3e édition de Mécénat Musica : grand virage de la philanthropie musicale québécoise

0

La Fondation du Grand Montréal a annoncé récemment le lancement de la 3e édition du programme d’encouragement au mécénat culturel de la Fondation Mécénat Musica. Ce programme, créé par et pour des mécènes, encourage les particuliers à faire un don à perpétuité de 25 000 $ à un organisme culturel qui leur tient à cœur et incite les familles de mécènes à faire un don de 250 000 $ ou 2 500 000 $ en appariant ces dons individuels. Le coût net d’un don de 25 000 $ est de 6 750 $ après crédits d’impôt grâce, entre autres, au crédit d’impôt additionnel du Québec pour un don important en culture, crédit qui peut être utilisé une seule fois dans la vie, et ce, d’ici le 31 décembre 2022. Le programme connaît un franc succès et suscite l’engouement des participants dont le nombre atteint actuellement 23 organismes de plusieurs domaines artistiques.

Changement de cap

Selon Jean R. Dupré, PDG de l’Orchestre Métropolitain, la grande implication des initiateurs de Mécénat Musica a permis ce « changement de cap ». Il évoque le nombre impressionnant de donateurs de 25 000 $ ces deux dernières années. Selon M. Dupré, les donateurs voient que ce n’est pas si onéreux, faire un don majeur en culture, considérant les avantages fiscaux offerts au Québec. « Ce qui attire le plus les gens, dit-il, c’est l’impact de leurs dons de 25 000 $ pour assurer la pérennité des organismes culturels qu’ils désirent appuyer grâce à l’effet multiplicateur que génèrent les programmes de Mécénat Musica, de Mécénat Placement Culture et de Patrimoine Canada. »

Unique au monde !

Matthias Maute, directeur artistique de l’Ensemble Caprice, met l’accent sur l’unicité du programme Mécénat Musica. Selon lui, le principe novateur du programme est de mettre à contribution les premiers concernés. « Le programme encourage les artistes à sortir de leur tour d’ivoire et à aller vers les gens pour les convaincre de contribuer de façon substantielle à la pérennité des organismes culturels », dit-il, comparant le geste d’un donateur de Mécénat Musica au fait de planter un arbre. M. Maute se réjouit de cette grande avancée philanthropique en train d’être réalisée par le Québec. Il souligne le caractère exceptionnel de Mécénat Musica, sans pareil dans le monde entier d’après ce qu’il a pu constater lors des tournées internationales de son ensemble, lequel fut parmi les quatre premiers organismes à croire au bien-fondé de ce nouveau programme et à contribuer activement à sa mise en place en 2013.

Impulser et donner modèle !

Pour sa part, Louise St-Pierre, présidente du conseil d’administration du Domaine Forget de Charlevoix, souligne les objectifs ambitieux et valeureux du programme Mécénat Musica dans l’impulsion du mouvement philanthropique au Québec. Elle met en exergue la grande utilité de Mécénat Musica dans la structuration du réseautage philanthropique. Mme St-Pierre évoque notamment l’effort déployé dans le cadre de cette nouveauté pour créer une nouvelle dynamique entre les différents partenaires (organismes et paliers gouvernementaux) et assurer une bonne compréhension du fonctionnement des appariements et du Fonds Grand Montréal. Elle affirme que Mécénat Musica offre un précieux outil qui renforce la communication entre les organismes culturels en musique et le monde de la philanthropie et du mécénat, tant au niveau des grandes familles que de celui des donateurs petits et grands. Louise St-Pierre explique comment le programme consolide la reconnaissance de la philanthropie dans la pérennité de la musique classique et d’autres disciplines comme la danse et le théâtre. Elle rappelle que 75 % du budget annuel du Domaine Forget provient des dons, des commandites, de ventes de billets et des cours de musique – ce qui dénote, selon elle, l’importance primordiale du mécénat dans la pérennité d’organismes de musique classique comme le Domaine Forget. Mme St-Pierre souligne, en outre, l’importance de la participation d’artistes modèles comme Yannick Nézet-Séguin, Marie-Nicole Lemieux ou Stéphane Tétreault au Festival international du Domaine Forget pour inciter les donateurs et surtout pour faire la promotion de la musique auprès des jeunes et donc assurer la relève et la pérennité.

Plus de 200 dons et 23 organismes

Le rapport Mécénat Musica publié en juin 2018 fait état de 205 dons de particuliers de 25 000 $ chacun, de 12 dons d’appariement par des familles de 250 000 $ chacun ainsi que d’un don d’appariement d’une famille de 2 500 000 $, pour un total de 10 600 000 $. Ce qui génère actuellement 1 million $ en distributions annuelles (distribution minimale de 3,5 %), totalisant 70 millions $ au terme des 25 prochaines années (capital et revenus de placements).

Le programme compte actuellement les 23 organismes suivants : Académie de musique du Québec, Ensemble Caprice, Domaine Forget, Grands Ballets Canadiens, Orchestre Métropolitain, Musée McCord, Société Pro Musica, Vox Aeterna Festival de la Voix, Jeunesses Musicales Canada, Festival international de Lanaudière, Ladies’ Morning Musical Club, Festival de musique de chambre de Montréal, Concours musical international de Montréal, Orchestre de chambre I Musici de Montréal, Festival Montréal Baroque, Clavecin en concert, Studio de musique ancienne de Montréal, Theatre of Early Music, Les Boréades de Montréal, Ensemble Masques, Autour de la flûte, Ensemble vocal Arts-Québec et Concerts noncerto.

www.mecenatmusica.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.