretta (Puccini). TOSCA : Vissi d’arte (Puccini). ARABELLA : Das war sehr gut, Mandryka (Strauss). DIE FLEDERMAUS : Klänge der Heimat (Strauß). TANNHÄUSER : Dich, teure Halle (Wagner)

Mélodie :

Debussy : C’est l’extase, Il pleure dans mon cœur. Duparc : Chanson triste Schubert : Lied der Mignon. Strauss : Cäcile, Die Nacht, Ständchen, Zueignung

Théâtre musical :

PINOCCHIO : When you wish upon a star (Harline). CAROUSEL : You’ll Never Walk Alone (Rodgers et Hammerstein). THE SOUND OF MUSIC : Climb Every Mountain, My Favourite Things, Edelweiss (Rodgers et Hammerstein). MARY POPPINS : Spoonful of Sugar, Feed the Birds (Sherman). PHANTOM OF THE OPERA : Think of Me, Wishing You Were Somehow Here Again (A. L. Webber). THE MUSIC MAN : ‘Til There was You, Goodnight my Someone (Wilson). KISMET : And this is my beloved (Wright/Forrest).

Divers :

Over the Rainbow (Arlen), Ave Maria (Bach/Gounod), Skylark (Carmichael), You Raise Me Up (Groban), Moon River (Mancini).

Chansons traditionnelles :

Down by the Salley Gardens, The Ash Grove, O Waly, Waly (The Water is Wide) Shenandoah, Danny Boy, Morning has Broken, How Great Thou Art, Amazing Grace, What a Friend We Have in Jesus.

Liens :

 

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.