Opera et art vocal

0

Rigoletto et L’Or du Rhin

L’Opéra de Montréal entamera sa saison avec le tragique Rigoletto de Verdi, les 15, 18, 20 et 22 septembre. Cet opéra, inspiré du drame Le roi s’amuse de Victor Hugo, est un classique italien. Pour cette production, la compagnie lyrique a fait appel à deux Canadiens : le baryton James Westman, dans le rôle du bouffon Rigoletto, et la soprano Myriam Leblanc dans celui de sa fille Gilda. Le ténor Rame Lahaj incarnera le rôle du duc de Mantoue et la basse Vartan Gabrielian, celui de son homme de main, Sparafucile. Ce sera aussi l’occasion de découvrir le chef italien Carlo Montanaro, qui dirigera l’Orchestre Métropolitain, et la mise en scène de Michael Cavanagh.

Pour une première fois en plus de 20 ans, l’Opéra de Montréal présentera, en novembre, l’univers mythique du premier volet de la tétralogie du compositeur allemand Richard Wagner, Das Rheingold, un opéra qui s’inspire de la mythologie nordique. Le talent canadien sera mis à contribution : Ryan McKinny y jouera le rôle de Wotan, maître des dieux, Aidan Ferguson celui de son épouse déesse Fricka et Nathan Berg celui d’Alberich, un nain difforme. Dans les eaux du Rhin, ce dernier vole l’or pour s’en forger un anneau qui lui donnera le pouvoir du monde s’il renonce à l’amour. Wotan le dérobe à son tour pour payer le luxueux palais qui assoit sa suprématie. Dépouillé de l’anneau, le nain maudit ceux qui le porteront. C’est dans une mise en scène et des décors de Brian Staufenbiel que l’on pourra entendre cette œuvre magistrale de Wagner, présentée les 10, 13, 15 et 17 novembre, sous la direction musicale de Michael Christie. Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. www.operademontreal.com

Concerts vocaux

Après son concert d’ouverture, l’Orchestre symphonique de Québec reçoit deux chanteurs de réputation internationale : Marie-Nicole Lemieux, contralto, et Michael Schade, ténor. Au programme, Dans le vent d’été de Webern et Das Lied von der Erde (Le Chant de la Terre) de Mahler. La soliste québécoise connaît bien le répertoire de ce dernier pour avoir interprété plusieurs de ses lieder sur disque. Fabien Gabel, chef principal de l’OSQ, dit aujourd’hui : « J’ai longtemps hésité à aborder Mahler, soit par pudeur, soit par crainte de ne pas saisir l’architecture de ses monumentales symphonies. Mais parfois, les échanges entre artistes peuvent être déterminants et je serai à jamais reconnaissant envers Marie-Nicole Lemieux de m’avoir vivement incité à diriger Mahler. »

Pour leur premier concert de la saison, les Violons du Roy et la Chapelle de Québec proposeront, le 21 septembre, une « soirée Vivaldi ». Les musiciens des Violons du Roy offriront concertos et sinfonias du compositeur vénitien : Sinfonia en si mineur, Al Santo Sepulcro, la sinfonia extraite de l’opéra Dorilla in Tempe, le Concerto pour cordes en mi mineur, le Concerto pour violon en do majeur, le Concerto pour viole d’amour en ré majeur, le Concerto pour violoncelle en si mineur et l’ouverture de La verità in cimento. L’ensemble de musique baroque a fait appel à la mezzo-soprano Maude Brunet dans le rôle de soliste pour interpréter le Stabat Mater de Vivaldi, une œuvre imposante. www.osq.org

Gala de la Société d’art vocal

Allyson McHardy

La Société d’art vocal de Montréal, vouée à la promotion d’interprètes émergents et d’artistes établis de la scène lyrique, nous gratifie d’une nouvelle saison de récitals. Le 14 octobre, elle accueille Allyson McHardy dans un programme original intitulé Femmes aux bords de la crise de nerfs. La mezzo-soprano sera accompagnée au piano par Rachel Andrist. Plusieurs airs de virtuosité, extraits du répertoire lyrique, sont attendus.

Le 9 novembre, la SAVM, sous la direction artistique de André Lemay-Roy, présente un concert gala soulignant son 20e anniversaire – l’occasion pour son public fidèle de continuer à la soutenir dans sa mission. Cet événement s’intitule Schubertiade, dans l’esprit de concerts intimes au XIXe siècle, et célébrera les plus grandes mélodies de Schubert. Salle du Conservatoire de musique de Montréal. www.artvocal.ca

Werther et Nabucco

L’Opéra de Québec présentera Werther de Massenet comme première production de sa saison, les 20, 23, 25 et 27 octobre. Considéré comme le chef-d’œuvre du compositeur, cet opéra raconte les souffrances du jeune Werther, tourmenté par ses sentiments pour Charlotte. Il s’inspire du roman éponyme de Goethe, qui a profondément marqué son époque et ses lecteurs du XIXe siècle. Le ténor Antoine Bélanger incarnera le rôle-titre, la mezzo-soprano Julie Boulianne jouera Charlotte, la soprano Magali Simard-Galdès sera Sophie et Hugo Laporte chantera le rôle d’Albert.

En mai prochain, l’Opéra de Québec retourne dans le répertoire verdien en proposant Nabucco. Sous le décor des royaumes de Babylone et de Jérusalem, cet opéra est en réalité porteur d’un message éminemment politique, appelant symboliquement à l’unification de l’Italie et à l’autonomie du peuple italien au XIXe siècle. La célèbre marche des esclaves Va, pensiero en est le plus bel exemple. Dans cette production, présentée les 11, 14, 16 et 18 mai, le baryton James Westman incarnera Nabucco, le roi de Babylone, Michele Capalbo interprétera le rôle d’Abigaille, esclave qui cherche à se venger de lui, Alain Coulombe celui du grand prêtre et Geneviève Lévesque sera Fenena, la fille de Nabucco. Avec la participation de l’Orchestre symphonique de Québec. Grand Théâtre de Québec. www.operadequebec.com

Le Chanteur de Mexico

L’Opéra bouffe du Québec présentera Le Chanteur de Mexico, opérette de Francis Lopez popularisée par Luis Mariano, qui a été son plus célèbre interprète. Les 10, 11, 16, 17 et 18 novembre, le public de Laval pourra entendre Asitha Tennekoon dans le rôle-titre (Vincent), Klara Martel-Laroche (Cricri), Philippe Gobeille (Bilou), Marie-Pierre de Brienne (Éva/Tornade), Richard Lalancette (Cartoni) et Manuel Blais (Zapata). La direction artistique et musicale est assurée par Simon Fournier. Maison des arts de Laval. www.operabouffe.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.