Le festival Musique et autres mondes: l’art de repousser les limites

0

Depuis 2010, le festival annuel de musique classique et d’arts Musique et autres mondes s’installe à Ottawa de brillante façon en juillet. Cette année, du 4 au 18 juillet, ce festival fort attendu propose plus de 75 concerts et événements. Gagnant en popularité au fil des ans, l’événement se hisse au rang envié de festival d’envergure nationale. En mai, il a reçu le très convoité prix « Événement de l’année » de Tourisme Ottawa pour ses contributions culturelles durant la saison estivale 2017.

« Je suis demeuré stupéfait, affirme Julian Armour, créateur du festival et directeur général et artistique. L’année 2017 a marqué le 150e anniversaire du Canada. Ottawa étant la capitale nationale, l’esprit y était à la fête. » Sans compter que le festival Musique et autres mondes a remporté le prix par décision unanime des cinq juges du jury.

Armour déborde d’enthousiasme, animé qu’il est par sa passion pour la musique classique. Il a fondé le festival convaincu que le public s’ouvrirait à la musique présentée en même temps qu’un éventail de thématiques artistiques et culturelles (histoire, arts visuels, gastronomie, vin, architecture). Chaque année, le festival ouvre de nouveaux horizons et rivalise de créativité.

Parmi les clous de la programmation 2018, mentionnons une production vedette de Didon et Énée de Purcell, des concerts avec le compositeur britannique contemporain John Rutter et une prestation du pianiste de jazz tango Pablo Ziegler, lauréat d’un Grammy.

Site Web : www.musicandbeyond.ca

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.