Face à la crise le Festival Brott se réinvente

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Dans un contexte marqué par les graves chamboulements dus à la pandémie du coronavirus, le Festival Brott Music fait preuve d’imagination.

« L’été dernier et face aux restrictions sanitaires, on a vu dans la crise une ­opportunité pour innover, dit le directeur ­artistique Boris Brott. On était convaincus qu’il y a moyen de continuer nos activités. Cette année, notre devise pourrait bien être ad astra per aspera, qu’on peut traduire ainsi : Vers les étoiles à travers les épreuves. Nous sommes conscients que nous allons traverser des ­moments très difficiles pour atteindre nos ­objectifs. »

Advertisement / Publicité

Une saison estivale réussie

Depuis le début de pandémie, Brott Music n’a cessé de s’accomplir face à l’adversité. À titre d’exemples, citons l’organisation réussie du programme de formation virtuelle de l’Orchestre de l’Académie nationale et aussi la mise en scène virtuelle d’un opéra dans le cadre du programme BrottOpera dédié aux artistes émergents.

Pinchas Zukerman photo : Paul Labelle

Ces réussites ont été soulignées par des témoignages très éloquents dont celui de Pinchas Zukerman : « J’ai eu le plaisir de participer à cette session d’enseignement destinée aux membres de l’Orchestre de l’Académie nationale, le 10 juillet. L’expérience virtuelle avec les jeunes musiciens était merveilleuse. La qualité de leur jeu était excellente et leur enthousiasme tout à fait remarquable. »

En plus du programme de formation en ligne pour les membres de l’Orchestre de l’Académie nationale, Brott Music a poursuivi ses activités destinées à la relève dans le cadre de BrottOpera. Les chanteurs participants ont ainsi pu bénéficier des activités de développement professionnel prévues initialement, notamment des formations en gestion des affaires et en gestion de carrière, des exercices de mouvement sur scène, des séances de danse, des simulations de combats à l’épée et une formation en langue italienne.

Le programme virtuel BrottOpera a culminé avec la présentation de l’opéra Don Giovanni de Mozart, le 30 juillet, via la page Facebook et la chaîne YouTube du festival.

Bel élan

Dans son témoignage, la soprano Stéphanie DeCiantis souligne que les organisateurs du festival ont réussi l’exploit de présenter l’opéra dans son intégralité. Elle mentionne aussi l’importance d’avoir recruté des professionnels pour explorer toutes les possibilités qu’offre le médium virtuel dans la présentation de telles œuvres.

« On a pu ainsi travailler virtuellement cet opéra adoré, tout en restant fidèle à l’esprit de l’œuvre originale. Cette version en ligne était très accessible et ne manquera certainement pas de plaire à un plus large public. J’étais très heureuse de faire partie du programme de cette saison estivale », dit-elle, en soulignant l’esprit novateur qui a donné lieu à ce spectacle. « Cette manière de faire fonctionne à merveille ! »

Pour la saison hivernale, Brott Music continue dans son bel élan et annonce la présentation en novembre et décembre de deux grandes œuvres : l’opéra Filumena de John Estacio, mettant en vedette la soprano Sydney Baedke, le ténor Ernesto Ramirez et le baryton Gregory Dahl, et la première mondiale de l’opéra Odawa First Nations de la compositrice canadienne Barbara Croall avec une distribution entièrement autochtone.

Le 2 décembre, Brott Music présente le Messie de Haendel à l’église catholique St. Anne (Ancaster, Ontario), avec la soprano Shantelle Przybylo, l’alto Andrea Ludwig, le ténor Bud Roach et le baryton David Pike, en compagnie de la troupe chorale Arcady.

Prêt pour l’été 2021

« J’espère que d’ici juillet, il y aura un retour à la vie normale, dit Brott. Nous sommes invités à participer en direct au Festival de musique de Toronto, au Festival de Parry Sound et au Festival de Collingwood. » Pour ­l’été prochain, il annonce la présentation de l’opéra Così fan tutte de Mozart et indique que la clôture du festival sera notamment marquée par la présentation en version intégrale de La Mélodie du bonheur. « J’ai hâte de faire de la musique devant public. Je suis optimiste, mais j’ai également un esprit pratique. La sécurité des participants à notre festival et du public est primordiale. »

Pour être prêt à toutes les éventualités en 2021, Brott Music a exploré les scénarios possibles, que ce soit la diffusion des spectacles en direct, en ligne ou encore la présentation de concerts à l’extérieur pour un public en voiture.

À signaler que les spectacles en ligne de Brott Music ont recueilli, en moyenne, 1000 vues par représentation et ont rejoint un public dans 46 pays à travers le monde.

Pour Brott, ces bons résultats incitent à l’optimisme. « Je voudrais encourager tous les mélomanes et tous les musiciens à adopter et à tirer profit de ces nouvelles façons de faire, dit-il. Plus que jamais, nous les musiciens, nous avons quelque chose de spécial à offrir au monde : l’optimisme, la beauté et un langage international permettant une belle harmonie émotionnelle entre le cœur et la tête. »

Appel aux jeunes musiciens

Les artistes canadiens âgés de 18 à 30 ans sont invités à postuler pour rejoindre l’Orchestre de l’Académie nationale et le BrottOpera (du 14 juin au 15 août). Tous les membres bénéficient de la gratuité des frais de scolarité ainsi que d’une bourse.

« Nous sommes à la recherche de musiciens professionnels accomplis, récemment diplômés d’universités ou lauréats de conservatoires, désireux d’acquérir des connaissances pratiques et d’avoir une expérience approfondie dans les domaines qui souvent ne relèvent pas de l’ordre des programmes de l’éducation institutionnelle », dit Brott.

Traduction de Hassan Laghcha

www.brottmusic.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Carol Xiong is ever-interested in connecting disparate cultures and human experiences. She holds a Master of Music from the Unversité de Montréal, a Bachelor of Music from the Eastman School of Music, as well as an ARCT from the Royal Conservatory of Music. She is currently pursuing her DEPA in piano performance at the Université de Montréal. You may find out more about her here: http://www.carolxiong.com

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.