John Brancy – Vainqueur du CMIM 2018 volet Mélodie

0

Les Canadiens savent peut-être que le baryton américain John Brancy a remporté le Concours musical international de Montréal (CMIM) 2018 et le troisième prix en 2012. Toutefois, aussi réducteur que cela puisse paraître, remporter deux prix à ce prestigieux concours était probablement l’affaire de rien. Au cours des quatre dernières années seulement, le baryton lyrique a remporté de nombreux concours de renommée internationale : il a obtenu le premier prix en 2018 au concours Lotte Lenya à New York; en 2017, le deuxième prix du concours Wigmore Hall à Londres ainsi que le prix des médias au Concours international de chant Belvedere à Moscou; en 2015, le premier prix au Concours vocal de la fondation Jensen.

Après l’avoir vu se produire à chaque tour du CMIM 2018, il est clair que ses principales qualités vocales sont son timbre velouté de type russe, son phrasé remarquable et son contrôle des dynamiques. Il a confié que le fait de chanter dans une salle dotée d’une bonne acoustique comme la salle Bourgie était un avantage : « J’ai pu jouer avec la salle, je pouvais sortir de ma voix pleine et chanter en pur falsetto, j’étais aussi capable de mieux mélanger les voix. »

Le baryton à la voix sombre connaît son instrument comme sa poche et a beaucoup de conseils sur la façon d’en prendre soin et de gagner des concours. Il a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de recette miracle du succès, si ce n’est de se préparer du mieux possible et de prendre soin de son corps.

Il a également déclaré que le mental jouait un rôle important dans les concours. Il a appris qu’il valait mieux se concentrer sur la prestation dans le moment présent et ne pas avoir trop d’attentes quant au résultat.

Le 28 septembre, avec le pianiste Peter Dugan, originaire du New Jersey, Brancy s’est lancé dans une tournée nord-américaine pour présenter des programmes intitulés A Silent Night: A WWI Memorial in Song et Armistice: The Journey Home. C’est une collection de chansons et d’arrangements originaux qui explore le thème du chez-soi et de l’identité nationale à la suite de conflits mondiaux tels que la Première Guerre mondiale. Ce projet soulève également des questions sur le statut politique du monde à l’heure actuelle, 100 ans après l’Armistice.

La tournée conduit John et Peter dans des lieux comme l’Université Stanford, la West Point Academy, le Smithsonian Institute, la United States Naval Academy et le Kennedy Center, puis à Montréal le 27 janvier pour la Société d’art vocal de Montréal.

Traduit par Benjamin Goron

www.johnbrancy.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.