La Nef – Tout tourne

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Reconnue pour ses productions éclatées à la signature artistique forte, La Nef proposera en février 2023 le spectacle Tout tourne, une rencontre de prime abord improbable entre la musique répétitive minimaliste contemporaine et la musique baroque virtuose.

En effet, qui pourrait croire que cette dernière, foisonnante, ornée et contrastée, puisse se marier à l’esthétique épurée de la musique répétitive ? C’est le pari qu’ont lancé deux musiciens incontournables de la scène baroque québécoise, le flûtiste à bec Vincent Lauzer et la claveciniste Dorothéa Ventura, en compagnie du danseur contemporain François Richard.

Advertisement / Publicité

 « L’idée de base est d’évoquer les cycles incessants de la vie », exposent-ils. Tant de musique baroque a été écrite en ce sens : grounds, chaconnes ou folia, dans lesquels un motif de basse est répété obstinément. Technique extrêmement prisée du 16e au 18e siècle, l’ostinato permet aux parties supérieures de fleurir, discourir et déployer une virtuosité sans limite. D’une façon plus sensorielle, cette répétition peut aisément placer l’auditeur dans un tourbillon d’émotions où se côtoient suspens, excitation, fatalité, mais aussi hypnotisme. « J’y ai vu un lien direct avec la musique répétitive minimaliste », raconte Vincent Lauzer, idéateur du projet. Interprète chevronné de musique baroque, M. Lauzer se consacre également au répertoire contemporain canadien pour la flûte à bec. Ce mariage de styles était donc une évidence pour les artistes dont les instruments se prêtent à merveille à ces deux univers. Entre les quatre mouvements de Generic Music(1983) du compositeur canadien Peter Hannan – pièce maîtresse du programme – sont intercalées des œuvres baroques de Purcell, Schmelzer et Matteis. « C’est le genre de mixité musicale qui s’inscrit totalement dans la mission de La Nef », explique Dorothéa Ventura. Également chanteuse et danseuse, elle affectionne depuis toujours la polyvalence et le croisement des styles et des disciplines. On peut penser à Mystères | Geste polyphonique qu’elle a créé à La Nef en 2015 pour dix chanteurs en mouvement.

Pour Tout tourne, les deux complices musicaux font appel au danseur François Richard, dont on retient l’époustouflante interprétation dans UNTITLED I + III d’Andrea Peña. « Entre performance, improvisation et mouvements venant renforcer la trame musicale ou créer une seconde lecture, sa présence contribue à créer une fresque, une métaphore de la vie qui, bien que jalonnée de moments marquants, n’est que cycles, boucles et retours perpétuels », dit Mme Ventura.

Une première ébauche a été exécutée en juillet 2022 au Festival international de musique baroque de Lamèque, sur l’invitation de Vincent Lauzer, directeur artistique.

Tout tourne sera présenté les 14 et 15 février 2023 à la Maison de la culture Maisonneuve, dans une mise en scène revisitée par Claire Gignac, directrice artistique de La Nef.

D’ici là, La Nef présentera le 25 novembre à la Maison de la culture Ahuntsic, Long way home, des compositions instrumentales hybrides d’Andrew Wells-Oberegger explorant les univers nordiques et moyen-orientaux avec six instrumentistes de divers horizons musicaux.

 

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.