Lake Field Music

0

Les camps musicaux d’été peuvent être une expérience très formatrice pour les jeunes. Les liens et le maillage social qui s’y créent peuvent accompagner une personne tout au long de son parcours musical professionnel ou de son cheminement de carrière. Mais qu’en est-il des adultes mélomanes à la recherche d’un environnement enrichissant où partager leur passion avec des personnes de leur âge ? Bienvenue au camp musical de Lake Field !

Anciennement le CAMMAC Ontario Music Centre, cet organisme est devenu officiellement en 2010 Lake Field Music. De 1977 à 2004, ce camp annuel relevait de l’association nommée CAMMAC (Canadian Amateur Musicians – Musiciens amateurs du Canada). En s’établissant de façon permanente au collège Lakefield en 2004, le camp fonctionne depuis de façon autonome.

Le directeur artistique Andrew Wolf est un scientifique de profession. Musicien amateur, il joue de la flûte traversière dans de petits ensembles et il chante dans une chorale. Depuis plus de deux décennies, il s’investit dans le camp musical. « Mon professeur de musique m’a recommandé ce camp », ajoute Wolf. Au fil du temps, sa participation au camp s’est intensifiée. « J’y ai pris part d’abord en tant que participant, puis j’ai été membre du conseil d’administration avant de finalement devenir le directeur artistique. »

« [Lakefield], c’est un environnement empreint de collégialité où l’on peut acquérir des compétences et faire de la musique avec d’autres personnes », dit Wolf. Le camp d’été pour adultes offre une vaste gamme de programmes et des ensembles allant des chœurs jazz et a cappella aux chœurs avec violoncelle et aux groupes de musique klezmer.

Situé sur la rive du lac Katchewanooka, le camp, doté d’un théâtre, d’une chapelle et d’une salle de musique, occupe un campus de 155 acres. Il compte des pianos à queue et des claviers dans toutes les classes. De nombreux dortoirs selon divers agencements sont disponibles, tous climatisés.

« Les membres du corps professoral sont tous des professionnels de la musique, précise le directeur artistique. Plusieurs sont des interprètes ou des chefs d’orchestre, mais surtout, ce sont des pédagogues expérimentés qui saisissent bien les particularités de l’apprentissage des adultes. » Le programme est unique du fait qu’il s’adresse aux mélomanes adultes qui veulent continuer à jouer à un haut niveau et s’améliorer en prenant des leçons de musiciens accomplis.

Lorsqu’on lui demande comment les membres du personnel enseignant sont choisis, Wolf répond : « Nombre de nos enseignants et enseignantes participent au camp depuis longtemps; aussi, quand un poste se libère, ce sont d’excellentes ressources. » Ce qui prouve bien que le maillage est récompensé.

Outre son emplacement dans la région enchanteresse de Muskoka, Lake Field Music est un programme extraordinaire pour la diversité de la musique et la qualité de son personnel enseignant. « Les participants peuvent centrer leur attention sur leur objet préféré tout en ayant l’occasion d’essayer quelque chose de nouveau et d’être exposés à une variété remarquable de musiques », dit Wolf. 

Traduction par Lina Scarpellini

Lake Field Music revient tous les étés. Le prochain camp aura lieu du 11 au 18 août 2019. Pour de plus amples renseignements, consultez le site (en anglais seulement) au www.lakefieldmusic.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.