34e saison de l’OSDL : un « tournant symphonique » signé Alexandre Da Costa

0
La Scena Musicale's Discovery Box

L’Orchestre symphonique de Longueuil s’apprête à entamer une nouvelle ère sous la direction d’Alexandre Da Costa, artiste atypique de 39 ans, en remplacement du chef d’orchestre Marc David qui a dirigé avec brio pendant 25 ans cette institution musicale. Da Costa annonce un « tournant symphonique » avec la programmation 2019-20, comprenant notamment des expériences musicales qui tentent des mariages assez audacieux entre la musique symphonique classique et des expressions musicales qui s’inscrivent clairement dans l’air du temps.

« C’est une grande responsabilité, mais c’est aussi une grande occasion pour moi d’ouvrir la programmation de l’OSDL à ce qui me ressemble le plus », dit Alexandre Da Costa, parfaitement conscient des défis que comporte ce tournant dans sa vie professionnelle. Il raconte comment dès son entrée en fonction en janvier dernier, il a exprimé son désir d’établir « une programmation plus audacieuse sur le plan des mélanges de types de musiques avec un renouvellement des profils des artistes invités, et ce, en tenant compte des désirs artistiques du public d’aujourd’hui ». Il se sent porté par sa volonté d’insuffler une nouvelle dynamique à l’orchestre et sa grande joie de voir que sa toute première expérience comme chef d’orchestre attitré et directeur artistique se passe dans son pays. « C’est pour moi un très grand cadeau », confie ce jeune chef qui note, avec sérénité et sans aucune amertume : « Dans ma vie jusqu’à maintenant, on dirait que j’ai plus de facilité à convaincre les gens à l’extérieur de mon pays. » Il rappelle à ce propos le bonheur qu’il a eu à assurer la responsabilité en Australie comme chef d’un département universitaire de musique classique de haut niveau, ce qui lui a permis de faire valoir ses compétences en direction artistique.

Sommet des chefs et grande visite

Abordant les moments forts de la programmation 2019-20 de l’Orchestre symphonique de Longueuil, il mentionne le grand concert d’ouverture, le Sommet des chefs, le 3 octobre, avec comme chefs invités le chef émérite Marc David et le compositeur en résidence à l’OSDL Airat Ichmouratov et la participation de la Société chorale de Saint-Lambert sous la direction de Xavier Brossard-Ménard et du 438e Escadron tactique d’hélicoptères. Da Costa promet de « l’excellente musique avec d’excellents et passionnés musiciens » et s’attarde sur la qualité exceptionnelle des musiciens invités, notamment Gregory Charles dont il loue les productions et les créations qui attestent, selon lui, d’une grande ingéniosité et d’une excellence qui forcent le respect.

Advertisements

Aussi, le nouveau directeur artistique annonce la grande visite du musicien Christian Frohn, premier alto solo de l’Orchestre philharmonique de Vienne, pour le concert Simplement Mozart ! le 2 avril. Ce sera le premier engagement au Canada de cet artiste considéré comme « l’un des représentants du traditionalisme en musique classique à son plus haut niveau, mais en même temps, il est l’une des étoiles de la nouvelle génération de talents », selon Da Costa.

Mélange de pop et de classique

Il souligne aussi le programme du Grand concert de Noël, le 5 décembre, avec le groupe de musique pop QW4RTZ et la soprano Giorgia Fumanti et met l’accent sur la présentation d’artistes qui œuvrent à cheval entre la musique classique pure et la musique pop. De toute évidence, « la frontière entre un type de musique et un autre est de moins en moins claire », relève-t-il. Il précise néanmoins que ce concert sera en grande partie symphonique, avec notamment Casse-Noisette de Tchaïkovski. « Ce qui permettra de mettre en lumière la virtuosité de l’OSDL et la grande polyvalence des membres de cet orchestre ainsi que celle des artistes invités. » Il ajoute : « Je ne suis pas à l’aise à jouer dans un environnement rigide. » Cette caractéristique a inspiré grandement le concept du concert Improvisation symphonique avec Gregory et Alexandre qui sera donné le 20 février avec Gregory Charles, piano et Alexandre Da Costa, violon et chef d’orchestre. Celui-ci est convaincu que le public aura énormément de plaisir à assister à cette expérience musicale qui consistera à donner à l’orchestre une ligne directrice autour de laquelle il y aura une improvisation symphonique donnant libre cours à la spontanéité créatrice des artistes participants. Ce qui ne manquera pas de mettre en lumière notamment la virtuosité de Gregory Charles comme pianiste.

À noter aussi, dans la série Stradivarius, le concert Les huit saisons d’Alexandre, le 14 novembre, avec Alexandre Da Costa, chef et soliste et Joël Legendre, narrateur; le concert Les quatre derniers lieder selon Marie-Josée Lord, le 30 janvier et le concert Roméo, Juliette et Napoléon, le 30 avril, avec Jean-Philippe Sylvestre au piano et la participation du Royal 22e et du 438e Escadron tactique d’hélicoptères.

On appréciera la grande diversité artistique de la nouvelle saison de l’OSDL, notamment avec les concerts hors série organisés au Club Dix30 à Brossard : le concert famille Pierre et le loup ainsi que L’orchestrarium de Monsieur Albert en collaboration avec Les productions Mémo, le 22 mars, avec Pénélope McQuade, narratrice, Alexandre Da Costa, chef, Airat Ichmouratov, chef invité et, enfin, le Gala branché au Club sous le thème Stradivarius à Vienne le 21 mai.

www.osdl.ca

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.