Trio Dell’Aria: Louis Spohr et plus encore

0

La soprano Kripa Nageshwar, la pianiste Ruta Vaivade et le clarinettiste Michael Westwood ont toujours entretenu une passion particulière pour la musique de chambre. Cette passion les a rassemblés et les lie aujourd’hui. Leur aventure en tant que Trio Dell’Aria a commencé lors de la série de concerts Westwood de Toronto en 2014, où ils ont donné leur première représentation publique. Ils ont ensuite exploré le baroque, la musique contemporaine, le jazz, le folk et la chanson.

« Kripa et moi avons enfin trouvé avec Ruta notre partenaire, dit Michael. Nous sommes maintenant le trio parfait. » « Maintenant que nous avons de plus en plus d’occasions de nous produire, les compositeurs ont de nouvelles occasions de créer des œuvres pour notre type de trio », ajoute Ruta.

En août, ils ont fait paraître leur premier album, amenant leur collaboration à un niveau supérieur. Memories of Places Past est un parfait exemple des goûts éclectiques du Trio Dell’Aria. On y retrouve de nouvelles œuvres de deux des plus grands compositeurs canadiens, Colin Eatock et Frank Horvat, ainsi que des mélodies allemandes de Louis Spohr (1784-1859), composées spécifiquement pour clarinette, piano et voix. Chaque œuvre a son propre style et sa propre histoire sous-jacente.

Issus d’horizons culturels différents, les artistes eux-mêmes – et le Trio Dell’Aria dans son ensemble – ont de nombreuses histoires à raconter. Et pas seulement musicalement.

Nageshwar, dont la famille est originaire de l’Inde, s’adapte facilement à différents styles musicaux, comme en témoigne son vaste répertoire allant du baroque au contemporain. Elle a interprété de nombreux rôles d’opéra, dont Susanna (Le Nozze di Figaro) et Despina (Così fan tutte), Diane (Orphée aux Enfers), Patience (Patience, or Bunthorne’s Bride), Daphné (Actéon) et Arlette (Die Fledermaus – en français). « Ma formation musicale a d’abord été dans la musique carnatique [musique classique du sud de l’Inde], dit-elle. J’ai étudié le jazz quand j’étais enfant et je voulais devenir chanteuse de jazz professionnelle à l’époque, jusqu’à ce que je découvre l’opéra et la mélodie. Je suis tombée amoureuse et je n’ai jamais fait marche arrière ! »

Westwood s’intéresse aussi particulièrement à la musique contemporaine. Le clarinettiste a commandé ou interprété de nombreuses œuvres de compositeurs canadiens, dont Frank Horvat et Ian McDougall. Il est reconnu en tant que soliste et chambriste. « Je n’ai pas pu continuer à faire la programmation de concerts en plus de mes autres projets, explique-t-il. Mais les concerts Westwood de Toronto reviendront l’année prochaine avec une série de concerts. »

Lauréate du deuxième prix du Concours Mozart 1993 pour jeunes musiciens en Lettonie, Vaivade, née en Lettonie, n’est pas seulement une soliste confirmée. Elle a également acquis une solide réputation en tant qu’accompagnatrice après avoir remporté le premier prix dans cette catégorie au Concours du festival de la jeunesse de Braunschweig, en Allemagne, en 1991. En plus de sa carrière d’interprète, mentionnons que Mme Vaivade dirige avec succès une école de piano à Oakville, en Ontario.

Quant aux projets futurs du trio, Kripa, Michael et Ruta veulent recréer l’esprit qui régnait dans des salons comme ceux de Schubert, soit des concerts intimes et décontractés.

Traduction par Mélissa Brien

www.triodellaria.com

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.