Éditorial de la rédaction

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Voici le quatrième numéro de La Scena Musicale à paraître dans le contexte de la nouvelle réalité de la pandémie.  
 Depuis notre numéro de novembre/décembre, le confinement dû à la COVID-19 au Québec a été prolongé jusqu’au 8 février. Une nouvelle prolongation est possible. Par conséquent, les organisations musicales et artistiques se demandent s’il faut poursuivre leurs activités en ligne ou les reporter à une date ultérieure. Nous avons adapté notre calendrier d’événements afin de vous tenir informés des événements virtuels non seulement au Québec, mais aussi partout au Canada. Notez que la plupart des événements virtuels restent disponibles pendant environ deux semaines.Pour rester à jour, veuillez consulter notre calendrier en ligne sur maSCENA.org.

Néanmoins, le spectacle doit continuer. Le Conseil québécois de la musique diffusera en ligne son gala annuel des Prix Opus le dimanche 7 février. En l’honneur du prix Opus Hommage à Kent Nagano, nous publions la rétrospective d’Arthur Kaptainis sur l’ancien directeur musical de l’Orchestre symphonique de Montréal ainsi que mon portrait paru dans le Canada Magazine, en anglais et en français. Parallèlement, l’OSM a fait parler de lui en janvier avec l’annonce de la nomination du Vénézuélien Rafael Payare comme nouveau directeur musical. Vous trouverez dans ce numéro une présentation de ce dernier ainsi qu’un compte rendu de son premier concert virtuel à la tête de l’OSM.

Advertisement / Publicité

La discrimination raciale et la diversité ont été les autres grandes nouvelles de 2020. Comme février est le mois de l’histoire des Noirs, nous avons une section spéciale de 14 pages sur la diversité raciale et les arts. Parmi les articles, on trouve un retour en arrière sur les grandes sopranos noires, un examen critique des auditions à l’aveugle et un portrait surprenant du violoniste qui a inspiré la sonate « Kreutzer » de Beethoven. (Ce n’était pas Kreutzer !)

Notre article de couverture est consacré à la cheffe d’orchestre Janna Sailor et au Vancouver Inter-Cultural Orchestra, qui assure l’ouverture du festival biennal de musique contemporaine Montréal/Nouvelles Musiques le 18 février. Le concert, qui réunit des instrumentistes de différentes traditions, est bien entendu diffusé en ligne.

Février est aussi le mois de l’amour, qui marque le début de la deuxième décennie de notre collecte de fonds des Valentins chantants, en y apportant plusieurs changements :
• Vidéos : en plus des sérénades téléphoniques en direct, nous proposerons également des sérénades vidéo personnalisées, une extension naturelle de nos Corona sérénades.
• Plus de chanteurs : nous avons élargi notre liste de chanteurs.
• Concert : nous diffuserons en ligne un concert virtuel de la Saint-Valentin le 14 février.
• Aide aux musiciens : pour cette année seulement, 50 % des dons seront partagés avec nos chanteurs, car les possibilités de représentations payantes se sont taries pendant la pandémie.

En raison de la pandémie, nous avons modifié notre mode de distribution, passant de la distribution dans la rue à la livraison à domicile, et beaucoup d’entre vous ont en main un exemplaire offert gratuitement. Nous espérons avoir éveillé votre intérêt grâce à notre équipe passionnée d’écrivains et de rédacteurs. Pour vous assurer de continuer à recevoir le magazine à domicile, nous vous invitons à vous abonner ou à offrir un abonnement à un proche. C’est un cadeau idéal pour vos parents ou un artiste.

Campagne d’abonnements et de dons

La pandémie a des répercussions sur le secteur de l’édition. Nous sommes heureux de proposer cinq numéros pour l’année 2020-21, ce qui représente une légère réduction par rapport à notre calendrier habituel de sept numéros. Bien que nous ayons pu réembaucher la plupart de notre personnel grâce à la subvention salariale d’urgence du Canada, le montant de la subvention est maintenant passé de 75 % à 50 %. Comme notre budget annuel dépend largement des recettes publicitaires (dont environ 70 % sont liées aux concerts), nous avons constaté une diminution de la publicité de 88 % au printemps et en été, de 60 % en septembre et de 50 % en novembre. Nous espérons que vous envisagerez de soutenir notre magazine par le biais d’un don ou d’un abonnement.

Comme toujours, La Scena Musicale reste très présente sur Facebook, Twitter et Instagram. Notre site Internet propose chaque jour de nouvelles ressources. Pandémie ou pas, les arts vont s’épanouir. Tout comme La Scena Musicale.

Bonne année 2021 musicale et artistique !

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.