Les nouveautés canadiennes à l’opéra

0
La Scena Musicale's Discovery Box

La saison d’opéra 2017-18 s’annonce déterminante pour les compagnies canadiennes. Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, plusieurs œuvres inspirées de thèmes canadiens seront présentées en première mondiale à Calgary, Montréal et Toronto. Le Vancouver Opera amorce un tournant décisif avec l’inauguration du Vancouver Opera Festival. Si vous aviez manqué le lancement triomphal à Montréal des Feluettes au printemps dernier, sachez que la production de l’Opéra de Montréal sera présentée au Pacific Opera Victoria en avril prochain.


The Lost Operas of Mozart

City Opera Vancouver, du 27 au 29 octobre 2016

Bien peu de gens savent qu’au début de la vingtaine, Mozart avait abandonné trois opéras. En première canadienne, le City Opera Vancouver en présentera des extraits – 40 minutes de L’Oie du Caire (1783), 20 minutes du Mari déçu (1783-84) et les deux premiers actes restants de Zaïde (1780), un Singspiel en allemand – recombinés en un tout cohérent. « [Il s’agit] de fantômes, explique le directeur artistique Charles Barber, d’âmes perdues qui auraient vu le jour il y a 200 ans si Mozart avait achevé son œuvre. Pendant deux siècles, personne n’a pu les entendre. » The Lost Operas of Mozart nous offre la chance de rendre de nouveau hommage au génie de Mozart. « Après tout, ajoute-t-il, combien de fois pouvons-nous assister à une première de Mozart ? » www.cityoperavancouver.com

Macbeth

Vancouver Opera, du 16 au 21 janvier 2017

En collaboration avec le PuSh International Performing Arts Festival et le centre culturel italien IL CENTRO de Vancouver, le Vancouver Opera a le plaisir de présenter la version acclamée de l’opéra Macbeth de Verdi du metteur en scène Brett Bailey, produite par sa compagnie sud-africaine Third World Bunfight. Dans ce classique shakespearien qui se déroule en République démocratique du Congo, monsieur Bailey explore les thèmes de la cupidité et du colonialisme à travers les conflits persistants entre multinationales et gouvernements corrompus. Avec Owen Metsileng dans le rôle-titre et Nobulumko Mngxekeza dans le rôle de Lady Macbeth. www.vancouveropera.ca, www.pushfestival.ca

Filumena

Calgary Opera, du 4 au 10 février 2017

À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, le Calgary Opera met en scène un épisode de l’histoire de l’Alberta. Filumena raconte l’histoire de Filumena Costanzo Lassandro, une immigrante italienne et la dernière femme à avoir été exécutée dans la province en raison de ses activités criminelles comme trafiquante d’alcool. Commandé et produit conjointement avec le Banff Centre en 2003, Filumena est dans cette nouvelle mouture le grand opéra canadien le plus fréquemment produit. La soprano Lida Szkwarek incarne le rôle-titre et le baryton Gregory Dahl Emilio Picariello. www.calgaryopera.com

Another Brick in the Wall

Opéra de Montréal, du 11 au 24 mars 2017

Étienne Dupuis, Photo: Yan Bleney

Étienne Dupuis, Photo: Yan Bleney

À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal qui coïncide avec le 150e anniversaire du Canada, la ville sera au cœur de plusieurs hommages artistiques. La production de mars de l’Opéra de Montréal, Another Brick in the Wall, souligne aussi le 40e anniversaire des Jeux de Montréal de 1976, puisque Roger Waters du groupe Pink Floyd avait conçu l’idée d’un opéra après un concert au Stade olympique en 1977.

L’album rock conceptuel The Wall sorti en 1979 et le film éponyme paru en 1982 s’inspirent de la vie de Roger Waters, notamment de son sentiment d’isolement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Rédigé en anglais, le livret est l’œuvre de Waters et la musique, du compositeur québécois Julien Bilodeau. Pour ces deux artistes, Another Brick in the Wall constitue une première incursion dans le monde de l’opéra. À la tête de cette première mondiale à saveur canadienne, citons le metteur en scène Dominic Champagne, le chef d’orchestre Alain Trudel et le baryton Étienne Dupuis. www.operademontreal.com

Louis Riel

Canadian Opera Company, du 20 avril au 13 mai 2017

Andrey Andreychik, UBC Opera (2010), Photo: Evan Kreider

Andrey Andreychik, UBC Opera (2010), Photo: Evan Kreider

Coproduction du Centre national des Arts du Canada, Louis Riel d’Harry Somers revient à la Canadian Opera Company. Produite à l’origine par la COC à l’occasion du centenaire du pays en 1967, cette œuvre est vraisemblablement le plus célèbre opéra du Canada, ayant été présentée plusieurs fois à l’étranger depuis sa création il y a 50 ans, notamment au Kennedy Center à Washington en 1975 à titre de contribution du Canada aux célébrations du bicentenaire des États-Unis.

Chanté en anglais, français et cri, Louis Riel décrit la lutte du personnage principal pendant les rébellions de la rivière Rouge (1869–70) et du Nord-Ouest (1884–85) des Premières Nations et Métis, tout en suscitant des interrogations sur sa réputation dans l’histoire du Canada. Cette nouvelle production comprend une solide distribution canadienne, le baryton lyrique Russell Braun y incarnant le rôle-titre, le baryton James Westman sir John A. Macdonald, la soprano Simone Osborne Marguerite Riel et la mezzo-soprano Allyson McHardy Julie Riel. La direction d’orchestre est assurée par Johannes Debus et la mise en scène par Peter Hinton. www.coc.ca

Vancouver Opera Festival

Du 28 avril au 18 mai 2017

Cette année, le Vancouver Opera explore le format festivalier, condensant une grande partie de sa programmation sur une période de trois semaines dans l’espoir d’attirer un public mondial, en misant sur le statut de Vancouver comme destination de choix. Trois productions seront présentées au Queen Elizabeth Theatre et au Vancouver Playhouse, dont deux simultanément : Otello de Verdi conçu par Erhard Rom et Dead Man Walking de Jake Heggie. Inspiré de la biographie de sœur Helen Prejean qui avait la charge de condamnés à mort en Louisiane, cet opéra contemporain est mis en scène par l’anticonformiste adulé Joel Ivany. Le baryton-basse canadien Daniel Okulitch incarnera Joseph De Rocher, la mezzo-soprano américaine J’nai Bridges Helen Prejean et la mezzo-soprano canadienne Judith Forst Mme Patrick De Rocher. Le festival se terminera par une version intimiste du Mariage de Figaro de Mozart, mise en scène par Rachel Peake et dirigée par Leslie Dala. www.vancouveropera.ca

Traduction : Véronique Frenette

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Kiersten van Vliet was the Web Editor and an Editorial Assistant for La Scena Musicale from 2015–17.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.