Théâtre Lyrichorégra 20 : les Jeunes Ambassadeurs Lyriques

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Depuis 1976 et sa fondation par Alain Nonat, le Théâtre Lyrichorégra 20 vient en aide aux jeunes artistes lyriques canadiens qui souhaitent faire carrière. Il a fallu du temps, de l’énergie et beaucoup de voyages pour nouer des liens de confiance entre différents directeurs de théâtres lyriques et acteurs du milieu de l’opéra. En 1994, un programme spécialement dédié à l’insertion professionnelle des jeunes chanteurs de la relève canadienne est mis sur pied. Il s’agit du programme des Jeunes Ambassadeurs Lyriques (ci-après, JAL), dont l’objectif est aussi de construire des ponts avec plusieurs partenaires issus du monde entier. C’est là un grand motif de fierté pour Alain Nonat. Le directeur général et artistique du Théâtre Lyrichorégra 20 revenait justement d’un événement spécial, organisé le 12 octobre dernier à l’Opéra de Ratisbonne (Allemagne), afin de souligner le 30e anniversaire des relations entre le Québec et la Bavière. « Trois chanteurs québécois lauréats de notre programme étaient avec nous : Geneviève Lévesque, Cécile Muhire et Jean-Philippe McClish, joints sur scène par des chanteurs bavarois. Et notre partenariat avec la Bavière ne s’arrête pas là ! Cette année, à l’occasion de trois concerts et du gala, nous pourrons compter sur la présence de plusieurs directeurs théâtres lyriques bavarois, venant de Ratisbonne, Augsbourg, Wurtzbourg et Nuremberg. »

Trois soirées lyriques, en plus du gala annuel

Cette année, l’agenda du Théâtre Lyrichorégra 20 s’annonce, une nouvelle fois, chargé. Une première soirée lyrique sera organisée le 20 novembre, en présence du consul général de Chine à Montréal. Accompagnés au piano, les candidats retenus y auront la chance de se faire entendre individuellement dans une série d’airs d’opéra divers devant plus d’une quinzaine de directeurs de théâtres lyriques invités pour l’occasion. Le 21 novembre, deuxième soirée lyrique, présidée cette fois par le directeur de la représentation de la Bavière à Montréal. Au programme, des extraits d’opéras allemands et une sélection de lieder. Le 22 novembre, c’est au tour de l’Italie et des airs italiens d’être mis à l’honneur. Présidée par le directeur de l’Institut culturel italien, cette troisième soirée donnera aux jeunes artistes une dernière occasion de faire entendre leurs voix individuelles avant d’aborder la 26e édition du gala-bénéfice des JAL, dans le cadre des Rencontres lyriques internationales de Montréal. En effet, comme le précise Alain Nonat, le programme du gala, organisé le 23 novembre, sera exclusivement composé de duos, trios et autres numéros d’ensemble. Pour cette nouvelle édition, Alain Nonat pourra compter sur la participation de l’Ensemble Sinfonia de Montréal, sous la direction de Louis Lavigueur, et sur le consul général du Mexique, doyen du corps consulaire et président d’honneur de la soirée.

Processus de sélection

Chaque printemps, des auditions sont organisées à Montréal, Toronto et Vancouver. À l’automne, les candidats retenus ont l’occasion unique d’être entendus par des directeurs de maisons d’opéra du monde entier. Certains chanteurs, comme la mezzo-soprano Caroline Gélinas, les barytons Jean-Philippe Mc Clish et Geoffroy Salvas ou le ténor Marcel d’Entremont ont tenté leur chance plus d’une fois. C’était l’occasion pour eux de se faire connaître des professionnels du milieu, dans l’espoir d’obtenir un contrat à l’international.

En novembre, le Théâtre Lyrichorégra 20 donnera leur chance à dix-neuf jeunes chanteurs lyriques de la relève canadienne. S’y ajoutent onze chanteurs lyriques étrangers provenant d’Allemagne, de Chine, de Corée du Sud, de France, d’Italie, du Japon, du Mexique, de Slovaquie et de Suisse. Au total, trente artistes lyriques seront en compétition.

Un programme destiné aux jeunes artistes

Le programme des JAL comporte plusieurs volets : participations à des auditions, à des cours de maître, stages de perfectionnement au sein d’institutions lyriques à l’étranger, entrées directes dans les demi-finales de concours internationaux, engagements pour des concerts ainsi que pour des productions d’opéras en Europe, en Russie, en Asie et au Mexique. Depuis 2004, ce programme a permis la création de divers projets, dont un volet de ses auditions en Chine, une coproduction de l’opéra Carmen de Bizet en Chine, un programme de cours de maître suivi d’une production à Opéra Brasov. À noter également, en 2018, une coproduction de concerts à l’Opéra Hélikon de Moscou.

Par la voie du Théâtre Lyrichorégra 20, ce programme soutient financièrement les lauréats en leur offrant des bourses de déplacement et, si possible, une partie des frais de séjour. Il s’agit, en outre, d’un programme international d’échanges lyriques qui permet annuellement la venue de près d’une dizaine d’artistes lyriques de divers pays.

Réalisations et projets

Fort de son réseau qui compte aujourd’hui près de 200 partenaires dans 26 pays différents, le programme a permis à de nombreux lauréats canadiens de se produire devant une centaine de directeurs de maisons d’opéra. En 25 ans, le programme a offert à ses lauréats près de 300 engagements à travers le monde. Ces prestations ont d’ailleurs permis à plusieurs lauréats de se démarquer et d’obtenir d’autres engagements dans des théâtres lyriques partenaires du programme. C’est ainsi que Suzanne Taffot s’est produite dernièrement à l’Opéra de Minsk en Biélorussie, à l’Opera San Miguel de Allende au Mexique ou encore à l’Opéra Gärtnerplaz de Munich, où elle fut engagée à onze reprises dans le rôle de Mimi (La Bohème). De plus, en octobre 2019, elle a participé, aux côtés du baryton Hugo Laporte, de la mezzo-soprano Rachel Tremblay et du pianiste Maxime Dubé-Malenfant, à une série de deux concerts organisés en Chine. « Nous cherchons actuellement à développer nos relations, en particulier avec un partenaire à Pékin et un autre à l’Opéra de Shenzhen, confie Alain Nonat. À la suite de la tournée d’auditions que nous avons effectuée, nous songeons aussi à exporter en Chine le programme des JAL, ce qui nous ouvrirait des portes vers d’autres villes. Ce serait encore très positif pour notre programme et les chanteurs canadiens que nous soutenons. »

Alain Nonat est fier que des centaines de lauréats ayant été soutenus dans leur début de carrière par le programme des JAL continuent de briller sur les scènes du monde entier. C’est notamment le cas des mezzo-sopranos Michèle Losier et Julie Boulianne. Une source de motivation supplémentaire pour le créateur de ce programme !

Le Théâtre Lyrichorégra 20 présente le 26e Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques le 23 novembre à 19 h 30 à la salle Claude-Champagne.

www.l20.ca

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.